Contemplation

Contemplation - Bernieshoot

Contemplation - Bernieshoot

Sénior

Complément

Comme vous le savez je réédite mes anciens articles afin qu’ils aient une photo de couverture. En effet lors de la migration de mon blog vers laplateforme Kiwi d’Overblog toutes les photos prévues en couverture ont disparu et c’est un peu dommage pour les visiteurs qui survolent mes catégories.

Nous sommes donc le 17 janvier 2015 et un des grands sujets de la semaine à été la publication de Charlie Hebdo. Je me suis refusé à réserver cette publication parce que je ne l’avais jamais faite pour les autres. Résultat je ne l’ai pas mais je crois que ce n’est pas le plus important, c’ets un peu un comble pour un journal qui était en grande difficulté d’avoir un tel auditoire à cause d’assassinats. J’ai apprécié aussi la cohérence de ceux qui ontpu dire je ne l’ai jamais acheté alors je ne l’achète pas mais je pleure les morts.

L’autre question est la couverture avec la caricature de Mahomet qui apparaît comme une provocation dans la communauté musulmane notamment en Iran, en turquie, au Pakistan .. Mais plus proche de nous en Angleterre cette une n’est pas diffusée pour ne pas choquer. Nous avons là un grand sujet sur les valeurs qui sont ancrées dans nos sociétés.

Je n’ai pas vu beaucoup de #jesuisnigerian en mémoire de cette fillette de 10 que l’on a envoyé se faire exploser, ça donne vraiment à réfléchir. La vie ne faut pas la même chose d’un pays à l’autre.

Contemplation

Le temps s’égraine,

La vie passe,

Le reste aussi …

Le temps s’envole ..

Les mots aussi…

senior contemplation mer

Enjoy

You’re doing things so fast man…

That’s what she said last night …

Vous avez la parole

  • songez-vous à votre troisième âge ?
  • aimez-vous vous poser sur un banc ?
  • Etes vous mer ou montagne ?

bernieshoot blogger photographe chroniqueur

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Publications: 11091

52 commentaires

  1. « La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres », et parfois il y a des limites à ne pas franchir… Jusqu’à quel point peut-ont dire les choses, là est la question !

  2. Bonsoir,
    le temps qui passe, ici en douceur que peuvent-ils dire, rien, juste admirer le défilé de la vie.
    bonne soirée,
    En principe on peut récupérer les photos via les pages, mais cela n’est pas aisé!

    • Oui je sais récupéré les photos et d’ailleurs je les avais sauvegardées mais la difficulté est d’ajouter des couvertures enfin c’est surtout une question de temps

  3. il n’y a pas d’âge pour contempler… et on a encore le temps de trouver un charlie hebdo … je ne suis pas de celles ou ceux qui feront la queue je le prendrais en le voyant au presse du coin
    oui c’est grave tous ces humains qui ne sont même pas ‘nigérian’ pour la gamine de 10ans !
    tous ces pays ne vivent pas une démocratie ni la liberté seulement celle du chef de file qui les gouverne et puis les idées des cultes doivent s’arrêter sur le seuil des lieux de culte …
    ç ‘est aussi ça la laïcité bon dimanche et bravo pour la photo
    nicole

  4. Ne mélangeons pas tout, une solidarité spontanée pour une atteinte à notre liberté d’expression, le fait d’avoir cette solidarité en achetant ce journal, qu’on l’ai préalablement fait ou non… mais bref, je me suis exprimée précédemment, et je trouve bien triste que quelques jours après un élan mondial pour dire NON au terrorisme et OUI à la liberté d’expression, finalement cela soit dévié de ce que cela aurait du rester à son origine.
    J’étais, je suis et je resterai Charlie dans mon état d’âme et justement cette fillette fait partie intégrante de ce genre d’acte contre lequel je lutterai autant que je puisse la faire.
    Bonne fin de journée

    • il ne s’agit pas de mélange. Simplement de mon côté je crois que ceux ou celles qui disent je n’achetais pas Charlie donc je ne l’achète pas cette fois ci mais je pleure les morts est respectable. Voir Charlie en vente sur ebay à des prix incroyables c’est navrant et loin de la spontanéité.
      Moi je n’ai pas trouvé Charlie mais je trouverais sans doute la semaine prochaine

