Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

J'ai perdu Albert - Didier Van Cauwelaert

« Je suis la voyante la plus en vue du pays et, depuis hier midi, je ne vois plus rien. »Pourquoi, après vingt-cinq ans de cohabitation, l'esprit qui hante Chloé l'a-t-il soudain quittée… « J'ai perdu Albert » un roman signé Didier Van Cauwelaert, publié aux éditions Albin Michel

couverture J'ai perdu Albert - Didier Van Cauwelaert

 

J'ai perdu Albert

Une comédie romantique haletante

Avec une écriture limpide et fluide, Didier van Cauwelaert nous livre une comédie à la fois romantique et haletante qui s’interroge sur la communication avec l’au-delà, et cherche des réponses aux phénomènes paranormaux.

C’est aussi un original hommage à Albert Einstein, qui au détour d’une histoire loufoque devient squatteur, mais chez qui ? C’est une vraie rencontre avec cet homme qui a été à la fois un génie, mais a aussi suscité des interrogations, de l’amertume, certains parlant même de folie intellectuelle.

Cette comédie hallucinante et délicieusement loufoque voit la spiritualité s'attaquer aux enjeux planétaires, et Didier van Cauwelaert invente avec bonheur une nouvelle forme de triangle amoureux.

 

Le livre

Pourquoi, après vingt-cinq ans de cohabitation, l'esprit qui hante Chloé l'a-t-il soudain quittée pour sauter dans la tête d'un garçon de café, Zac, apiculteur à la dérive qui ne croit en rien ? La situation est totalement invivable, pour elle comme pour lui, d'autant que cet esprit qui s'est mis à le bombarder d'informations capitales et pressantes n'est autre... qu'Albert Einstein.

« Sans l'énergie amoureuse, l'homme ne peut rien comprendre à l'immortalité », disait Einstein de son vivant. Est-ce cette énergie qu'il va employer pour continuer à titre posthume son dernier combat, le sauvetage des abeilles ?

 

J'ai perdu Albert - Le Film

Le 12 septembre prochain sort le film J'ai perdu Albert, également réalisé par Didier Van Cauwelaert.

Le film met en vedette Stéphane Plaza, Julie Ferrier, Josiane Balasko et Bernard Le Coq.

 

Didier Van Cauwelaert

Didier van Cauwelaert cumule prix littéraires et succès public depuis ses débuts. Prix Goncourt pour Un aller simple en 1994, il a publié récemment Jules et Le retour de Jules, exceptionnels succès de librairie. En tant que metteur en scène, il vient de réaliser pour le cinéma J'ai perdu Albert (sortie prévue automne 2018).

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

La Gauffre 18/04/2018 13:40

Bonjour Bernie,
Excellent ! Ca a vraiment l'air bien comme roman :) Je me demande si je ne vais pas me laisser tenter ... l'idée est originale et ça donne envie d'en savoir plus ^^
Bonne journée !

Bernie 18/04/2018 18:02

alors laisse toi tenter.

trublion 18/04/2018 08:23

des questions que beaucoup se posent

Bernie 18/04/2018 18:01

Et souvent peu de réponses

London Caller 17/04/2018 23:09

Is this a new film?

Bernie 18/04/2018 18:01

no, it's a new novel