Quelles sont les tendances du tourisme en Haute Garonne ?

Randonnée pédestre, tourisme à vélo et activités gratuites, les grands gagnants de l'été du tourisme en Haute Garonne 

Les tendances du tourisme en Haute-Garonne

« La saison touristique a retrouvé son rythme avant COVID, résume Didier Cujives, Président de Haute-Garonne Tourisme, malgré la canicule qui a impacté une partie des activités cet été.

Si les seuls mois de juillet et août étaient déterminants il y a encore quelques années, la saison estivale reste importante mais fortement complétée par le printemps et l'automne qui s'annonce prometteur.

Désormais, les touristes ont soif de liberté, sans contrainte et en recherche d'autonomie ; l'effet dernière minute s'amplifie. Les animations gratuites arrivent en haut du podium et le Festival départemental 31 Notes d'été entièrement gratuit en est un bon exemple. Loin d'un tourisme de masse, la Haute-Garonne a su tirer son épingle du jeu avec sa palette d'activités de pleine nature, conformément à la stratégie de développement touristique engagée par le Conseil départemental en faveur de l'itinérance douce.

Nous sommes dans le vrai ! La randonnée pédestre et les parcours cyclables arrivent en tête des demandes des vacanciers. Et je souhaite une fois de plus souligner l'engagement des acteurs du tourisme qui ont contribué au succès de cette belle saison estivale en Haute-Garonne »

Chiffres de l'été pour Haute-Garonne Tourisme Réservation*

Les réservations des Gîtes de France en Haute-Garonne sont en progression par rapport à 2019 (année de référence avant COVID) et 2021 !
Au 29 août, Haute-Garonne Tourisme Réservation affiche :
+ 10% de séjours consommés en juillet et août par rapport à l'été 2019
Les résultats commerciaux de ces 7 premiers mois cumulés sont en progression par rapport à 2021 :
+ 9 % sur les séjours consommés
+ 7 % sur les séjours vendus
+ 8% du prix moyen du dossier

42% de notre clientèle continue à privilégier la centrale d'appel qui humanise les échanges. La fréquentation reste dominée par une clientèle française (83%). Elle vient essentiellement d’Ile-de-France et des départements de l’ouest de la France. Elle est complétée par une clientèle de proximité (dont majoritairement la Haute-Garonne avec les Toulousains).
Nous avons touché cet été une clientèle qui privilégie les vacances en France et les séjours de proximité, loin du tourisme de masse. Les locations de maisons indépendantes avec jardin (avec ou sans piscine) ont eu du succès en Haute-Garonne.
L'Espace Tourisme rue Bayard à Toulouse a régulièrement répondu à de nombreuses questions relatives aux lacs de baignade, aux piscines municipales, aux forêts, aux infrastructures en bord de Garonne, aux aménagements des locations de vacances (climatisation, jardin arboré…), avec une prédominance pour les itinéraires de randonnées ombragés, un nouveau critère à prendre en compte pour les années à venir.

* Haute-Garonne Tourisme Réservation, c'est :
Le spécialiste du séjour en Haute-Garonne depuis près de 30 ans
 Des conseillers en séjour, disponibles du lundi au samedi en journée continue au 05 61 99 44 11
 1 site de réservation en ligne 
Un grand choix d'hébergements sur l'ensemble du département, avec plus de 400 idées de séjours, dont des gîtes ruraux labellisés Gîtes de France, des chalets, des maisons typiques des Pyrénées, des fermes rénovées...

Et sur le terrain ?

Les sites labellisés Accueil Vélo le long de la TransGarona et du Canal des 2 Mers plébiscités !

Porté par Haute-Garonne Tourisme, le label Accueil Vélo est déployé depuis 2017 et compte une cinquantaine de structures labellisées dans le département.
Voici un tour d'horizon de leurs tendances de l'été :
Située directement au bord Canal du Midi, la Bastide de Négra affiche un taux record avec 85% de cyclistes hébergés cet été. "La marque « Accueil Vélo » est garante d’une qualité d’accueil. Lorsque vous avez pédalé et fourni un effort, n’est-il pas important pour le cycliste de trouver un hébergement avec les services utiles ? témoigne Patricia Boisson, propriétaire de cette maison d'hôtes.
Dans les campings Accueil Vélo
"Les chiffres de l'avant COVID ont largement été rattrapés et c'est un vrai retour à la vie témoigne Hugo Sladden propriétaire du Camping le Moulin à Martres-Tolosane. J'ai pu noter une progression des familles en avant saison et un retour des séniors à vélo en juillet et août, qui procèdent par étape, avec une majorité de français mais aussi de nombreux belges et suisses. Et tous les voyants sont au vert pour septembre, avec sûrement de nombreuses réservations de dernière minute qui complèteront le calendrier de nos locations déjà bien rempli."   
Au camping du Plan d'eau de Rieux-Volvestre, les chiffres sont en nette progression avec un retour des étrangers (allemands notamment) cet été et les week-ends de septembre sont déjà complets !
Enfin à Revel, aux Sources du Canal des 2 Mers, le Camping du Moulin du Roy a bénéficié de beaucoup de passage de cette clientèle itinérante, séjournant à la nuitée et sur des courts séjours. "Les cyclistes réservent très souvent la veille pour le lendemain surtout en arrière-saison, ils ne sont pas pressés..." explique Daniel Renaud.
Les cyclistes sont revenus dans les hôtels labellisés !
Après une bonne reprise dès ce printemps pour les hôtels toulousains labellisés (Hôtel Royal Wilson, Hôtel Riquet, Grand Hôtel d'Orléans, Adagio, Comfort Hôtel Toulouse Sud) ce sont les français qui sont en tête, souvent de passage pour 1 ou 2 nuits dans la ville rose, avec un retour progressif de la clientèle étrangère (néerlandaise et allemande). Près de la voie verte du canal, même ressenti pour le Motel l'Enclos à Donneville.
Pour l'Hôtel Ibis Styles Toulouse Labège, la marque Accueil Vélo est un véritable atout  "Nous nous positionnons clairement sur le marché du tourisme à vélo en lien avec plusieurs manifestations comme la Route d'Occitanie et bien d'autres événements sportifs".
"Le Tourisme à vélo a le vent en poupe, confirme Sébastien Donaty du Petit Cyclo qui conjugue 3 activités : locations de vélo, City Tours en 2 roues dans Toulouse et agence de voyages à vélo. C'est une très belle année ! La location de VAE explose.

Les revendeurs et TO étrangers programment à nouveau la France, avec un net retour de la clientèle étrangère des pays du nord sur l'itinérance. Quant aux City Tours, ils ont attiré une clientèle américaine importante."

Un bilan satisfaisant dans les bureaux d'accueil de Haute-Garonne Tourisme et dans les Offices de Tourisme

Aux Olivétains, bureau d'information touristique départemental du site Saint-Bertrand-de-Comminges/Valcabrère, la fréquentation est en légère hausse par rapport à l'été 2021 mais reste encore en dessous de celle de 2019. Les longues périodes de canicule ont fortement découragé les visiteurs en recherche de lieux de baignade, de balades en forêt ou de cascades de montagne.

La clientèle espagnole est revenue en force et représente presque 10% des touristes. Enfin, la tendance au tourisme responsable évolue et se confirme ; ainsi les marchés locaux et les visites à la ferme constituent la demande récurrente.
Après un mois de juin très fréquenté (meilleur que celui de 2019 !) le Château de Laréole a subi un tassement de sa fréquentation, pénalisé par la canicule. Le chiffre d'affaires est équivalent à celui de 2019 avec un salon de thé qui a cartonné !
Au Comptoir du Lauragais (ex Maison de la Haute-Garonne) sur l'aire autoroutière A61, le chiffre d'affaires de la boutique est en progression cet été de + 17% par rapport à 2019 avec une fréquentation plutôt en hausse sur le mois d'août. Les clients fidèles sont toujours là et les touristes étrangers empruntant l'autoroute reviennent (espagnols, belges et allemands)

En Cagire-Garonne-Salat, l'attrait pour les activités de pleine nature, libres et gratuites se confirme. "Nos courses d'orientation et les itinéraires de VTT pour tout niveau n'ont pas désemplies, alors que les réservations d'activités encadrées ont été plus timides, précise Ludovic.  Avec un record pour les marchés de producteurs et de plein vent, comme celui d'Aspet par exemple."
"C'est un tourisme revenu à la normale, se réjouit-on à l'Office de Tourisme des Hauts Tolosans. Britanniques, espagnols et allemands ont fait leur grand retour. Nous avons même renseigné des américains et des australiens.

Nos visites théâtralisées ont fonctionné tous les soirs à guichet fermé ainsi que nos veillées aux étoiles, contrairement aux visites traditionnelles en journée désertées à cause des fortes chaleurs. Cet été, nous avons adapté nos visites au contexte météo."
Dans le Volvestre, la fréquentation est en baisse de 14% en juillet et peut s'expliquer par les fortes chaleurs, heureusement compensée par un mois d'août équivalent à celui de 2019. Les touristes sont en recherche de consommation immédiate, sans contrainte de réservation que ce soit pour du loisir comme pour les visites... les activités gratuites sont très demandées.
Aux Sources du Canal du Midi, la clientèle étrangère est de retour : espagnols, anglais et belges sont majoritaires. Mais c'est un été en demi-teinte avec des variations de fréquentation très marquées... et des personnes qui réservent à la dernière minute. "Nous espérons une arrière-saison avec déjà des demandes enregistrées à l'Office de Tourisme pour le printemps 2023 !"
Sur le secteur d'Auterive, la fréquentation n'a pas encore atteint celle de l'avant COVID mais nous sommes plutôt confiants pour septembre
Le bel été des activités de loisirs
A Rieumes, la Ferme du Paradis affiche une progression de +50% depuis ce début d'année par rapport à 2021, sauf durant le mois de juillet pénalisé par la canicule mais fort heureusement compensé par un mois d'août satisfaisant. 
Même constat chez Tepacap avec un mois de juillet plutôt calme, et un juste retour à la normale en août. Mais le moral est bon car septembre affiche déjà un bon taux de réservations grâce aux centres de loisirs et groupes scolaires laissant augurer une très belle arrière-saison. 
Dans les Pyrénées, c'est une belle reprise pour Patrick Lagleize du Bureau des Guides de Luchon. "Nous avons accueilli cet été autant de touristes de passage que de clients fidèles, satisfaits du climat de confiance et rassurés car le milieu naturel des Pyrénées peut s'avérer parfois hostile..."
Pour Ludovic Daviau, co-gérant de Granhòta, société de canoë et de paddle installée à Toulouse "Le calendrier des vacances scolaires joue beaucoup sur nos activités durant l'été. Malgré le succès des activités sur l'eau avec un public en recherche de fraîcheur, le début du mois de juillet et la fin du mois d'août ont été plutôt calmes pour les individuels. Mais nous pouvons compter sur les groupes en avant-saison et en septembre/octobre si la météo reste favorable."

haute garonne tourisme tendance famille ete
©CDT31/Haptag

En conclusion

Après cette bonne saison estivale qui voit le retour des étrangers, les professionnels du tourisme en Haute-Garonne sont plutôt confiants pour septembre et octobre avec de belles animations en perspective et des températures plus raisonnables (journées du patrimoine les 17 et 18 septembre, fête de la montagne à Saint Béat les 24 et 25 septembre, Jazz sur son 31 en Octobre... sans oublier les vendanges dans le vignoble AOP Fronton)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Tu me donnes envie d'y aller mais pas avant le printemps ! Bon lundi !
Répondre
B
Le printemps viendra.
E
C'est un beau bilan du tourisme dans le département.
Répondre
B
Oui, c'est un département attractif.
L
I can see a castle in the background too.<br /> It looks great.
Répondre
B
Yes it is
J
La France a de quoi satisfaire ses touristes.... Un pays qui en donne à voir et faire, merci...
Répondre
B
La Belgique aussi...
B
A Nice le classement UNESCO s'est fait ressentir ..... 6 millions de visiteurs pour Juillet et Aout pour la seule ville de Nice. Meme Paris en totale régression a été détrôné... J'ai tellement senti qu'il y avait bien trop de monde que cet été je n'ai pas mis les pieds à Nice, Antibes et Cannes...<br /> @+
Répondre
B
Effectivement, la retombée a été immédiate.