Coup de tonnerre : les Grands Buffets quittent Narbonne

'Les Grands Buffets' est un restaurant grand public, qui renoue avec le luxe, la tradition culinaire française, et les arts de la table les plus classiques.

Les Grands Buffets quittent Narbonne : trop c’est trop !

Voici un restaurant, qui met en valeur avec le sens du détail notre savoureuse cuisine française, dont je vous parle régulièrement, comme par exemple lorsque Louis Privat Fondateur des Grands Buffets a mis en place une augmentation de 30% pour les salariés.

Lorsque ce restaurant s’invite dans nos conversations, nous n’hésitons pas à dire Grands Buffets de Narbonne. Un abus de langage qu’il va falloir s’habituer à corriger, car Louis Privat l’a annoncé officiellement en conférence de presse, 'Les Grands Buffets' vont quitter Narbonne.

Voici les explications sur ce coup de tonnerre.

En préliminaire Louis Privat a rappelé des éléments importants pour comprendre la situation.

Tous les désordres et disfonctionnements constatés à l’Espace de Liberté, où les Grands Buffets sont locataires, ont été signalé directement par Louis Privat, fondateur du restaurant, au maire de Narbonne, Didier Mouly, depuis 2015 pour le parking et systématiquement signalé au propriétaire de l’Espace de Liberté, le Grand Narbonne dont Didier Mouly assure la présidence depuis 2020.

Cette précision est importante puisqu’il semble qu’aujourd’hui, Didier Mouly souhaite faire porter la responsabilité d’un défaut d’entretien aux services techniques du Grand Narbonne ou aux agents en charge de la maintenance voire au directeur de l’Espace de Liberté. Ceux-ci ne peuvent en aucun cas être pris comme boucs émissaires car jamais le Président du Grand Narbonne, propriétaire du complexe Espace de Liberté, n’a donné les moyens ni programmé les missions d’intervention malgré les multiples relances dont il a été destinataire.

salle-corbieres-restaurant-grands-buffets

Remise en cause du bail des Grands Buffets

Le bail entre Les Grands Buffets et le Grand Narbonne a fait l’objet d’un avenant en 2020 incluant une hausse significative des loyers pour le Grand Narbonne.

Pourquoi aujourd’hui remettre en cause les engagements du précédent Président de l’agglomération, Jacques Bascou, et pourquoi revenir sur un contrat conclu il y a moins de deux ans ?

Quel crédit faut-il accorder à la parole des élus et aux contrats établis avec eux s’ils sont remis en cause à chaque changement d’équipe ?

Concernant le bail, le contrat signé fait force de loi et s’impose aux parties, le Président actuel du Grand Narbonne le sait pertinemment et vouloir le négocier à nouveau n’est pas réaliste.

On ne peut pas placer les sociétés commerciales dans une instabilité juridique au gré des changements d’élus.

Le vrai montant des loyers versés.

Didier Mouly déclare aux médias : « il s’agit d’un loyer dérisoire, et qui devrait bientôt être revu et déplafonné »

Didier Mouly dévoile enfin ses intentions.

Loyer annuel du restaurant Les Grands Buffets : 251 493€ TTC

Loyer annuel du bar des Grands Buffets : 19 497€ TTC

A ce montant s’ajoutent chaque année entre 180 000 et 190 00€ TTC de charges incluant eau, électricité, chauffage et climatisation.

Soit plus de 450 000€ TTC loyer + charges par an.

Cela représente donc plus d’1 350 000€ de loyer et charges par période triennale.

Pourquoi une partie de ces montants considérables n’est-elle pas utilisée pour l’entretien des locaux ?

tente-apparat-restaurant-les-grands-buffets

Non-respect de clauses contractuelles du bail

L’installation de chauffage et de climatisation est la propriété du Grand Narbonne et contractuellement, une « température de confort » doit être maintenue à l’intérieur du restaurant entre 20°C et 26°C toute l’année. Or, les clients du restaurant sont soumis à des températures qui dépassent parfois 30°C.

C’est dans ce contexte du non-respect des clauses du bail que Louis Privat est désormais contraint d’expliquer à la clientèle des Grands Buffets affectée par des élévations de températures inacceptables dans les salles du restaurant pourquoi un tel dysfonctionnement existe et persiste, pour lequel il ne porte aucune responsabilité.

Le courrier joint se passe de commentaires et vous fera prendre conscience de la gravité des problèmes. Ce courrier est remis aux clients du restaurant pendant leur repas lorsque les températures trop élevées transforment leur moment de plaisir en désagrément comme en atteste l’échantillon ci-joint d’avis clients recueillis sur le site TripAdvisor.

La dépose de l’enseigne des Grands Buffets

Le nouveau règlement local de publicité sert de prétexte à Didier Mouly pour faire pression afin que soit enlevée immédiatement et sans aucune proposition de remplacement, l’enseigne des Grands Buffets.

Une nouvelle mesure d’intimidation à laquelle les Grands Buffets ne se plieront pas puisqu’une étude juridique, transmise à Didier Mouly, démontre que les Grands Buffets disposent encore de 4 ans (jusqu’au 31/07/2026) pour déposer l’enseigne et la repositionner (cf les 4 échanges de courrier ci-joints).

Quel bénéfice peut retirer Didier Mouly de l’enlèvement immédiat de l’enseigne ?

restaurant-les-grands-buffets-narbonne

Refus à répétition

Les Grands Buffets se sont vus refusé leur demande d’agrandir la salle à manger du personnel et le local de laverie alors même que ces extensions se seraient faites aux frais des Grands Buffets, dans le périmètre déjà alloué aux Grands Buffets et sans empiéter sur le domaine public.

12 millions de travaux introuvables !

Didier Mouly annonce une enveloppe de 12 millions d’euros de travaux qui demeure introuvable ; aucune délibération n’en fait état précisément et aucun débat n’a eu lieu en assemblée communautaire pour évoquer ces importants investissements qui concerneraient des travaux programmés à l’Espace de Liberté.

Est-il possible d’engager la collectivité à hauteur de 12 millions d’euros sans présenter de dossier et sans débattre avec les élus en conseil communautaire ?

Curieusement, les Grands Buffets n’ont jamais été informés ni consultés au sujet de ces travaux.

Quoi qu’il en soit, cette annonce de circonstance ne peut en aucun cas légitimer le fait que les travaux de maintenance ne sont pas effectués depuis des années car il conviendrait de procéder de toute urgence à :

-             La remise en état de l’ascenseur pour personnes à mobilité réduite

-             La réparation de la climatisation des salles du restaurant

-             La réhabilitation de la climatisation du hall d’accueil

-             La réparation de la verrière de la pyramide pour supprimer les innombrables gouttières

-             L’aménagement et sécurisation du parking

Les Grands Buffets en quête d’une terre d’accueil moins instable et moins hostile

La multiplication de telles entraves et le mépris affiché par le président du Grand Narbonne, Didier Mouly, pour les 350 000 clients de l’espace de Liberté auxquels s’ajoutent les 360 000 clients des Grands Buffets ont poussé Louis Privat à chercher une solution alternative.

C’est cette volonté de se soustraire à la malveillance et à l’hostilité répétée vis-à-vis des Grands Buffets qui l’ont conduit à réfléchir à l’implantation des Grands Buffets dans un autre territoire, hors du Grand Narbonne.

Pas de décision sans concertation avec la région

Le choix du site qui accueillera les Grands Buffets se fera en concertation avec la région Occitanie car le déplacement des Grands Buffets pourrait être l’opportunité de la création d’un pôle touristique structurant qui engloberait d’autres acteurs.

plateau-fromage-grands-buffets-narbonne bernieshoot

Une liste de prétendants qui honore les Grands Buffets

Sitôt l’annonce faîte d’un déménagement prochain des Grands Buffets, Louis Privat a eu l’agréable surprise de constater à quel point son établissement est considéré par les élus des territoires voisins, conscients de ce que l’implantation de cette locomotive économique signifierait pour l’économie locale.

Ont fait part de leur intérêt pour engager des discussions :

  • Perpignan :

L. Alliot, maire de Perpignan,

L. Gauze, président de la Chambre de commerce Pyrénées-Orientales

B. Sannac, président de l’Umih 66

  • Béziers :

R. Ménard, maire de Béziers et président de l’agglomération

M. Mesquida, Président du Conseil départemental de l’Hérault

  • Carcassonne :

G. Larrat, maire de Carcassonne

R. Banquet, président de l’agglomération de Carcassonne

  • Montpellier :

M. Delafosse, maire de Montpellier

  • Lézignan-Corbières :

Rencontre programmée avec M. Hernandez, président de la communauté de communes Lézignan-Corbières Minervois

  • Castelnaudary :

P. Maugard, maire de Castelnaudary

  • Nîmes

Franck Proust, président de Nimes Métropole

  • Sète

François Commeinhes, maire de Sète

Le volet social au cœur du cahier des charges

Le projet est ambitieux et englobera le restaurant Les Grands Buffets, une halle de produits régionaux et un hôtel, peut-être deux.

Quelle que soit la destination choisie, la pertinence du site sera importante mais indissociable des éléments et structures (crèche, école maternelle, école primaire, logements sociaux, etc.) qui permettront aux collaborateurs des Grands Buffets de continuer l’aventure et d’accompagner ce projet

Partenaire

Un tel projet de développement ne peut se concevoir qu’adossé à un investisseur qui développe son activité dans l’hôtellerie et qui a démontré sa capacité à ouvrir une grosse structure hôtelière par an.

Calendrier

Concevoir un tel projet, obtenir les autorisations et le bâtir s’inscrit dans le temps long : 4 ou 5 ans.

fontaine-chocolat-restaurant-grands-buffets

Nous allons donc devoir patienter tout d’abord pour connaître la ville qui accueillera Les Grands Buffets. Pour ma part, égoïstement, j’ai une préférence pour Lézignan-Corbières ou Castelnaudary pour la proximité géographique.

Ensuite il faudra le temps de la construction et l’installation. Ce qui est certain c’est que j’espère être là pour l’ouverture, et que d’ici là je ne manquerais pas de retourner au restaurant Les Grands Buffets. D’ici là : « Joyeux Appétit »

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
merci pour ton article <br /> bien sur je ne connait pas NARBONNE, mais une amie blogeuse m 'avait parlé de ce restaurant ou elle allait parfois , elle montrait aussi des photos , et j 'étais trés admirative de ce restaurant . géant , et si bien décoré .<br /> merci donc d 'en avoir parlé ( car cette amie n 'est plus ) <br /> <br /> kénavo BERNIE
Répondre
B
c'est triste pour ton amie. C'est un restaurant extraordinaire, quelque soit sa destination, le succès sera au rendez-vous.
E
Chacun a son point de vue sur les problèmes. Ces Grands Buffets vont chercher un endroit qui leur semblera plus accueillaznt...
Répondre
B
Oui, et le succès continuera d'être au rendez-vous.
L
I love buffets! But as I get older, I find I can't eat as much as I used to when I was younger.
Répondre
B
You have to try this one once !
L
c'est vraiment une salle période tout ferme!!<br /> bonne journée
Répondre
B
Là ce n'est pas une fermeture mais un changement de lieu
V
j'ai vu que Leucate s'est proposé aussi pour les accueillir... qu'ils laissent tomber Perpignan, ils vont faire faillite ici!!! bisous Bernie. cathy
Répondre
B
A suivre...
T
c' est dommage, mais là il y a rupture de contrat et mauvaise foi évidente !<br /> La ville va regretter
Répondre
B
je le crois aussi
J
Eh oui, l'argent tjs en question, bon mercredi Bernie...
Répondre
B
merci
B
J'invite Mr Privat à venir sur le futur Open Sky Village de Sophia sans les Alpes Maritimes .....
Répondre
B
c'est un peu loin pour moi.