Vacances : une lecture touchante et poétique pour votre été

Vacances est un récit, signé Philippe Macé, en haïkus et prose d'un temps de vacances… Une lecture qui sera totalement en harmonie avec vos vacances d’été.

vacances philippe mace haiku bernieshoot

Vacances

Aujourd’hui, pour conclure l’été, thème du mois de juin du défi photo Lundi Soleil, je viens vous parler de Vacances, un magnifique recueil signé Philippe Macé. C’est un article qui me tient à cœur, car Philippe Macé n’est pas un auteur parmi tant d’autres puisque nos vies se sont croisés.

D’ailleurs, si vous suivez mon blog littéraire, je vous ai déjà parlé d’un autre ouvrage de Philippe Macé « Les murs obliques, Chroniques et haïkus ». Philippe et moi avons été dans la même classe au Lycée Henri Wallon d’Aubervilliers. Nos chemins ne se seraient certainement pas recroisés sans les réseaux sociaux, et j’ai découvert sa passion pour les Haïkus, une passion que je n’avais pas imaginée une seule seconde à l’époque.

Aussi, c’est avec grand plaisir que j’ai retrouvé l’alternance de prose et haïku que Philippe Macé maîitrise parfaitement. Pour être plus précis, les textes en prose sont courts, et annoncent l’haïku qui suit. La lecture vous évoquera une atmosphère de sable chaud, de cette vie sur les plages pendant les vacances, je dirais presque pendant les congés payés. Tout y est : humour, scènes cocasses, bonheur d’être en vacances en famille.

Pour finir, c’est une lecture où l’humain est au cœur de chaque phrase. Vacances vous procurera un merveilleux moment de bonheur, et vous plongera dans vos vacances passées, ou à venir.

L’histoire

Après un petit détour par la Bretagne, la famille Catossan va passer ses vacances à Arcachon. Jacques, le père, féru de poésie et de haïkus, a toujours un petit carnet sur lui où il note et retranscrit les mille petites scènes de plage auxquelles il assiste.

Scènes pittoresques ou touchantes, chacun reconnaîtra des situations familières et, le temps de la lecture, replongera dans l’atmosphère des vacances à la mer…

sable d’or
de petits soleils
roulent dans les vagues

 

Philippe Macé, l’auteur

Philippe Macé est né en 1956. Il a découvert le haïku en 1971 et en écrit depuis plus d’une quinzaine d’années. Il participe régulièrement au kukaï de Paris (réunion d’auteurs de haïkus). Ses textes sont parus dans plusieurs revues et recueils, et notamment dans dix ouvrages collectifs des éditions PIPPA.

philippe-mace-haiku-auteur-ecrivain

Un livre de haïkus "Parfums envolés" est paru aux Editions Unicité en 2018, un recueil de chroniques et haïkus "Les murs obliques", aux éditions Pippa, en 2019. Un autre livre de haïkus et senryus "Vieux plongeoir" est également paru chez Pippa en 2020, illustré par sa fille Marie Macé.

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11317

22 commentaires

  1. Il a donc du talent et quand vous vous êtes connus jeunes lycéens, vos avenirs n’étaient pas encore tracés, c’est super je trouve de découvrir ainsi que nos amis de jeunesse ont fait du chemin et pas toujours celui que l’on pensait à l’époque :):) Merci de nous présenter son recueil

  2. Je note j’apprécie les haïkus .
    Je viens de finir « été » de Mons Kallentoft, merci de m’avoir fait découvrir cet auteur .
    Bonne soirée

  3. Merci beaucoup Bernard. Ravi que ce livre t’ait plu et merci également pour ces commentaires sympathiques !

  4. Ah, ces petits carnets, j’en ai eu très très longtemps dans mon sac à main, plus maintenant il y a le téléphone.
    Un titre à retenir en tout cas, merci!

  5. une lecture qui semble agréable, mais pas pour l’instant trop occupé de ranger la maison après la visite des enfants et petits enfants (lo) passe une douce journée

    • C’est un livre qui se pose facilement sur une table de chevet, et que l’on peut savouré pour s’évader du quotidien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *