Saison 19 – 20 du ThéâtredelaCité : l’espace d’un autre possible

C’est avec passion et ferveur que Galin Stoev, artiste et directeur du ThéâtredelaCité, et Stéphane Gil, directeur délégué du ThéâtredelaCité ont présenté à la presse la Saison 19 – 20 du ThéâtredelaCité, le lundi 3 juin, où s’équilibre écriture contemporaine et écriture classique. 40% des spectacles seront portés par des femmes autrice ou metteuse en scène.

Galin Stoev Stéphane Gil
que Galin Stoev, artiste et directeur du ThéâtredelaCité, et Stéphane Gil, directeur délégué du ThéâtredelaCité

Saison 19 – 20 du ThéâtredelaCité 

L’espace d’un autre possible

« Nous voici devant une nouvelle saison avec la même passion et le même désir qui nous animent depuis le début, et avec l’envie de continuer d’ouvrir et de transformer le ThéâtredelaCité en une vraie maison des artistes, mais aussi de procurer aux spectateurrices l’espace d’un autre possible.

Un espace à la fois privilégié et éphémère. Un espace de rencontres, d’enrichissement et d’échange.

Jusque-là, vous nous avez suivis avec curiosité et désir et nous vous en remercions. Et nous voici ensemble, maintenant, en train de tisser ce lien de confiance qui s’établit doucement et progressivement entre nous. » a déclaré Galin Stoev.

Galin Stoev artiste et directeur du ThéâtredelaCité
Galin Stoev artiste et directeur du ThéâtredelaCité

Une maison des artistes et de la création

l’inCUBateur créatif a été imaginé pour les artistes ce qui se traduit par une série de résidences, par un processus de co-construction et de visibilité de projets et, plus récemment, par la création de logements au sein du théâtre. Le montant du prêt compense largement le budget des locations qui étaient nécessaires auparavant.

Cela a permis au bâtiment de s’imprégner de l’énergie des équipes.

Aujourd’hui, la maison respire différemment, la dynamique change.

  • 11 compagnies accueillies en résidence soit 250 jours de travail dans les différentes salles
  • près de 2000 nuitées dans les logements

Un an après le lancement de ce dispositif, les résultats sont visibles et encourageants : plus de la moitié des spectacles de cette saison sont des créations !

La troupe éphémère du ThéâtredelaCité : l’AtelierCité

Les sept jeunes comédien•ne•s de l’AtelierCité sont devenu•e•s une partie importante de la vie quotidienne du théâtre. Après avoir travaillé avec différents metteur•e•s en scène la saison dernière, ils présenteront à l’automne leurs projets personnels.

Une vaste coopération

Avec ses partenaires, le ThéâtredelaCité rêve les choses ensemble.

Pour cette saison le Portrait/Paysage sera consacré à Aurélien Bory qui succède ainsi à Maguy Marin. Mais la coopération ne s’arrête pas là puisque le ThéâtredelaCité aurons le plaisir de présenter la première édition de La Biennale / Arts vivants / International. Ce nouveau rendez-vous est né d’une envie d’imaginer des artistes internationaux et les spectateur•rice•s dans des constellations inédites et festives.

La saison 19 – 20 en chiffres

  • 1 Biennale des arts vivants internationale
  • 41 spectacles d’octobre à mai, dont :
  • 2 créations de Galin Stoev – artiste directeur
  • 19 accompagnements/coproductions
  • 6 projets portés par des compagnies régionales
  • 9 projets dans le cadre du Portrait/Paysage
  • 8 spectacles de danse
  • 5 spectacles « Jeune public » à voir en famille
  • soit 95 000 fauteuils à la vente

40% des spectacles seront portés par des femmes autrice ou metteuse en scène, contre 20% la saison dernière et avec un objectif de parité à atteindre dès les prochaines saisons.

Stéphane Gil directeur délégué du ThéâtredelaCité

4 axes pour silloner la saison 19-20

Le ThéâtredelaCité : incubateur du théâtre d’aujourd’hui

Imaginons un théâtre comme une maternité où des spectacles voient le jour… De la résidence à la première, des répétitions à huis-clos aux représentations devant un public curieux, le ThéâtredelaCité est un incubateur de projets aux identités multiples.

Cette saison, en plus de renouveler la confiance portées aux jeunes metteur•e•s en scène, le ThéâtredelaCité souhaite mettre en lumière le travail de collectifs vivants et inventifs.

La Fabrique des Idoles de MégaSuperThéâtre et Théodore Oliver

De l’ombre aux étoiles de Jonathan Châtel

J’ai rêvé d’un cafard de et avec Sonia Belskaya

Cent millions qui tombent de Georges Feydeau mise en scène Collectif Les Bâtards dorés

Le silence et la peur de David Geselson

Sous d’autres cieux d’après Virgile adaptation Kevin Keiss mise en scène Maëlle Poésy

Du cœur d’après John Cassavetes mise en scène Yann Lheureux