Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Le Dali noir - Yves Carchon

Dans Le Dali noir, Yves Carchon renoue avec la tradition du cryptogramme. Cette nouvelle enquête de l’inégalable Fragoni, est une plongée dans le monde de l’art et dans des gouffres insoupçonnés, où vérité, mensonges, secrets de famille dansent une sardane d’Apocalypse...

couverture dali noir yves carchon
Cliquez pour commander le Dali noir

Le Dali noir

Un roman sombre où la lumière est vive

Tout d’abord, je ne vais pas vous mentir, depuis la lecture de Riquet m’a tuer, j’avais envie de retrouver Paolo Fragoni. Il y a comme ça des personnages principaux que nous avons l’impression de connaître, et que nous attendons de les revoir avec plaisir, Paolo fait partie de ceux-là pour moi.

Mais, cette nouvelle rencontre dépendait d’Yves, c’est lui qui écrit et qui décide si Paolo va faire son retour, et si le voile se lèvera un peu plus sur sa vie. La lecture du Dali noir a répondu à mes attentes et bien plus.

Cette fois, Yves nous peint un roman sombre, comme une toile, et ce sombre rend la lumière encore plus vive. Dans cette histoire sombre, Paolo, un privé pas comme les autres, va devoir, dans une intrigue finement ciselée, faire face à une partie de sa vie qui est longtemps, trop longtemps restée dans l’ombre.

Lorsque l’enquête nous entraîne dans le Paris des années 30, et il faut saluer le travail de documentation qu’Yves a effectué pour lors de son travail d’écriture, Paolo n’imagine pas que sa mère va surgir de cette époque, c’est là que l’imagination de l’écrivain prend le pas sur la réalité avec une grande justesse.

Au final, ce livre est bien plus qu’un simple polar, c’est une pépite d’émotions au milieu d’une traque mouvementée.

Une lecture que vous devez faire votre sans hésitation. Une fois n’est pas coutume, en cliquant sur la photo, vous pourrez commander ce super polar (9,50 € TTC), ne vous privez de cet excellent moment de lecture.

 

L’histoire

À Montparnasse, aux tous débuts des années 20, Matisse, Dali et Picasso inventent l’art moderne. Flora, muse et modèle, se jette à corps perdu dans ce monde fécond, où création, passions et liberté de mœurs mènent la danse. Sept décennies plus tard, assignée à Collioure à la Résidence des Oiseaux, la même

Flora appelle Fragoni à la rescousse pour retrouver une toile qu’on lui a dérobée… S’ensuit une traque mouvementée en Catalogne du nord, entre Céret et Cadaqués, où Fragoni lui-même devra se coltiner son passé. Mais il n’est pas au bout de ses surprises… Du résultat de son enquête dépend – pas moins – le sort de la planète...

 

Yves Carchon

Né en 1948, Yves Carchon passe son enfance dans le Lyonnais où se forge son goût pour la rêverie et l’écriture.

A vingt ans, sac au dos, il découvre l’Afrique. Suivent d’autres voyages. Entre deux périples, il vit de petits boulots. Il écrit pour le théâtre, mais aussi des romans, des microfictions, des chroniques littéraires et se lance dans le polar.

En 2017, il a publié Riquet m’a tuer et en 2018 Les vieux démons dans la collection Du Noir au Sud aux Editions Cairn. Il vit aujourd’hui dans le Lauragais.

Il vous donne rendez-vous sur ce blog tous les vendredis (micro-fiction, nouvelle, chronique) et tous les samedis (Autant en rire… dessins satiriques).

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

covix 26/03/2019 07:53

Bonjour,
Un beau sujet et un thème qui incite à la découverte de l'ouvrage.
Bonne journée
@mitiés

Bernie 26/03/2019 19:26

Il ne faut pas s'en priver.