Quand Sélène pose son regard sur Virginie…

Découvrir Virginie Vanos, au travers du prisme du regard de Sélène Wolfang, poétesse, c’est pouvoir s’offrir de nouvelles facettes d’une artiste connue et reconnue

Cimetiere Montmartre by MARK OLIVER selene wolfgang
© Marko Liver Photography

 

Sélène Wolfang : regard sur Virginie Vanos

 

Bonjour Sélène, merci d’avoir accepté cette interview, pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis poétesse. Dans ma poésie qui plonge ses racines dans les plus lointaines mythologies, l’ombre s’entremêle avec la lumière.

Je me suis inspirée du livre « La Sorcière » de Jules Michelet pour créer le personnage principal que je mets en scène dans certains de mes poèmes. La sorcière est pour moi une figure d’émancipation féminine. Dans mes écrits, j’exprime mes révoltes, mes sentiments, mes désirs, je mêle rêve et ironie.

 

Comment votre chemin a-t-il croisé celui de Virginie ?

J’ai rencontré Virginie lors du salon international du livre au féminin « Elles se livrent » à Braine-L’Alleud en mars 2016.

 

Quel a été votre premier sentiment en la découvrant ?

J’ai senti que nous avions toutes deux une souffrance commune.

 

Quel est le trait de la personnalité de Virginie qui vous impressionne le plus ?

Son humour, sa façon de prendre de la distance.

 

Si vous deviez offrir une dédicace à Virginie, quelle serait-elle ?

A Virginie,

J’offre ces chants de vagabondes vêtues de noir, de femmes oubliées qui luttent contre les inégalités…

 

Virginie est à la fois modèle, photographe, auteur, est-elle différente dans chacune de ses facettes ?

Oui, elle est différente. J’ai l’impression que lorsqu’elle écrit, elle ose plus exprimer ce qu’elle ressent au plus profond d’elle-même.

 

Pour conclure, quel message souhaitez-vous adressez à Virginie ?

De continuer tout ce qu’elle fait, de ne jamais abandonner son travail créateur.

virginie vanos Vivek Prabhu
© Vivek Prabhu

 

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Publications: 11187

8 commentaires

  1. Excellent article… j’aime beaucoup la dernière phrase : « ne jamais abandonner son travail de créateur… » !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *