Le Printemps de septembre devient Le Nouveau Printemps

Le Printemps de septembre, festival fondé en 1991 par Mathé Perrin, a eu plusieurs noms et plusieurs vies tout en conservant le désir de soutenir les artistes, de susciter les créations les plus audacieuses, de favoriser la rencontre entre les œuvres et un large public et d’être une chambre d’écho des questions de son époque.

Aujourd’hui, alors que les enjeux environnementaux, la place des artistes dans nos projets de société et le rôle de l’art comme facteur de lien et d’agentivité sont au cœur des préoccupations, le festival devient Le Nouveau Printemps.

Un festival annuel pensé avec un·e artiste associé·e

Avec la conviction que face à la complexité étourdissante d’un monde globalisé, les regards des artistes sont des clés essentielles pour une compréhension plus sensible de ce qui se joue, Le Nouveau Printemps invite, chaque mois de juin, un·e artiste·e issu·e d’une discipline connexe aux arts visuels (architecture, cinéma, musique, littérature, danse...) à coconcevoir la programmation. Irrévérencieux, minimal ou exubérant, poétique ou politique, le festival se réinvente à chaque édition pour révéler, année après année, de multiples visions de l’art.

Un festival durable inscrit dans un territoire urbain

L’artiste associé·e est invité·e à poser un regard singulier sur la ville, à s’intéresser à ses espaces et à ses habitant·e·s, à bousculer les habitudes et à s’infiltrer dans les interstices. Laboratoire à échelle humaine, celle d’un quartier différent chaque année, Le Nouveau Printemps conjugue l’éphémère, le propre d’un festival, et le durable, essentiel et nécessaire.

Le Nouveau Printemps, une édition 2023 imaginée par matali crasset,

Toulouse, quartier Saint- Cyprien, du 2 juin au 2 juillet 2023

Le Nouveau Printemps a choisi pour sa première édition de s’associer à la designer matali crasset, créatrice multiple engagée de longue date dans des choix alternatifs.

Elle développe une approche à la croisée d’une pratique artistique et anthropologique, aussi joyeuse que politique, qui vise à injecter du commun et ouvrir des possibles.

De gauche à droite : matali crasset, Eugénie Lefebvre, Anne-Laure Belloc © Le Nouveau Printemps, photo : Juana Wein
De gauche à droite : matali crasset, Eugénie Lefebvre, Anne-Laure Belloc © Le Nouveau Printemps, photo : Juana Wein

L’édition imaginée en complicité avec matali crasset se déploiera à Toulouse, du 2 juin au 2 juillet 2023, dans le quartier Saint-Cyprien, dans ses musées et sur ses trottoirs, dans ses boutiques et ses jardins. Expositions, projets avec le territoire, installations dans l’espace public, rencontres, école éphémère et fêtes..., le programme sera dévoilé en février 2023.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Je souhaite du succès à ce Nouveau Printemps !
Répondre
B
J'espère qu'il en aura.
T
je n' aime pas le design moderne, pas plus que l' écriture inclusive
Répondre
B
Je m'en doutais un peu.
M
juste le mot "printemps" me donne la pêche.....ce matin un 3° ce qui ne m'enchante pas du tout....je vais mettre le bébé qui rit pour me donner un peu la fraicheur du rire.....passe un doux mardi
Répondre
B
Tu as bien raison.
B
on attend de voir le programme.....qui sera je pense éclectique !
Répondre
B
Je le pense aussi.
J
Merci Bernie, j'apprends.... et vivement février alors !
Répondre
B
Exactement.