  5. J’ai été horrifiée, je suis horrifiée de tout ce qui se passe à l’extérieur de nos frontières!!
    Et je suis horrifiée des "prétextes religieux" donnés pour toutes ces monstruosités 🙁

    Pour mon 3° âge j’ai un pied dedans LOL
    J’adore me poser sur un banc ou ailleurs 😉
    mer ou montagne? Les 2 mon colonel 😉 et même rajoute campagne

    P.S. J’ai bien apprécié la petite légende en anglais LOL

  6. Bonsoir Bernie

    je ne l’ai pas acheté non plus tout simplement parce que je ne l’achetais pas ..quand j’étais jeune je lisais Hara Kiri

    Bernie quand j’ai vu ces hommes d’états bras dessus bras dessous avec certains très peu fréquentables ça m’a dégouté

    non la vie n’a pas la même valeur partout…et peu s’en soucient…

    bon samedi Bernie
    bises*

  7. Coucou, je commence par un énorme merci de ta fidélité sur mon blog pendant mon absence de 3 mois, ça réchauffe le coeur de savoir que les amis ne nous oublient pas.
    Jolie cette photo mais un peu de nostalgie pour moi qui doit encore m’asseoir plus souvent que je suis debout, alors !!!
    Bon week-end à toi.
    Lylou

  8. Je souscris entièrement à tes réflexions.
    La couverture de ce dernier numéro, quasi introuvable à Paris, est une provocation inutile. Le deuxième degré, si c’en est un, n’est pas à la portée du commun.
    Je suis dans le troisième âge et j’y pense.
    Jamais je ne pose mon c… sur un banc.
    Je suis Breton, donc la réponse… coule de source.
    Bien à toi.

  9. Bonjour Bernie… elle est belle cette photo du couple au banc qui regarde la mer… en silence, complices… Avec monsieur nous sommes des sexagénaires, nous y sommes et ma foi… que faire d’autre que le vivre le mieux possible… 😉 Ah oui j’aime ça me poser au banc et voir la vie passer tant qui y en a chantait Renaud… Mer car pas de montagne au plat pays… Côté mort, c’est vrai qu’être connu fera plus de "foin", qu’avec les anoymes… conclusion même la mort n’est pas la même pour tous….. merci ! JB

  10. J’aime bien le commentaire de Marie et pour rire (mais c’est vrai): la bouée sur la mer me fait penser à un ballon, un ballon avec lequel le couple aurait joué dans l’enfance 😉

  11. les pieds sur terre? dison qu eje suis assez paradoxale, en effet bien ancrée sur terre pour ce qui concerne la famille…. pour le reste suis originale et assez artiste dans tous els sens du
    terme, passe un bon dimanche sous le soleil surement et ça fait un bien fou

  12. Coucou Bernard

    Quelle agréable surprise de te voir dans mon modeste univers.

    Merci d’avoir pensé à venir me rendre visite, ça me fait vraiment plaisir de retrouver mes amis d’OB !

    je suis en train de refaire bebemariposa mais sur Eklablog. Lorsqu’il sera terminé je t’enverrai le lien. Je pense y faire des articles Oucéti pour divertir mes amis.

    Je te souhaite un bon week end.

    Gros bisous

    Lolli

  13. Et les images restent comme attachées à notre mémoire.

    Super, j’adore les images de dos qui ne dérangent pas.

  14. je sais pas pourquoi, je ressens une tristesse infinie en regardant cette photo. la mer plate et les personnes un peu voutées…

  15. HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE :lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news

    En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de
    Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du
    village. A l’époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l’Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions
    hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l’ isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un
    seul aujourd’hui se décide à parler.

     

    35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser
    le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.

     

    Sur radio-alpes.net – Audio -France-Algérie : Le combat de
    ma vie (2012-03-26 17:55:13) – Ecoutez: Hocine Louanchi
    joint au téléphone…émotions et voile de censure levé ! Les Accords d’Evian n’effacent pas le passé, mais l’avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)
    Interview du 26 mars 2012 sur
    radio-alpes.net

  16. Le temps ?

    Le temps n’est rien d’autre qu’un  peu du tien et un peu du nôtre…….lalalalal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *