Tout commença le 9 juillet 1957

La vague de chaleur qui avait commencé le 30 juin et qui avait provoqué une pénurie d’eau en région parisienne se terminait. Les cloches de la Basilique de Saint-Denis venaient de sonner huit heures, les cachots d’abricots étaient sur les étals du marché, tout commença le 9 juillet 1957.

 

9 juillet 1957

Souvenons-nous de la météo de l’année 1957

Qui aurait imaginé en 1957, qu’un jour internet permettrait de retrouver les informations météos de cette année-là, et de bien d’autres d’ailleurs. Une année curieuse, le climat, était-il déjà déréglé ?

Début février, les températures s’emballent et on se croirait presque en mai. Mais, la nuit de la Saint Valentin ressemble à un cauchemar : « Un très violent coup de vent provoque d’énormes dégâts sur un grand quart sud-ouest et l’Auvergne - la plaine du Forez est particulièrement touchée - les rafales sont impressionnantes : 163 km/h à Vichy, 155 km/h à Cognac, 125 km/h à Bordeaux. Dans le même temps, on enregistre d’importantes inondations en Bretagne et dans l’est ». (source site météo Paris).

Vague de grand froid début mai, puis comme je vous le disais en pitch, une vague de chaleur début juillet. 61 ans après, avons-nous connu une météo si différente ?

 

Quand Mendès-France parlait d’Europe en 1957

Pierre Mendès-France avait prononcé un discours sur l’avenir de l’Europe en janvier 1957. C’était avant la signature du traité de Rome. Il exprimait des doutes et craignaient de voir la naissance d’une Europe dont les bases seraient en totalité économique.

Il imagine que l’Europe pourrait être sans âme, avec un fossé entre les dirigeants européens et les peuples d’Europe.

Si vous voulez lire le discours de Pierre Mendès-France sur les risques du marché commun, il est à lire ici.

 

Côté musique, souvenons nous des tubes de l’année 1957

Dalida chantait bambino, Dario Moreno je vais revoir ma blonde, Jacqueline François Que sera sera, et les Platters Only you. C’est aussi en juillet 1957 que deux adolescents vont se rencontrer : John Lennon et Paul Mac Cartney.

Est-il possible de parler des tubes de l’année 1957 sans penser à La Foule d’Édith Piaf, la ballade irlandaise de Bourvil, oui une ballade avec deux « l » où encore Marinette de Georges Brassens.

Des titres dont nous avons les paroles en tête plus de soixante ans après, est-ce ça la postérité ?

Buddy Holly, avec That'll Be The Day, donne un souffle nouveau au rock tant pour les paroles que pour la mélodie.

 

Et le 9 juillet 1957 ?

C’est la naissance de l’actrice américaine Kelly McGillis connue pour son rôle de Charlie dans Top Gun, ou encore celui d'une jeune mère amish, Rachel Lapp, dans Witness (pour lequel elle sera nommée aux Golden Globes). Elle a aussi interprétée l'avocate de Jodie Foster dans Les Accusés.

Ah oui, je vous parlais au début de cet article, des cloches de la Basilique de Saint-Denis qui finissaient de sonner huit heures, c’est pile le lieu et l’instant où je suis arrivé sur Terre.

Inutile de sortir la calculatrice, en ce 9 juillet 2018, je fête mes 61 ans et vous livre une photo, où je me trouve le ton abricot.

bernard arini bernie bernieshoot aerobernie
Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
J'avais raté cet article : je ne trouve pas du tout un teint abricoteux !
Bizzz
Répondre
B
lol, merci !
A
Joyeux anniversaire, un peu tardivement. vous les portez bien. beaucoup de bonheur, de bons articles et toujours la forme...
Répondre
B
Merci beaucoup
Z
Très bon anniversaire, Bernie, (avec un jour de retard à cause du rythme des vacances…) !


Et très heureuse de voir que tu as la pêche ! Heu, non… l'abricot :D !
Répondre
B
pas de souci, merci beaucoup
C
Bonjour Bernie,
Je suis à la bourre pour lire ton article, une belle présentation.
C'est vrai, que nous oublions la météo des temps passés et pourtant.
Avec un peu de retard, Bon anniversaire.
Bonne journée
@mitié
Répondre
B
Aucun souci. Souvent nous oublions l'histoire, la météo est un exemple, mais il y en a d'autres
M
Avec un jour de retard, je te souhaite un très joyeux anniversaire. En 57, je n'étais pas née, mais c'est sans conteste une très belle année, puisque c'est celle de ta naissance !
Répondre
B
Merci beaucoup Miss.
A
Toujours mes réactions décalées Bernie ... Je te souhaite un bon anniversaire avec un jour de retard ...

https://youtu.be/-SSh1faiagA

@t
alain
Répondre
B
Aucun souci Alain, Merci !
A
Joyeux anniversaire Bernie, tu portes bien tes 61 printemps ! J'espère ton cadeau d'anniversaire sera à l'abricot !
Répondre
B
Il l'a été ! Merci !
L
je te souhaite un très bon anniversaire, bisous
Répondre
B
merci beaucoup !
F
Bon anniversaire ! Mes parents étant tous deux de ton année, j'ai lu avec grand intérêt ton article.
Répondre
B
Tu demanderas à tes parents, et ils seront d'accord, 1957 est une très grande année.
M
Bon anniversaire cher Bernie ! Et dire que tu as eu droit aux cloches de la Basilique de Saint-Denis le jour de ta naissance : quelle entrée tonitruante ! Bises Bernie et belle journée. Sais-tu que tu es très beau sur ta photo abricot avec ton air rêveur...
Répondre
B
Merci Mimi, je vais rougir
J
Joyeux anniversaire Bernie , attends il faut que j'enlève mes lunettes de soleil pour voir si tu as le teint abricot . Bravo pour ce clin d’œil du 9 juillet 1957 si je ne me souviens plus de la météo ni de la politique qui j'avoue ne m'intéressait pas du tout à cet age , la musique par contre est bien restée en mémoire.
Bonne journée
Bisous
Répondre
B
c'est impressionnant comme les paroles des chansons de l'époque reviennent vite dans notre mémoire
P
Bon anniversaire Bernie, une belle journée qui s'annonce comme en 57, j'étais déjà une toute petite fille mais je ne me souviens pas.
Bises d'anniversaire
Répondre
B
Je t'avoue que je ne m'en souviens pas ...
T
et pourtant en 1957, on ne parlait pas de réchauffement climatique, et Mendès France avait raison de se méfier de l' Europe !
Bon anniversaire Bernie !
Répondre
B
En écrivant la partie sur Mendès-France j'ai pensé à toi, connaissais tu ce discours ?
C
bon anniversaire à toi
Répondre
B
merci
E
J'avais 13 ans et Mendès France ne m'intéressait pas à l'époque mais aujourd'hui si ! Par contre je connaissais toutes les chansons car on les recopiaient et nous les apprenions par cœur pour les chanter entre nous.
Répondre
B
Et en recopiant on se souvient de beaucoup de choses