Mots pour maux : sa littérature révèle son moi obscur

Mots pour maux : sa littérature révèle son moi obscur

Quand la littérature aff ronte le mal-être, réveille les angoisses, révèle son moi obscur…

La seule Katharsis étant l’écriture, et le vomi noir qui en découle, Lénaïc Noirot signe un nouveau livre : Thanatosis : Minuit Dix.

Trois ans après Thanatosis : Kill Yourself, le jeune homme de 27 ans reprend la plume pour entraîner ses lecteurs à la suite de Gabriel dans sa descente aux enfers, un voyage dans l’antre du mal-être à la rencontre de son ange… du désespoir.

Thanatosis : Minuit Dix, lze nouveau livre de Lénaïc Noirot

thanatosis noirot

Quatrième de couverture

«[…] Me voilà devant une affi che, et je lis, je lis ce que j’ai fait, et relis… encore et encore. L’ai-je vraiment fait ? Je n’en sais rien. Mais, qui me croit, alors ? Qui sait ce que ça fait d’être comme moi ? Et ces cris, ces hurlements en moi. Comment m’y prendre ? Je ne le ferai pas… JE DOIS!

Et cette voix hurlante, je ne peux l’entendre… Aidez-moi… Je ne peux pas… Je ne peux pas… Je ne peux plus…» – Gabriel

Avec Thanatosis : Minuit Dix, Lénaïc Noirot plonge ses lecteurs dans les abîmes les plus profondes de la détresse humaine.

Allez-vous faire face à un jour différent suite à cette lecture ?

Disponible sur :

Amazon

Kindle

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Publications: 11091

3 commentaires

  1. Merci Bernie, combien de gens connaissent cette descente aux enfers, pas facile de les faire remonter à la « vie » qu’ils estiment nulle…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *