VIP Lounge in Damman

Salon VIP- Damman (Arabie Saoudite)

Salon VIP- Damman (Arabie Saoudite)

 

Salon VIP Lounge in Damman

C’est une photographie assez rare que celle-ci puisque je l’ai prise depuis la tour de contrôle de Ryad (en Arabie Saoudite). Il s’agit du salon VIP pour l’accueil ou le départ des personalités. Son style particulier a attiré mon regard et je fus particulièrement satisfait d’être autorisé à prendre cette photographie.

Ce batiment que je n’ai malheureusement pas pu visité montre une architecture qui allie à la fois modernité et histoire.

Il faut savoir que Riyad (en arabe : رياض ar-Riyāḍ) est la capitale du Royaume d’Arabie Saoudite.

Cette réédition me permet de compléter la rediffusion de cet article.

Rediffusion ..

Retrouvez l’original

Bel été

Somewhere

In Saudi Arabia

Damman saudi Arabia

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11364

18 commentaires

  1.  Voir l’entête complet

    HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE

    lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news

    En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la
    mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du
    camp de harkis proche du village. A l’époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l’Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une
    discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l’ isolement total de la société française. Sur les
    quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd’hui se décide à parler.

    35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour
    faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.

    Sur radio-alpes.net – Audio -France-Algérie :
    Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) – Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone…émotions et voile de censure levé ! Les Accords d’Evian n’effacent pas le passé, mais l’avenir
    pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)
    Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net

  2. yeah…. c’est créatif tout ça…

    – deux bémols, les détournements d’eau potable pour les riads de ces constructions

    même si, ici, on ne les voit pas

    – et le travail d’esclaves philippins et indiens notamment… qui meurent sur les chantiers par poignées par 40°C, épuisés par des journées sans fin…

  3. HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE

    lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news

    En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de
    Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du
    village. A l’époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l’Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions
    hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l’ isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un
    seul aujourd’hui se décide à parler.

    35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser
    le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.

    Sur radio-alpes.net – Audio -France-Algérie : Le combat de
    ma vie (2012-03-26 17:55:13) – Ecoutez: Hocine Louanchi
    joint au téléphone…émotions et voile de censure levé ! Les Accords d’Evian n’effacent pas le passé, mais l’avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)
    Interview du 26 mars 2012
    sur radio-alpes.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *