Le Copyright c’est quoi ?

Dans un article précédent j’avais abordé comme thème le droit à l’image. J’avoue avoir été assez surpris par le succès de cet article et vos commentaires (plus de 150 !) étaient eux aussi très pertinents et motivants. Dans plusieurs d’entre eux je me suis rendu compte que deux sujets se mélangeaient. Il est vrai que le droit est un domaine complexe et s’y perdre est bien facile. En effet plusieurs de vos commentaires faisaient en fait référence au Copyright et non au droit à l’image. Il m’a semblé intéressant d’essayer de clarifier le terme « Copyright ».

@bernieshoot

@bernieshoot

Le Copyright c’est quoi ?

Droit de copie

Aujourd’hui, ce mot anglais a envahi notre quotidien, le web francophone et de fait la blogosphère. Pratiquement tous les sites, les blogs y font référence. Mais qu’est ce qui se cache vraiment derrière le terme copyright ?

Le copyright, littéralement le « droit de copie » est désigné en droit français sous le terme de droit d’auteur. Ce terme désigne les droits légaux accordés par la loi à un auteur d’une œuvre originale, notamment les droits exclusifs d’utilisation et de distribution.

Une œuvre originale doit être comprise comme une œuvre qui va se différencier d’une œuvre existante de par sa créativité. Prenons un exemple je produis un tableau blanc (comme le bleu de Klein), il n’y a pas de créativité, il n’est alors pas possible de parler d’œuvre originale. D’ailleurs cela constituerait certainement un plagiat.

Le concept est relativement simple; vous êtes photographe, vous prenez une photo : à la condition que celle-ci remplisse les conditions d’originalité, vous en détenez les droits. On ne peut pas utiliser à votre insu cette photographie : il faut obtenir préalablement votre accord, que vous pouvez bien entendu monnayer.

Protéger son œuvre

Alors comment faire pour protéger son œuvre ?

Contrairement aux marques, qu’il faut enregistrer pour obtenir une protection juridique, il n’y a pas de procédure spécifique pour le droit d’auteur. A partir du moment où vous créez, vous détenez le droit d’auteur sur l’œuvre.

Mais en pratique, comme souvent, ce qui est simple va vite devenir compliqué. En cas de conflit, il vous faudra démontrer que vous êtes bien l’auteur de l’œuvre, et même parfois démontrer que l’œuvre dont vous revendiquez la paternité (d’ailleurs pourquoi ne parle-t-on jamais de maternité de l’œuvre mais ça c’est un autre débat) est antérieure à l’œuvre d’un tiers qui ne serait alors qu’une reproduction faite en violation de vos droits.

Il existe donc différentes procédures qui vous permettent d’obtenir, dans une certaine mesure, la preuve nécessaire. Par exemple, aux USA, il existe une procédure spécifique d’enregistrement.

En France comment faire ?

En France, il n’existe pas à proprement parler de procédure. Par contre il existe plusieurs méthodes, comme par exemple le constat par voie d’huissier, le dépôt d’une copie auprès d’un notaire mais aussi la fameuse enveloppe Soleau.

Dans cette dernière hypothèse, cette enveloppe est déposée auprès des services de l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI). Le détail de la procédure figure sur ce site et je vous laisse la consulter.

Chacune de ces procédures a bien entendu un coût.

En étant inscrit sur un site de droit d’auteur vous pourrez plus facilement prouver l’antériorité de votre œuvre.

Identifiez vos œuvres !

Au-delà de ces procédures, pour bien protéger vos œuvres, encore faut-il, lorsque vous les exposez, bien indiquer que vous en êtes l’auteur.

Si vous publiez vos photographies, vos écrits ou vos tableaux sur le web, il faut bien que vous indiquiez que vous en êtes l’auteur et que vous faites réserve de tous les droits qui y sont attachés.

Cela ne créé pas une protection particulière, cela permet simplement d’avertir les tiers qu’ils ne peuvent librement en disposer et que s’ils le font, c’est en violation de vos droits. »

Vos expériences heureuses ou malheureuses sur ce sujet sont les bienvenues.

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11382

83 commentaires

  1. This is a big subject and in reality, all blog contents are quite hard to protect. It seems that more and more people use others words and photos for their own purpose and claim they are the author. New techonologies allow too many violation of others rights.

  2. A noter toutefois que malheureusement avec les nouveaux logiciels, il est très facile d’effacer une signature… A bientôt 🙂

  3. Très bon article.
    Bien que je ne le fasse pas, il faudrait toujours apposer une signature sur ses photos (un jour j’ai voulu corriger le tir et marquer toutes les photos déjà publiées mais il y en avait tellement au final que j’ai laissé tomber). J’ai déjà vu certaines de mes photos sur d’autres blogs ce qui indique que les gens n’ont pas lu l’avertissement situé en bas de mon blog mais comme l’utilisation ne me porte pas préjudice, on va dire que j’ai une certaine tolérance…Je vous souhaite une très bonne fin de semaine 🙂

  4. Mettre une signature sur une photo n’empêchera pas de la copier, ou de la diffuser sans le nom de l’auteur… ce que je trouve absolument incroyable.

    Mais bon, chacun fait ce qu’il peut… et c’est vrai que d’indiquer clairement qu’on n’est pas d’accord est une façon au moins de décourager ceux qui ne sont pas des voleurs d’images à tout prix.

    Passe une douce journée Bernard.

  5. Bonjour,
    Je sais que tu aimes les livres, moi aussi, j’en achète trop, je ne sais pas suivre, mais je ne peux pas m’en empêcher.
    Passe une belle journée.

  6. º° º°。☆ ★彡 Un petit coucou en passant chez toi ce mardi 11 novembre !

    Bonne continuation Bernie et GROS BISOUS d’ASIE !!!

  7. Tes articles sont toujours utiles car tous ne savent pas comment se protéger. En publiant un livre on est protégé automatiquement. Bon mardi !

  8. Même si quelqu’un prend vos œuvres, il est important de conserver l’original avec une preuve de date. C’est pourquoi les copyright fonctionnent avec horodatage par exemple, ou qu’on conseille de s’envoyer ses propres œuvres pour que le cachet de la poste fasse foi en cas de conflit. Bien sûr dans ce cas, il ne faut pas ouvrir l’enveloppe. Pour un fichier photo numérique, la date est enregistrée lors de la création, et quand on pique une photo, la date devient celle du jour où on la prend, donc l’auteur peut plus facilement faire valoir ses droits 🙂

  9. je l’attendais cet article,merci Bernard!depuis peu, je marque mes photos…en espérant que cela soit bénéfique!merci encore!bonne soirée!

  10. Sur un forum, une personne avec qui je correspondais, un jour, m’envoya des textes à lire qu’elle avait signé de son nom. Manque de bol, une personne avait remarqué la supercherie ayant lu les textes sur le blog du véritable auteur. Je perdis une correspondante fort sympathique. Dommage…

  11. Bonsoir,
    Merci pour ces renseignements intéressants.
    Il y aura toujours des canailles pour chiper les images ou les textes !
    Passe une bonne semaine et une bonne soirée.
    Je ne suis pas à l’avance, avec le congé de demain, plus de travail !

  12. En tous état de cause, en conservant les originaux des photos avec les exifs complets, difficile d pouvoir lutter contre ça, c’est bien la meilleure des preuve. Aucune capture d’image ne permettra à quiconque d’avoir ces renseignements là, au moins sur le sujet de la photo.
    Bonne soirée

  13. Merci pour ce rappel toujours très intéressant.
    Aucune expérience en ce qui me concerne si ce n’est une fois, un article que j’avais envoyé il y a très longtemps à la revue "l’ordinateur individuel" et qui s’est retrouvé le mois suivant dans leur revue avec un le nom d’un de leurs auteurs. Je dois reconnaitre que ça fait un drôle d’effet.
    En ce qui concerne les photos, à part l’enregistrement en bonne et due forme, il est en effet difficile de les protéger et ce n’est pas la signature qui gênera qui que ce soit.

  14. Intéressant, mais c’est tellement facile d’enlever une signature ! Pour les autres démarches, je vais attendre d’être célèbre !

  15. coucou
    je savais ce qu’était le copyright et heureusement qu’il existe , d’ailleurs certaines personnes le mettent sur leurs créations pour que personne ne leur prenne , perso je les fait pour les blogueurs donc je n’en met pas
    bon lundi
    bisousssssssss

  16. j’ avais un copain qui mettait sur son blog, de remarquables photos, et arrivait je ne sais comment à empêcher toute copie.
    Reste bien sur que rien n’ empêche de faire une copie d’ écran.
    Le plus simple reste quand même de demander l’ autorisation.
    Passe une bonne journée
    Amitié

  17. Bien complexe en effet ! car si je fais une photo, je la modifie par un logiciel… elle devient une oeuvre ! Pour des articles, j’utilise des photos venues du Net ! j’ai eu la maladresse d’en prendre une sur blog…. me suis fait "tirer les oreilles" !!! maintenant je fais plus attention d’aller sur des sites plus publics

  18. satisfaite de tes explications….mais pour nous petites blogueuses, il n’y a pas pas de changement, on a beau mettre un pseudo sur les photos ça ne change rien….passe un doux lundi

  19. Aucun RESPECT des gens de nos jours, ils se croient tout permis, ils s’improvisent FAUXtographe en reprenant le travail des autres et en le modifiant alors qu’en fait ce n’est que du plagia, rien de plus ! Suppression d’encadrement et de signature ………..chose courante de nos jours.J’ai arrêter la chasse aux sorcières depuis bien longtemps. Ça sert à rien…………

  20. C’est pourquoi je marque maintenant mon pseudo sur toutes les photos publiées sur mon blog. J’ai déjà été piratée plusieurs fois. A chaque fois je me suis défendue et les blogs ont été fermée (je n’avais pas été la seule à être piratée), mais je pense que maintenant cela n’arrivera plus, enfin j’espère.

  21. interesting topic, Bernie!! Before I started my blog, I used to publish my photos on Flickr. Soon enough I found out most of them were just downloaded (some, high-res) and displayed on various sites without a reference back to me, some were even on sale lol, can you belive that?! So I started putting a copyright symbol with my name on… Which resulted in just pictures stolen and my name cropped out or cloned out lol 🙂 My point, the minute you get something out in the internet, you should know it can be stolen… but I’d take any steps to pursue copyright only if I see that the photos are used for commercial purposes…

  22. Pour l’écriture c’est plus simple mes livres sont protégés mais pour les photos je pense à l’Arctique nous étions tous là à prendre les mêmes photos pas facile de dire qui est l’auteur si nous étions 200 personnes à photographier les mêmes vues. Bon lundi !

  23. Déposer chez notaire je savais… sur la blogo je ne suis pas copyricht et grand bien fasse aux "voleurs" de mes écrits, je ne cherche d’ailleurs pas à savoir…. le seul vrai moyen ne pas publier sur la toile à mon avis… ,-) Merci Bernie

  24. (•ิ‿•ิ)✿

    Hello Bernie ! 🙂

    MERCI pour cette publication très intéressante.
    J’apprends des choses et j’aime ça.

    Passe une agréable journée !

    GROSSES BISES D’ASIE 🙂

  25. Bonjour Bernie, lorsque l’on met nos photos sur nos blog, il faut s’attendre à ce que les gens les copient… Moi je met mon nom au bas de mes photos mais je sais bien que si quelqu’un la prend, en une minute ils peuvent effacer mon nom et y mettre le-leur… Merci pour ces infos, bise et bon lundi dans la joie!

  26. effectivement il faut tout d’abord prouver que nous sommes l’auteur de l’article ou image ou autre car une fois un blog a pique mes recettes avec photos (la recette en elle-meme ca n’est egale mais la photo vu que c’est moi qui les pris m’a un peu derange) j’ai donc ecrit a google ce dernier m’a demande la preuve que ce sont bien mes photos ce qui n’etait pas difficile car mes photos sont toutes signees et porte le nom de mon blog hors la personne qui a pique mes photos on a pique aussi ailleurs !! du coup google a penalise le blog et a retire toutes mes recette du moteur de recherche !! une bonne chose donc signez vos photos c’est tres important !!
    merci pour cet article
    grosse bise

  27. Quid de la CNIL pour les blogs overblogs et du copyright creative commons dont tu as le logo en bas de ton blog 🙂 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *