Exposition à Toulouse : Lidia Kostanek et Qiongfei Zhang

Deux continents, deux regards croisés : les céramiques de la Polonaise Lidia Kostanek répondent aux peintures et sculptures de la Chinoise Qiongfei Zhang. Ensemble, elles bousculent et éclairent sur l’état d’un monde inégal.

Exposition exceptionnellement prolongée jusqu’au 25 mars 2023

Lidia Kostanek, militante et libérée

Les sculptures sensibles et engagées de Lidia Kostanek mettent en lumière des problématiques contemporaines liées au genre, à l’identité et à la condition féminine.

Consciente dès l’enfance des inégalités séparant les hommes des femmes, elle choisit de faire du corps féminin le sujet central de sa recherche artistique.

Fragmenté, reconstruit, et ponctué d’éléments symboliques, ce corps donne naissance à des figures hybrides et surréalistes. L’artiste lui rend sa visibilité, là où la pudeur imposée l’avait fait disparaître, et tente de déconstruire l’inatteignable idéal de beauté féminin dicté par notre société patriarcale.

Femite1_Lidia_Kostanek_bernieshoot
Femite – Lidia Kostanek

Lidia Kostanek aborde également la question encore taboue de la sexualité féminine et le droit des femmes à disposer de leur corps, tandis que le droit à l’avortement est remis en cause, en particulier dans son pays natal.

Qiongfei Zhang, entre ombres et lumières

Le style incisif de la peintre et sculptrice chinoise, originaire du Yunnan, reflète ses opinions et inquiétudes sur l’état actuel de son pays et du monde. En témoigne une vache à lait d’un rouge flamboyant ayant ingéré son peuple : Mao guidant le peuple, œuvre critique de portée mondiale, puissante incarnation métaphorique du pouvoir dictatorial.

Mao_guidant_le peuple_Qiongfei_Zhang_bernieshoot
Mao guidant le peuple – Qiongfei_Zhang

Comme pour réaffirmer son propos, la toile Tournesols, longue de quatre mètres, donne l’illusion au spectateur d’être plongé au cœur de ces fleurs fanées. Allégories de longévité et de foi, la fleur soleil fut aussi l’un des symboles forts de la propagande maoïste. À l’image du peuple écrasé par ses dirigeants, les fleurs se détournent de l’astre solaire.

Qiongfei Zhang porte par ailleurs haut les couleurs de l’espoir avec son Jardin de rosiers riche de couleurs, formulant le vœu que chacun d’entre nous puisse retrouver ce rapport originel à la nature et à une société bienveillante et libératrice.

Galerie In Arte Veritas

In Arte Veritas est installée depuis juillet 2022 dans l’ancienne galerie Alain Daudet, au centre-ville de Toulouse. La nouvelle équipe, emmenée par le collectionneur et passionné d’art Stéphane Debost, présente des artistes figuratifs majeurs de la scène française et internationale.

Les expositions jouent sur la dualité des 250 m2 de plateaux, sublimés par un puits de lumière.

Après l’ouverture de sa première galerie à Angers en 2016, In Arte Veritas poursuit l’aventure à Toulouse et Valencia en Espagne. www.inarteveritas.com

Informations utiles

Ouvert du mardi au samedi, de 10h à 13h et de 14h à 19h.

10 rue de la Trinité, Toulouse.

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11241

20 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *