Identifier les cas d’esclavage moderne et de traite des êtres humains à des fins d’exploitation par le travail

L’esclavage moderne existe en France, et les risques sont en augmentation en Europe (Modern Slavery Index 2017). Parmi les secteurs à risque : le bâtiment, l’agriculture, certains services (ménage…).

esclavage maltraitance formation

 

Identifier les cas d'esclavage moderne et de traite des êtres humains à des fins d'exploitation par le travail

RHSF et le Comité contre l’esclavage moderne (CCEM) proposent une formation

L’ONG Ressources Humaines Sans Frontières œuvre pour l’éradication du travail forcé (ou « esclavage moderne ») dans les chaînes de sous-traitance, en France et dans le monde. Forte de son expertise en matière de responsabilité sociale et de droits fondamentaux au travail, elle déploie notamment des actions au niveau local, avec le soutien de la Mairie de Toulouse et de la Région Occitanie.

Parmi ces actions : RHSF et le Comité contre l’esclavage moderne (CCEM) proposent une formation pour comprendre ce que recouvre l’esclavage moderne, comment repérer les victimes, quels sont leurs droits et comment agir. La formation s’adresse en premier lieu aux professionnels et bénévoles qui, recevant ou accompagnant des personnes étrangères et/ou en difficulté, se trouvent en première ligne pour l’identification de personnes en situation d’esclavage moderne.

 

Informations pratiques

Accès gratuit à la formation.

Où ? Espace Diversités Laïcité, au centre de Toulouse (38 rue d’Aubuisson)

Quand ? Le 18 avril 2019, 14h-17h

Inscriptions : e.eeckeman@rhsansfrontieres.fr / 05.31.98.19.54.

Formation proposée en lien avec la permanence d’accueil, d’écoute et d’orientation à destination des victimes d’esclavage moderne, des professionnels qui les suivent et des témoins (2e et 4e mercredis du mois, de 9h à 12h, sur rendez-vous à l’Espace Diversités Laïcité : permanence@rhsansfrontieres.fr / 05.31.98.19.54).

 

Qui est Ressources Humaines Sans Frontières ?

RHSF promeut les droits fondamentaux des travailleurs dans les chaînes de sous-traitance. Créée en 2006 par des professionnels de la responsabilité sociale des entreprises et des ressources humaines, elle concentre ses efforts sur la lutte contre le travail forcé, le travail des enfants et les conditions de travail indignes. Pour ce faire, elle mène des actions de plaidoyer et des projets pilotes en France et à l’étranger.

Basée à Toulouse, RHSF est parrainée par S.E. François Delattre, ambassadeur de France à l’ONU.

En 2017, en présence notamment de l’OCDE, du Bureau international du travail (BIT) France, de la Région Occitanie et de la Mairie de Toulouse, RHSF a lancé à Toulouse le Défi 8.7, qui vise à mobiliser chacun (entreprises, consommateurs, pouvoirs publics, syndicats…) autour de l’éradication du travail des enfants et du travail forcé (objectif de développement durable n°8.7 des Nations Unies). C’est dans ce cadre que s’inscrit l’ensemble de son action.

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Publications: 11186

4 commentaires

  1. L’esclavage moderne touche surtout des personnes pauvres et vulnérables dont de nombreuses femmes et fillettes victimes de prostitutions forcées, et d’exploitation sexuelles…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *