Regard vers le futur …

Là-bas

L'avenir …

Est-il …

A l'autre bout ..

de la rue ….

musicien guitare rue toulouse

 

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11299

70 commentaires

  1. va savoir…Je l’espère pour lui,bien qu’il n’est pas l’air malheureux.On est au printemps,il n’en sera peut-être pas de même cet hiver…Il a sa guitare…la musique
    élève…L’élève…Bien à toi

    Flo

  2. Here in England, when people busk, they put some money in their baskets first.

    So people who walk pass them know they are « popular »!! Ha ha…

  3. Un petit coucou pour vous dire   BONSOIR  en espèrant que vous avez passer une agréable journée ensoleillé en ce LUNDI

    très bonne musique

  4. reposante

     

     

    très belle fin de journée

    bisous 

     

    ¸.•♥•.¸¸.•♥ •Ś.Ő.Ń.Ŷ.Á•♥•.¸¸.•♥•.¸

     

  5. C’est fort possible de nos jours de finir dans la rue , de plus en plus de gens qui n’arrivent plus a payer leur loyer y sont réduit malheureusement ! Bonne fin d’aprés midi , bisous ! ***

  6. Bonjour Bernard,
    bel intitulé !  qui sait, il attend sa belle…

      Un peu de pluie, les terres sont sèches .

    Beau début de semaine *

  7. Au bout de la rue, chanson de Christian X

    Bisous et carpe diem Vivi

    Au bout de la rue
    Il y a nos promesses
    Qu’on avait tenues
    Au bout d’une laisse,
    Au bout de la rue
    Il y a nos caresses
    Elles se sont perdues
    A force de paresses.

    Au bout de la rue
    Je t’ai vu partir
    Si je t’ai retenue
    C’est pour mieux me dire
    Qu’un jour dans l’ Amour
    Il y a le grand saut
    Il y a le détour
    Vers un nouvel assaut.

    Au bout de la rue
    Je me suis laissé prendre
    A cette inconnue
    Et c’est sans comprendre
    Que j’ai pris la route
    Sans le moindre soupir
    Accroché à mes doutes
    Mes angoisses, son sourire.

    Au bout de la rue
    Il y a le passé
    Si j’ai trop couru,
    Le temps a passé
    Mon Amour vaincu
    Vainqueur de demain
    Nos promesses battues
    S’envolent de nos mains.

    Au bout de la rue
    J’ai compris l’oubli
    Qui s’est abattu
    Quand tombe la pluie
    Sur le feu sacré
    Mouillé de baisers
    Pour mieux reculer
    Pour mieux oublier.

    Au bout de la rue
    Il n’y a plus tes yeux
    Mais d’autres apparus
    M’ont semblé plus bleus
    La passion naissante
    Partie au galop
    Comme une passante
    J’entends ton sanglot.

    Et tant pis pour moi
    Et tant pis pour nous
    Un jour, c’est la loi
    On se quitte et c’est tout
    C’est la faute à personne
    C’est la faute à la vie
    La raison m’abandonne
    Et manque d’envie.

    Au bout de la rue
    J’ai crié encore
    Mais je n’ ai pas cru
    La raison du plus fort
    J’ai vu dans tes larmes
    Un appel, un cri
    Pourtant je désarme
    Et j’ ai peur du bruit.

    Au bout de la rue
    Tu es étrangère
    Une voie sans issue
    Une voix qui se perd
    Tu prends ton bonheur
    A fleur de parfum
    Tu ouvres ton coeur
    Tu attends la fin.

    Au bout de la rue
    Au bout de ma tête
    Au bout des j’ai vu
    Au bout des défaites
    Tu pars sur le tard
    Trouver l’aventure
    Je suis en retard
    Sur ma prochaine blessure.

     

  8. Coucou, je viens te souhaiter un tès bon lundi, j’espère que tu as passé un bon week-end. Pour ma part, je trouve qu’il fait de plus en plus chaud et que ce n’est pas terrible, il faudrait un peu
    de pluie.

    A titre information : jusqu’à ce soir je fais une promotion sur mes produits en faite les frais de port sont offerts (pour la France) à partir de 35 € d’achat. Tu as les produits avant le premier
    articles sur les onglets. Bisous***

  9. Seul compte le moment présent. Il regarde vers le futur qui n’est pas encore là et du coup, il ne se rend pas compte qu’un photographe le shoote dans son présent 😉

  10. Coucou Bernard ^^

    mon petit passage pour te souhaiter un bon début de semaine…

    Ou, peut-être, regarde t’il le joli billet vert voleter vers lui (ça serait pas mal…) lol

    @bientôt ++$$

  11. bonjour belbe  j’espere que tu a passe un bon week-end  …le temps soleil ciel bleu mer belle c’est pas encore la grosse chaleur je te souhaite un bon debut de
    semaine amities  michel003

  12. Pourquoi pas? Après tout certains grands artistes ont été découverts dans la rue et dans le métro. Bonne journée.

  13. Bonjour Bernard,

    je ne sais pas pourquoi, mais il me semble que son avenir est incertain !

    J’espère le contraire bien sûr.

    Bonne semaine, bisous.

  14. Il y a des gens qui sont dans le besoin, j’en conviens, de tout temps la pauvreté frappe nombre de gens dans toutes les villes et dans tous les pays, c’est certain… mais j’émets un doute
    certain que tous soient logés à la même enseigne !

    J’ai souvenir quand j’habitais Toulon, d’un ancien militaire, ça m’a frappé parce qu’à cette époque je l’étais, l’idée seulement que je puisse finir comme lui m’a paralysé dans un doute
    effroyable !

    Comment à notre époque, seul, célibataire je veux dire, sans enfants ni parents à charge, avec un confort de retraite mensuel on a pu en arriver là.

    Ce monsieur faisait la manche, tous les matins, au même endroit, à un carrefour stratégique de la ville, du matin, tôt, jusqu’au soir tard.

    Son état de santé, en quelques années s’est dégradé, et un jour on ne l’a plus vu.

    Il était mort, chez lui, au milieu de son argent qu’il avait accumulé depuis tant d’années.

    On a su par la suite que sa retraite qui était quand même importante pour un homme arrivé en fin de carrière sans aucun souci, il allait la chercher intégralement tous les mois à la banque et
    l’amoncelait dans son « chez lui » et vivait de sa mendicité  la plus totale au jour le jour.

    Un autre exemple, un homme quand j’habitais à Cherbourg, il était un peu plus âgé que moi, je le savais par les personnes à qui j’avais demandé qu’il était un homme très cultivé, qu’il avait tenu
    un poste à responsabilités dans la Marine Nationale en qualité de Civil de la Défense, mais depuis des années il arpentait les rues de la ville suite à une déception amoureuse.

    Il avait l’apparence d’un véritable clochard, habillé de haillons, il était sale, il mendiait lui aussi ce qu’il pouvait le nourrir quotidiennement, je n’ai jamais cessé de le voir dans les rues
    en ces cinq années que j’ai vécu en ville !

    Alors l’avenir est il vraiment au bout du chemin, de l’autre côté de la rue, à l’autre bout de la route, probablement, à condition que l’on s’en donne un peu la peine !

    On est certainement et pour tous des marginaux, c’est chose acquise, il est vrai, on a tous des différences qui font que nous sommes tous différents, certains à mon avis cherchent encore plus à
    le devenir peut être différemment, j’en ai pour preuve, mon défunt frère (de fin de l’année dernière) qui a plongé dans le marginalisme en y emportant sa femme et ses sept enfants !

    Maintenant qu’il n’est  plus là, sa famille revit, sa veuve a changé de look, a refait l’intérieur de sa maison, ses enfants se sont pris en charge, la vie recommence.

    Parfois il ne suffit que d’un maillon « faible » pour tout faire basculer !

    Bonne journée,

    Jj

  15. Peut-être voit-il (ou imagine-t-il ?) un milliardaire arriver au loin…? (oui j’ai parfois beaucoup d’imagination (d’espoir ?) 

    bon début de semaine à tous

  16. Salut Bernard,

    L’avenir est plutôt incertain pour lui, je crois. Aura-t-il de quoi se payer quelque chose à manger ce soir ?

    Amitiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *