Les bouquetins se déconfinent dans le Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises

C’est un déconfinement à l’odeur de « bouc » qui anime les agents du Syndicat mixte du Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises en charge du suivi du bouquetin !

bouquetins crédits photos Julien CANET – PNR PA)
crédits photos Julien CANET- 07 89 29 12 59 – PNR PA

Un déconfinement à l’odeur de « bouc »

En effet, les mises-bas ont lieu actuellement chez les femelles bouquetins et les agents veillent au grain pour contrôler le nombre de jeunes cabris et la bonne santé de la population comptant environ 150 individus.

Évidemment, tout ceci en respectant les gestes barrières avec les bêtes à cornes (pas d’embrassades ni de contacts physiques).

Les dénombrements actuellement en cours permettront d’avoir des premiers chiffres lors des tous prochains jours.

Nous le savons désormais, le confinement a eu un impact positif sur la faune sauvage. Un moment de répit pour lui permettre de vivre sereinement sans dérangement quelconque. Le bouquetin semble logé à la même enseigne, même si naturellement, sa distance de fuite est assez faible.

Qu’en pensez-vous ?

Alors à vos pronostics ! D’après vous, combien de cabris seront déconfinés du ventre de leur mère en 2020 ?

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11368

10 commentaires

  1. On aime lire de si jolies nouvelles. Si la nature a repris ses droits, faut-elle qu’elle les rende maintenant que l’homme est déconfiné ?

  2. Quoi qu’on en dise il y a toujours du positif dans le négatif. La faune , elle, s’est sentie très bien, et aimerait bien que cela continue.
    Il y aura toujours des insatisfaits qui font bien rire ceux qui sont satisfaits.
    Bonne soirée Bernie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *