Replantation du canal du Midi : appel à la générosité

Voies navigables de France lance un nouvel appel aux dons national afin de soutenir un vaste programme de replantation du canal du Midi.

Replantation du canal du Midi : Voies navigables de France lance un appel à la générosité

Le ruban vert du canal du Midi louvoie dans le paysage occitan depuis plus de trois siècles.  Ce miracle de génie civil, inscrit par l’UNESCO au patrimoine mondial de l’Humanité depuis 1996, est aujourd’hui plus qu’un site remarquable.

Les 240 km d’eau, de berges et d’arbres qui composent le canal du Midi en ont fait un symbole aux atouts pluriels : patrimoine naturel, attraction touristique et culturelle, poumon économique ou encore référence indéniable de mobilité douce et de résilience climatique. Les amoureux du canal ne peuvent cependant que constater les effets du mal qui ronge la beauté du cours d’eau depuis 2006.

Sa voûte arborée, majoritairement constituée de platanes, est attaquée par une maladie incurable. Provoquée par un champignon, le chancre coloré, elle ravage ces arbres qui doivent être abattus. Engagé par le biais de sa Mission Mécénat dans la préservation du site, Voies navigables de France lance un nouvel appel aux dons national afin de soutenir un vaste programme de replantation. Elle compte sur la générosité du public pour replanter 1 500 arbres au cours de l’hiver 2022-2023.

Des berges solides pour une replantation durable

Le canal du Midi est évocateur de tranquillité, de fraîcheur et de verdure. Un champignon microscopique, le chancre coloré, est apparu en 2006 qui menace cette sérénité, condamnant les platanes qui composent majoritairement, avec chênes, ormes et pins parasols, sa majestueuse voûte végétale. L’ombre et la fraîcheur qu’elle garantissait le spectacle renouvelé de ses variations de couleurs au passage des saisons, ont par endroits disparu. Plus de 30 000 platanes ont déjà dû être abattus pour freiner la propagation de la maladie et 42 000 seront touchés à l’horizon 2035/2040.

Cette situation phytosanitaire est au cœur des préoccupations du gestionnaire du réseau navigable français VNF, qui a lancé il y a dix ans un programme de conservation ambitieux. Ponctué de campagnes de replantation régulières, il a vocation à préserver la beauté du site tout autant que l’habitat des nombreuses espèces animales installées sur ses berges ou dans les arbres.

La générosité du public et des entreprises permet de maintenir des actions soutenues, qui comprennent bien plus que la seule replantation des arbres abattus. Le succès de chaque campagne hivernale repose aussi sur un travail de longue haleine : la consolidation et la préparation des berges qui bordent le canal et accueillent les nouveaux plants. Sollicitées par la navigation régulière et affaiblies lors du déracinement des arbres abattus, elles sont donc l’objet de soins attentifs : 57 km de berges ont d’ores et déjà été restaurés.

Une nouvelle campagne de replantation est lancée chaque hiver, saison propice au développement du système racinaire des jeunes arbres. Sélectionnées pour leur résistance, une essence jalon, le chêne chevelu, et des essences intercalaires, (érable plane, tilleul à petites et grandes feuilles, peuplier blanc, charme houblon, pin parasol et micocoulier) viennent peu à peu reconstituer le rideau végétal qui fait le charme du site. Au cours de l’hiver 2022-2023, VNF prévoit la replantation de 1 500 nouveaux plants.

L’appel aux dons, pierre angulaire d’un projet de restauration au long cours

Depuis 8 ans, date de la création de la Mission Mécénat de VNF, particuliers, entreprises, fondations ou associations sont étroitement associés au succès de ces campagnes. Mécènes engagés, ils soutiennent par leurs dons, aux côtés de l’État et des collectivités territoriales, les efforts renouvelés pour préserver ce patrimoine emblématique.

« La mission centrale de VNF est la promotion de la logistique fluviale du réseau navigable français pour le transport et le tourisme, le plus grand d’Europe », souligne Laurent Adnet, Chef de la Mission Mécénat de VNF. « Préserver le canal du Midi s’inscrit au cœur de cette mission, qui est aussi celle de tous. Car son histoire de 350 ans est la nôtre, ses 400 ouvrages jalonnent nos paysages, ses eaux nous transportent et sa faune et et sa flore participent à la richesse de nos écosystèmes. Faire un don pour la replantation de ces arbres est un acte de soutien fort à un projet patrimonial unique. »

canal du Midi_VNF_Affiche_Replantation

Collectes, événements ou produits solidaires, les actions de sensibilisation menées par la Mission Mécénat de VNF sont centrées autour de la préservation de l’environnement. Créée en 2014, elle travaille en étroite collaboration avec une soixantaine d’entreprises mécènes et propose chaque année au grand public des rendez-vous réguliers où culture, sport et divertissement participent à mettre en lumière la richesse du patrimoine géré par VNF, dont le canal du Midi.

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Publications: 11090

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *