TOTEM ©R&B Presse_Pascal Renauldon_ bernieshoot

Le musée vivant du cheval se réinvente

Le musée vivant du Cheval, abrité dans les Grandes Écuries du Château de Chantilly (dôme, nef est et cour du manège) où les chevaux et les spectacles de la Compagnie équestre trouvent leur demeure, tandis que les écuyères évoluent et éduquent leurs partenaires dans les cours des Remises et des Chenils, entre dans une nouvelle ère.

Le musée vivant du cheval : une expérience équestre immersive et captivante

Ce joyau équestre, créé en 1982 par le visionnaire Yves Bienaimé, a subi diverses transformations au fil du temps. En 2013, Son Altesse le Prince Karim Aga Khan lui a insufflé une nouvelle vie en le réorientant vers une dimension plus ethnographique et artistique, le rebaptisant sobrement « musée du Cheval ».

Le 15 septembre dernier, le Château de Chantilly a officiellement dévoilé une nouvelle vision pour ce musée emblématique. Sous l’impulsion de la direction et de la conservation du Château, le musée se métamorphose avec audace pour devenir une destination incontournable pour un public diversifié, des novices aux experts, des familles aux étudiants.

Désormais, le musée vivant du Cheval s’engage à renforcer sa pédagogie afin de satisfaire les besoins, la curiosité et les envies de chaque visiteur, des jeunes enthousiastes aux cavaliers chevronnés. Il offre un espace d’apprentissage, d’exploration et de connexion à l’univers majestueux du cheval.

Au cœur de cette transformation, le musée met en valeur les métiers du Cheval, mettant en lumière des artisans tels que les selliers, les palefreniers-soigneurs et les jockeys, en collaboration étroite avec des professionnels renommés tels que Hermès Sellier, Epona, le Haras du Pin et l’IFCE (Institut français du cheval et de l’équitation), enrichissant ainsi la présentation de ces métiers traditionnels. Peut-être pour inspirer les futures générations à embrasser les métiers de l’équitation.

Chantilly est renommée en tant que Capitale du Cheval, notamment grâce à sa multitude d’événements hippiques et équestres internationaux. Les disciplines équestres telles que les courses, le jumping, les spectacles, le polo, la vénerie et les randonnées équestres occupent ou trouveront progressivement leur place ici, contribuant ainsi à la renommée mondiale de la ville.

La muséographie a été repensée pour immerger les visiteurs au cœur des ambiances équestres, avec des expositions dédiées à la sellerie, aux costumes et aux courses, ainsi que d’autres à venir, surtout une salle où les visiteurs pourront essayer différents types de selles. Chaque recoin du musée raconte une histoire captivante ou met en lumière une facette du monde du cheval et de l’art équestre.

Le musée vivant du cheval _ TOTEM ©R&B Presse_Pascal Renauldon
TOTEM ©R&B Presse Pascal Renauldon

Le musée vivant du Cheval : une redécouverte incontournable !

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11321

12 commentaires

  1. Bonjour Bernie, voila un musée vivant qui va attirer beaucoup de monde tant le cheval plait et je le comprends tant cet animal est charismatique et, parait il , la plus belle conquête de l’homme, selon l’adage . Un événement qui se déroule dans les Grandes Écuries du Château de Chantilly ne peut pas être mauvais bien au contraire !!

  2. Il faudra vraiment que j’aille le découvrir ce musée, je suis une fan inconditionnelle du cheval .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *