Troquer contre des noisettes avec Mytroc

Le troc est sans doute un des plus anciens modes d’échange de biens ou de services. Une économie de compensation  qui trouve sa place sur la plateforme MyTroc que cet article  va vous faire découvrir.

Mytroc.fr

Mytroc.fr

MyTroc.fr

La plate forme du troc est en ligne !

 

MyTroc ou comment allier l’utile à l’agréable, faciliter les échanges, les rencontres en s’impliquant dans une économie solidaire et collaborative tout en protégeant l’environnement.

Pour tous les amateurs de bons plans, système D, pour tous les écolos et pour tous ceux qui ont envie de consommer autrement: MyTroc est un moyen simple et inédit de prêter et d’échanger en ligne des biens et des services !

 

Comment Ca Marche ?

Tout se troque, tout se recycle, tout se prête, grâce aux noisettes !

Services, objets, prêts, aux membres d’imaginer et de proposer.

La noisette est la monnaie collaborative de la plateforme, elle simplifie et permet de multiplier les échanges.

Troquer contre des noisettes permet une interaction d’ensemble, et non uniquement entre 2 personnes aux besoins non complémentaires. Mais les membres peuvent aussi faire du troc direct, quelque chose contre autre chose.

C’est une chaine humaine. Un véritable réseau social !

Chaque membre a un profil. On peut s'y reporter pour consulter par exemple, les appréciations laissées par les autres  membres. La notation est symbolisée par des feuilles de noisetier, et plus on fait de trocs, plus on a de noisettes.

On peut même planter une noisette et  voir son noisetier grandir, une des nombreuses surprises que nous réserve le site.

On évalue soi-même son produit ou le service proposé, et on estime sa valeur en nombre de noisettes. (Un accès à un barème indicatif est disponible sur le site.).

 

Tout le monde peut être amené à utiliser MyTroc.fr et faire des économies, dans une philosophie de partage, d’entraide, d’écologie, de consommation responsable et solidaire.

Tout le monde a un savoir faire pour aider, dépanner quelqu’un d’autre. Tout le monde à quelque chose dont il n’a plus l’utilité et qui pourrait profiter à un autre.

Tout peut être troqué, de la garde de Mammouth le chat, à une paire de bottes, d’un covoiturage au prêt d’une tondeuse ou d’une machine à raclette, d’une place de concert à un cours d’anglais.

Tout le monde peut obtenir des noisettes et les troquer comme  il le souhaite.

 

Troquer, une des solutions face à la crise écologique et économique :

Recycler, prêter, donner, réduit l’impact écologique négatif et évite ainsi  la surconsommation, le gaspillage, mais aussi le suremballage et la pollution due aux transports de marchandise.

 

Quant à l’alternative des monnaies complémentaires, elle favorise le  développement d’une économie à valeur ajoutée écologique et sociale, revalorise les activités humaines, facilite les échanges et crée des mécanismes de solidarité et de coopération à plusieurs échelles.

 

Le succès grandissant de ces pratiques, c’est qu’elles se trouvent à l’intersection de plusieurs tendances de la société française émergentes depuis plusieurs années : la nécessité de réduire ses dépenses dans un contexte de crise, la volonté de se recentrer sur des produits et des services vraiment utiles, le besoin croissant de contacts humains, la multiplication des possibilités liées aux nouvelles technologies et enfin l’envie de consommer autrement, de façon plus responsable et écologique.

 

Le + Mytroc

Un onglet don aux associations est disponible sur le site. Les membres pourront bientôt donner des noisettes en un clic à une des 4 associations écologiques partenaires de MyTroc.

 

Consommer autrement, librement. Mytroc le bon plan écolo !

L’économie collaborative et responsable rendrait plus heureux !

Alors troquons !

Votre troc

  • Avez-vous déjà troqué ?
  • Troquer est-il un acte responsable ?
  • Troquer est-il un bon plan pour faire des économies ?

 

MyTroc comment ça marche

MyTroc comment ça marche

Présentation de Mytroc.fr

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11370

44 commentaires

  1. J’adore cette formule !!!
    Quand j’étais en activité (CNS), je troquais avec tous les autres forains et chacun y trouvait son compte : nous n’avions plus grand’ chose à acheter …
    Je le fais encore avec mon potager, entre voisins et je suis inscrite à AlloVoisins !
    Bon week end … en espérant des jours moins chauds …
    Bisoux, bernie

  2. Oui bien sur e suis pour le troc et je le pratique souvent ! Je trouve que c’est super sympa, ca crée des liens et permet de beaux échanges. Démonétiser les choses et les actions élargit l’esprit et les expériences. Et je pratique en non stop les échanges de plantes ou d’autres choses contre des aquarelles…
    Bonne soirée !
    Isa Marie

  3. Je troque beaucoup, plus dans une idée d’entraide que pour faire des économies. Troquer, c’est aussi éviter de jeter des choses qui peuvent encore rendre bien des services. Je ne connaissais pas le site mytroc, je vais aller voir.

  4. Quand les citoyens se prennent par la main, le résultat est là. J’aime bien cette idée du troc, c’est, à mes yeux, la meilleur des valeurs.
    Bonne soirée
    @mitié

  5. Non je n’ai encore troqué quoi que ce soit… je donne aux enfants gracieusement ce que nous changeons, ou ne sert plus, si en bon état encore… C’est une idée comme une autre… merci… JB

  6. Je suis pour, bien sûr ! Et au passage j’en profite pour vous donner l’idée d’aller voir sur le site donnons.org qui est aussi une autre façon d’être solidaire tout en participant au recyclage.

  7. Je viens d’aller voir le site mais cela est un peu compliqué lorsqu’on est loin des grandes villes. J’habite tout au bout de la France et pour les services entre les personnes cela se passe naturellement (surtout l’hiver lorsqu’on est sous un mètre de neige). Après pour le troc d’objet si on doit l’envoyer par la poste l’intérêt est nul.
    Je participe surtout à des trocs de plantes qui se passent dans la région et aux Emmaüs pour l’état d’esprit.

  8. Peut être faut il être un peu dans le besoin pour troquer. Personnellement les périodes de ma vie où j’avais les moyens je ne cherchais pas trop à me débrouiller, je payais et puis c’est tout. Maintenant c’est plus compliqué alors je me creuse davantage la tête et je pense qu’avec la crise, le troc et l’entraide vont se développer. Pour ma part c’est bon pour mon moral, je cherche des solutions, je calcule, ça m’évite de déprimer ou d’être envieuse.

  9. Bonjour Bernard, pour ma part, j’envoie toujours ce que je ne me sers plus au centre d’entraide mais troquer, oui pourquoi pas si ça fait l’affaire des deux côtés… Bise et bon vendredi tout doux!

  10. Oui, c’est bien ce truc là… mais j’aurai un peu de peine à le faire pourquoi ? et bien je m’interroge… sans savoir vraiment…
    Bon week-end, à lundi
    Jean

  11. je dois dire que je trouve l’ idée assez formidable.
    Nous avons tous des objets auxquels nous ne tenons pas vraiment, et d’ autres que nous aimerions posséder !
    Mais j’ ai dans l’ idée que certains cadeaux reçus vont changer de propriétaire !
    Passe une bonne journée
    Amitié

  12. La valeur des biens ou des services échangés est souvent difficile à estimer et il y aura toujours un petit malin qui donnera moins que ce qu’il aura reçu.

  13. Oui, c’est super, c’est le même principe que le SEL qui existe depuis longtemps et qui fonctionne bien en Ariège, je crois.
    On devrait utiliser cela tout le temps.
    Bonne fin de semaine.

  14. Je donne beaucoup, à mes amies dont les filles peuvent récupérer mes habits, à Emmaus, c’est vrai que troquer c’est bien aussi!

  15. je n’ai jamais rien troqué! c’est certainement un bon plan économie, il faut que le réseau soit suffisant, que les choses ou services troqués soient suffisamment intéressants.
    bonne journée
    danièle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *