163 007 visiteurs et visiteuses pour l’exposition Niki de Saint Phalle.

Ce dimanche 5 mars marquait la fin de l'exposition "Niki de Saint Phalle. Les années 1980 et 1990 : l'art en liberté". Depuis son ouverture le 7 octobre 2022, 163 007 visiteurs et visiteuses ont découvert ou redécouvert l'art libre et engagé de cette artiste francoaméricaine. Cette exposition fait désormais partie des plus beaux succès des Abattoirs, Musée – Frac Occitanie.

Niki de Saint Phalle. Les années 1980 et 1990 : l'art en liberté

Avec ce chiffre, cette exposition dépasse même le grand succès de "Picasso et l'exil. L'art espagnol en résistance" qui avait accueilli 145 000 visiteurs et visiteuses.

"Nous sommes très heureux du succès de cette exposition. Niki de Saint Phalle a toujours eu à cœur de partager son art, ses convictions, sa liberté avec le plus grand nombre. Aujourd'hui, ses œuvres et ses engagements, toujours d'actualité, ont su toucher les visiteurs et les visiteuses qui par leur présence et leur enthousiasme ont su rendre hommage à une artiste d'exception. Nous serons ravis de leur faire bientôt découvrir deux nouvelles artistes Liliana Porter et Tabita Rezaire tout aussi libres et engagées ”, Annabelle Ténèze, Directrice des Abattoirs.

"Le succès de l’exposition Niki de Saint Phalle, portée par la Ville de Toulouse et Toulouse Métropole, avec 163 007 visiteurs, nous encourage à poursuivre notre cycle de « grandes expositions ». Celui-ci se prolongera ainsi avec l’exposition Giacometti à partir du 22 septembre prochain." Pierre Esplugas-Labatut, Président des Abattoirs

Cette exposition de grande envergure a été accompagnée par une programmation culturelle aussi diverse que surprenante réunissant des conférenciers, notamment Lucia Pesapane, co-commissaire ouvrant le cycle dédié à Niki de Saint Phalle, Catherine Francblin, ainsi que des artistes telles Hortense Belhôte, Ariane Loze, ou encore Vava Dudu, venue clôturer ce cycle le jeudi 16 février avec une performance transdisciplinaire et populaire.

vase-ange-niki-de-saint-phalle-bernieshoot
Niki de Saint Phalle, Vase ange, 1993, polyester peint et socle en fer, 99,5 x 54 x 40 cm, collection musée des Arts décoratifs, Paris © Niki Charitable Art Foundation / Adagp, Paris, 2022 ; photogr. MAD, Paris / Jean Tholance

2023 réserve encore quelques beaux moments pour le public des Abattoirs

À partir du 8 mars, en collaboration avec de nombreuses institutions culturelles, les Abattoirs exposent des affiches d’artistes en soutien aux Iraniennes et aux Iraniens face à la répression.

Rendez-vous le jeudi 23 mars : dans le cadre de son exposition "Topologies of Air", Shona Illingworth invite le public et des spécialistes issus des champs artistique, scientifique, juridique à partager et à s'exprimer sur la question des droits du ciel et de l'espace lors d'une "Assemblée du Ciel : pour un nouveau droit humain".

À partir du 7 avril, avec deux nouvelles expositions, “Le jeu de la réalité” est imaginé à plusieurs échelles, petite ou grande, avec l’artiste argentine Liliana Porter, et les différents éléments naturels sont associés aux savoirs ancestraux et nouvelles technologies avec l'artiste française d'origine guyanaise Tabita Rezaire ; vernissage le 6 avril à partir de 18h.

La rentrée de septembre sera marquée par la figure de l’artiste emblématique Alberto

Giacometti (1901-1966) et son travail en tant que sculpteur et peintre. L’exposition "Le temps de Giacometti", conçue en collaboration avec la Fondation Giacometti, explore de manière inédite l'art et la vie de l'artiste dans l'après-guerre et jusqu'à son décès, en 1966.

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11385

14 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *