TMS et Télétravail : Mon Entreprise Bouge ! propose un nouveau programme

Crée en 2017 par Jean-Julien Souques, (formateur en prévention des risques professionnels et éducateur sportif) Mon Entreprise Bouge ! est un organisme de formation spécialiste du réveil musculaire et des activités physiques préventives.

mon entreprise bouge tms prevention sedentarite bernieshoot
Mon Entreprise Bouge !

Son approche souple et attractive a rapidement rencontré un accueil favorable auprès des entreprises et institutions publiques (près de 80 interventions la première année) conscientes des effets néfastes de la sédentarité et des  troubles musculosquelettiques(TMS*) pour leurs collaborateurs.

En effet, selon la Sécurité Sociale, les TMS représentent en France 87 % des maladies professionnelles et le mal de dos 20 % des accidents du travail.

Dans le contexte inédit imposé par la crise sanitaire, Mon Entreprise Bouge !propose un nouveau programme visant à la fois à prendre soin des salariés en télétravail et à garder un lien social entre les collaborateurs. 

L’organisme de formation Mon Entreprise Bouge ! s’est adapté à la crise sanitaire et répond aux nouveaux enjeux liés au télétravail : Prévention des troubles musculosquelettiques et sédentarité

Une formation pour prendre soin des télétravailleurs.

« Les situations sédentaires prolongées, ne sont pas sans conséquence (TMS, maladies cardio-vasculaires, obésité, hypertension artérielle, diabète de type 2) mais elles ne sont pas pour autant une fatalité, il suffit juste de changer quelques habitudes » déclare Jean-Julien Souques avant de préciser « que beaucoup confondent inactivité physique et sédentarité. Si une activité physique est indispensable pour préserver son capital santé, elle ne compense pas intégralement les effets d’une position assise prolongée. »

 

Dans une nouvelle formation e-learning de 2h que chacun peut suivre à son rythme, Jean-Julien explique les enjeux de la sédentarité et propose des exercices visant à prévenir les principaux TMS des travailleurs sédentaires (douleurs dans le bas du dos, au niveau des cervicales et des membres supérieurs.

« La bonne posture n’existe pas. Pour éviter les TMS, il est fondamental de s’activer régulièrement et de varier ses postures tant que possible » précise l’entrepreneur.

Astuces à mettre en place au moment des pauses, organisation de son espace de travail, compréhension du corps humain, mais aussi étirements préventifs, réveil musculaire, tonification de certaines zones clés. C’est le programme que Jean-Julien déroule avec des exercices simples et immédiatement applicables.

Le format, alternant exercice, quizz et mise en situation facilite vraiment l’adhésion de l’utilisateur.

« J’ai cherché, à travers les méthodes pédagogiques proposées, à rendre cette formation e-learning, la plus accessible et attractive possible. Et les évaluations confirment la satisfaction des participants », sourit Jean-Julien.

Garder un lien social grâce à un éveil musculaire collectif.

Le réveil musculaire a pour vocation de préparer le corps aux efforts à venir. « Être assis sur une chaise pendant plusieurs heures est un véritable effort, contre-nature » rappelle Jean-Julien. Ces 5’ permettront notamment de chauffer le liquide synovial, lubrifiant des articulations et de mettre en route progressivement, les tendons et les muscles.

Mais parallèlement, ce moment de partage, convivial, en libérant sourires et rires, crée une ambiance de travail agréable et sécurisante.

« Dans le contexte actuel, nous proposons à nos clients, des animations de réveil musculaire à distance. Nous ouvrons un créneau et ceux qui le souhaitent viennent participer. C’est un moment très apprécié des participants. » explique Jean-Julien.

Vous désirez tester ?

Suivez ce replay 

Formation e-learning et à distance, ateliers de sensibilisation en visioconférence, animation de réveil musculaire digitaux : sa réactivité a permis à l’organisme de formation de maintenir en 2020 le CA de 2019 (80 000 €) et de poursuivre son développement.

Par des partenariats avec d’autres formateurs aux profils similaires, le centre de formation intervient au-delà des frontières occitanes.

 

*Les TMS touchent les articulations des membres supérieurs (épaule, coude, main, poignet et doigts) ainsi que le bas du dos. L’activité professionnelle peut jouer un rôle dans leur apparition, leur durée ou leur aggravation, notamment lorsque l’organisation du travail (répartition de la charge, définition des tâches, gestion des remplacements, etc…) fait émerger quatre types de facteurs de risque :

  • des facteurs biomécaniques : gestes répétitifs, travail statique, efforts excessifs, positions articulaires extrêmes, port de charges lourdes… ;
  • des facteurs psychosociaux : pression temporelle, manque d’autonomie, manque de soutien social, travail monotone…
  • des facteurs environnementaux : vibration, bruit…

des facteurs individuels : hygiène de vie, sommeil, activité physique, antécédents…

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

London Caller 19/01/2021 14:11

2021 is another work from home year.

Bernie 19/01/2021 19:03

yes for sure