Tourisme équestre – race locale PNR Pyrénées Ariégeoises

Originaire des vallées du Couserans, le cheval Castillonnais avait complétement disparu. Grâce au travail d’éleveurs dévoués, cette race ariégeoise a pu être relancée et compte aujourd’hui plus de 700 individus. Également appelé « cheval du Biros » ou « Saint Gironnais » du nom de la ville de Saint Girons, la race n’est reconnue officiellement par le Ministère de l’Agriculture que depuis 1996.

Cheval Castillonnais Crédit Laurent LEVOYER
Cheval Castillonnais Crédit Laurent LEVOYER

Le Castillonnais : une race locale, un cheval d’avenir

Les élevages de chevaux Castillonnais sont souvent menés en extensif et en plein air toute l’année afin de valoriser au maximum les qualités que dispensent les territoires de montagne. Principalement situés en Ariège, berceau de la race, les élevages perpétuent la tradition de la transhumance, comme à Bethmale, Seix ou encore Sentein. Cette vie dans les estives de montagne leur confère rusticité, robustesse, adresse, sûreté du pied et ardeur au travail.

Le Castillonnais est un cheval économe. Il se nourrit seul et, adulte, exclusivement à l’herbe, il est très peu sujet aux maladies, il consomme moins que les autres chevaux d’attelage.

Polyvalent, il permet à la fois de le monter, de l’atteler, de faire de petits travaux agricoles, de débarder à plat comme en pente …

Le cheval Castillonnais joue aussi un rôle complémentaire avec les autres races locales dans l’entretien des milieux montagnards.

Monter un Castillonnais, c’est une des manières de découvrir les Pyrénées Ariégeoises et ses 1000 km de sentiers équestres. Des centres équestres travaillent exclusivement avec des races locales (Mérens ou Castillonnais) et peuvent vous proposer des randonnées, à l’heure, à la journée comme des séjours en montagne de plusieurs jours. Hébergements, sentiers balisés, centres équestres, voies vertes, itinérances équestres sur plusieurs jours, restaurants de terroir, fêtes des transhumances … le Parc naturel des Pyrénées Ariégeoises est un territoire pour les cavaliers souhaitant donner du sens à leur activité favorite.

Le cheval Castillonnais est dans l’air du temps : sobriété, rusticité, écologie, zéro carbone et loisir naturel.

Pyrénées Ariégeoises : Terre de races locales.Le Cheval Castillonnais

Futurs éleveurs, cavaliers, curieux, pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site de l’association du Cheval Castillonnais, et aussi le site du Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises, ou encore le site Ariège-Tourisme.

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Publications: 11096

14 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *