ebook, livre papier un vrai faux débat

Flower Power

@Bernieshoot2014

ebook vs livre papier

La Chronique de Bernie

Dans mes récents articles le débat ebook vs livrepapier est apparu et je m’étais engagé à publier une chronique sur ce sujet. Posons tout d’abord le sujet. Le livre papier a été et est le support de lecture que nous utilisons dès notre plus jeune âge. Je me souviens encore des lectures imposées où il fallait que toute la classe est la même édition du classique à lire (#rentréedesclasses j’en suis loin !). Nous utilisons donc naturellement le livre papier depuis la découverte de l’imprimerie, la génération du full électronique n’est pas encore née :ouf ! Pour moi une question vient ensuite : où achetez-vous vos livres papiers ?

Je fuis les grandes franchises, je fréquente essentiellement deux librairies sur Toulouse dont librairie Serie B spécialisée en romans policiers et science-fiction. L’ambiance d’une librairie c’est magique surtout lorsque que le libraire est lui-même un lecteur averti avec qui vous pouvez échanger sur vos choix ou qui peut vous faire découvrir des auteurs ou des nouveautés. J’ai donc comme vous commencer par la lecture de livres papiers. Impliqué dans un programme européen (SESAR JU ) j’ai été amené à me déplacer toutes les semaines dans les capitales européennes avec un collègue. Bien sûr j’embarquais toujours un ou plusieurs livres quand je l’ai vu équipé d’une liseuse (reader). Et là j’ai été convaincu que c’était un vrai plus.

S’agissait-il pour moi de mettre au placard mes livres papiers et ne jurer que par les ebooks (livres numériques) ? Je dois reconnaître que pendant plusieurs mois ça a été le cas mon collègue m’ayant fourni un bon stock de démarrage.

J’y ai trouvé un confort de lecture qui n’a rien à voir avec celui d’un ordinateur puisqu’une liseuse utilise la technique du papier électronique (technique d'affichage sur support souple (papier, plastique), modifiable électroniquement, cherchant à imiter l'apparence d'une feuille imprimée et qui, comme le papier, ne nécessitant pas d'énergie pour laisser un texte ou une image affiché) qui est moins agressif pour l’œil humain.

Autre avantage la place et le poids :

imaginer que vous pouvez transporter votre bibliothèque dans votre poche, sacoche, sac à mains. Fini les cartons de livres en cas de déménagement ! J’avais eu l’occasion de séjourner en Arabie Saoudite (Saudi Arabia) plusieurs pour raisons professionnelles et j’aurais à cette époque apprécié d’avoir une liseuse,pour avoir suffisamment de livres à disposition.

Un avantage également vous trouvez sur le net en téléchargement libre des textes libres de droits (ebook gratuits par exemple), ce qui veut dire par exemple que vous avez accès à tous les classiques. Votre enfant a besoin de retrouver un passage d’un classique un dimanche : trop facile vous vous connecter, vous téléchargez et vous avez le livre dans votre bibliothèque. D’ailleurs lorsque l’on parle du poids des cartables si les livres scolaires étaient fournis sur une tablette les cartables seraient bien moins lourds et les jeunes trouveraient le goût de la lecture sur un support de leur époque.

Les maisons d’éditions voient sans doute cela d’un autre œil. Il est très curieux de constater qu’aujourd’hui un livre papier coute moins cher qu’une version électronique : chercher l’erreur. Pour moi lorsque nous achetons un livre papier la version électronique devrait nous être fournie avec. Il m’est arrivé de lire certains livres en alternant version papier et version électronique.

L’opposition livre papier- ebook est un vrai faux débat.

Il ne s’agit pas d’opposer l’un à l’autre, pour moi il y a une vraie complémentarité sous réserve de les commercialiser ensemble. Chacun pouvant alors faire son choix. J’entends déjà oui mais un fichier c’est facile à donner ah ? Et un livre ? Et les bibliothèques ?

A ce propos je n’ai pas vraiment cherché mais je me demande s’il existe des bibliothèques de prêt d’ebook. Je vois bien le principe d’un abonnement à ce type de bibliothèque et ensuite vous avez accès à un livre pour un temps donné.

J’en suis à ma 3ème liseuse, la première a rendu l’âme au bout de deux ans, la deuxième m’a été subtilisée à Amsterdam, la troisième est un Kindle (voir ci-dessous). C’est peut-être là un point négatif la durée de vie. Pour la première c’est la batterie qui a lâché et le coût du changement était plus important qu’un nouvel achat (les prix avaient baissés entre temps).

Il est clair que si celle-ci a une durée de vie courte j’hésiterais sans doute à réinvestir. Pour les choisir mes critères ont été très simples : la taille, le poids (les plus petits possibles) et de vraies liseuses (pas une tablette détournée) et bien sûr tout ça dans mon budget. Dans quasiment tous les modèles vous avez des dictionnaires intégrés (pour vérifier une définition ou une traduction).

Je trouve assez inutile la fonction wi-fi mais désormais toutes en sont équipées. Il existe différents formats d’ebook (en exagérant à peine un par marque) mais il existe un logiciel de gestion gratuit Calibre (open source) qui permet les changements de format.

Livres papiers ou ebook, l’essentiel est de lire !

liseuse

Ma liseuse au milieu de mes livres :

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11197

51 commentaires

  1. Je ne savais pas qu’on pouvait changer le format de e-book.
    C’est une bonne nouvelle pour moi car je trouvais que c’était un frein à la publication et à la lecture, dans la mesure où chaque éditeur avait le sien. 😉
    Je vais peut-être m’y convertir lorsque j’aurai déménagé et qu’il ne me restera plus de place pour stocker les livres que j’aime…
    Passe une douce journée. Ton article est très intéressant.

  2. un excellent article. j’ai fait des études de lettres et ce type de débat je l’ai entendu souvent..
    Perso je pense que l’e book c’est le futur… un peu comme le mp3 qui s’est imposé. ça veut pas dire que le disque a totalement disparu.. mais il est tout de même moins répandu qu’avant.
    Comment pourrait-ce être autrement? LEs usagers ont le choix entre payer très cher ou avoir le même service gratos.. on opte donc tous pour la gratuité des e books.
    De plus comme tu le rappelles, les e books permettent de diffuser bcp plus facilement les livres, de les mettre à la portee de tous: un ecolier recherche un passage du Rouge et le Noir de stendhal ou d’un autre classique? Et bim, il se connecte à internet! 🙂

  3. jolies fleurs
    pour ma part j’adore les les liseuses car cela fait économiser beaucoup de place à la maison, j’achète encore quelques livres papier, ceux que je trouve jolis par exemple lol, mais j’essaie de ne plus trop le faire

  4. Bonsoir Bernie .
    Je ne lis pas autant qu’avant mais pour moi le papier n’a pas d’égal .
    Bonne soirée a toi et merci pour tes coms déposés

  5. Noël 2014 est proche….. si le père Noël existe (et je sais qu’il existe sous une forme où une autre) ça me tente bien de lui commander "un liseur…… d’histoires". Tu penses que je pourrais lui corner le coin de la page à lui aussi? En attendant ma librairie minus du coin la rue qui regorge de bouquins me comble de plaisir. Mais vivement Noël…… Révérence cher Bernie.

    • je mets mes chaussures au pied du sapin donc le Père Noël existe.
      Une liseuse ne peut remplacer le plaisir de la librairie et de sa/ son libraire.
      Pour Noël 2014 faut que tu sois bien sage d’ici-là.
      Belle soirée

    • bien sûr et dans mon esprit la liseuse ne remplace pas le livre papier.
      C’est un peu comme si un jour j’utilisais un Canon pour prendre des photos,
      ça ne pourrait remplacer mon lien intime avec mon Nikon.
      Belle soirée

  6. Cette article est vraiment intéressant pour ma part je dévore environ une petite dizaine de livre par mois quand tout va bien. J’adore ça, et je ne peut pas pour le moment me passer du livre papier! L’odeur du livre neuf ou à l’inverse très vieux, le crissement de certains papier, le toucher, voilà c’est ça, le toucher du livre que je ne peut me passer. Après je ne suis pas contre les ebook, j’en possède également sur mon pc, mais j’ai plus de mal. C’était essentiellement pendant mes pauses à la fac, mais ayant fini mes études, j’avoue ne plus avoir toucher à mes ebook. Un jour peu être… Et je reprend ta dernier phrase, "…l’importance est de lire". Tu as tout à fait raison et si possible lire de tous les genres…Bises et belle journée, Jenny

    • Bonjour et merci Jenny,
      lire un ebook sur un Pc et sur une liseuse c’est vraiment différent en confort de lecture.
      C’est plaisant de savoir que nous sommes quelques un(e)s à lire une dizaine de livres par mois.
      Belle soirée

  7. salut
    ce serait peut-être intéressant de vendre des liseuses aux bédouins et puis on pourrait leur vendre un chargeur solaire en même temps
    bonne journée

  8. Il me faut une dizaine de livres par mois et ma bibliothèque est plus que pleine, je ne sais plus ou caser mes livres. J’ai pensé à cette solution et je pense que je vais m’y mettre dès que je pourrai. Bon mardi !

  9. Bonjour Bernard, elle est superbe ta flower power, quel beau cliché!!! En effet, l’essentiel est de lire! Bisous tout doux et bonne journée dans la joie!

  10. Je n’ai pas encore sauté le pas de la liseuse, j’avais peur de manquer de confort en lecture. (peur injustifiée apparemment). Et je me demande encore s’il y a une vraie différence avec un ordinateur. On peut mettre les fichiers sur un ordi non?
    Sinon je lis souvent quelques pages avant de m’endormir le soir, et c’est vrai que la texture, la couleur, tout cela implique des sensations particulières. On ne lit pas un La Pléiade comme un Livre de poche je pense.
    Bonne soirée 🙂

    • Pour la différence avec l’ordinateur la réponse est oui : ce n’est pas du tout la même technologie.
      Pour la Pléiade je te rejoins, j’aime aussi la sensation papier…
      Belle soirée

  11. elle est très belle cette fleur
    joli choix pour la couleur qui symbolise le soleil
    je suis plutôt papier
    l’écran me fatigue les yeux
    belle réflexion
    gros bisous

  12. les livres papier et le livres numériques sont complémentaires, comme tu le dis. reste que notre culture s’est d’abord faite par le livre, que les liseuses sont onéreuses. il ne faut pas oublier le livre de poche qui a été un moyen de mettre à disposition de tous des ouvrages de faible prix. il faudrait remettre tout ça dans une perspective socio-culturelle, donc politique considérant tous les aspects, et ne pas laisser tout ça dans les mains de la finance.

    • je partage totalement ton avis, avant certainsconseils généraux fournissaient un dictionnaire aux élèves de 3ème, pourquoi ne pas fournir une liseuse avec des classiques?
      Belle soirée

  13. Bonjour Bernard,
    J’aime énormément les roses, aussi cette ta jolie photo ne pouvait que me plaire.
    De mon côté, je ne parviendrais jamais à basculer pour l’ebook, j’aime trop mes vieux livres.. =)
    Bon début de semaine à toi.

    • hello,
      j’aime aussi les roses et les fleurs …
      comme je le disais pour moi ce n’est pas été basculer vers l’ebook mais un complément,
      belle journée à toi

  14. salut
    c’est super la liseuse mais on ne peut pas l’utiliser partout
    exemple dans le désert , comment tu recharges ta liseuse
    Bon OK tu vas me dire " je ne vais pas dans le désert" mais comme tu le dis les batteries ca s’épuise et si ca tombe en panne dans un pays où ca n’existe pas .?
    Bon à part ça c’est bien et je conseillerais la liseuse , et puis ca fait faire des économies de papier donc moins de déboisement de forêt
    bonne journée

    • Bonjour,
      si je vais dans le désert, une liseuse à plusieurs semaines d’autonomie (sous réserve ne pas utiliser le wi-fi) ça laisse un peu de marge même dans le désert. Par contre je ne sais pas s’il y a des chargeurs solaires, peut être un marché à développer.
      Bonne journée

  15. bonjour, si j’en achète une ce sera celle de la fnac, j’ai testé les deux, la kindle et l’autre; il y a le côté pratique quand tu pars, et confortable quand on a une mauviase vue de près !!!!!! je te souhaite une bonne journée bisous

  16. Je pense que comme souvent, la vérité se situ dans un juste milieu !
    Quand on voit le soin tout particulier pris pour des livres, et pas seulement les incunables, on comprend qu’ ils ont une valeur irremplaçable, celle de la présence et du toucher !
    Mais rien n’ empêche de profiter du modernisme, qui ouvre un large choix !
    C’ est ce que je fais, traduisant en livre, ce qui m’ a plu sur la toile !
    Bonne journée
    amitié

  17. J’aime trop l’odeur du papier, le plaisir de tourner les pages, et ce malgré le poids de ces livres que je promène dans mon sac, j’aime mes livres ma bibliothèque,… alors pas de liseuse pour moi 😀

  18. J AI moins le temps de lire
    bloguer me prend u temps

    mais rien ne vaut un livre de papier pour moi
    et je vais à la bibliothéque de mon village toutes les semaines
    j aime m endormir en lisant quelques pages
    et je n envoie pas ma tablette au lit ( rires )
    bon lundi
    et Kénavo

  19. Oui, c’est vrai l’essentiel est de lire… mais avec le temps je lie beaucoup moins… j’ai la flemme parfois… pourtant cela tient en forme l’esprit…
    Amitiés
    Jean

  20. Je n’achète presque plus de livres papier faute de place pour les ranger. et j’apprécie beaucoup ma liseuse Kindle, confortable à la lecture et au stockage important. J’avoue ne pas regretter l’odeur du papier et le "plaisir" de tourner les pages d’un livre. Je veille cependant à recharger régulièrement mon appareil.

    • j’aime les librairies alors je continue à lire sur papier ou en électronique,
      effectivement il est important de recharger régulièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *