A la question « comment bien écrire un article pour votre blog », il est intéressant de constater que très souvent les réponses se concentrent sur la technique d’écriture et sur les aspects SEO. Le contenu semble absent de la réflexion alors qu’il est le cœur de l’émotion

Du contenu plus que de la technique

Du contenu plus que de la technique

Du contenu plus que de la technique

Les deux

Naturellement, nous devons nous attendre à avoir dans les commentaires (qui sont modérés) une réponse du type « les deux mon général ». Certes, la pluie mouille et ce type d’argument est utile uniquement pour enfoncer des portes ouvertes.

Le contenu au service de la qualité

Pour commencer, nous devons considérer que tous les articles ne sont pas du même niveau, et ce, indépendamment de l’équipe rédactionnelle. En effet, le sujet est déterminant et si parfois, il amène et nécessite un développement complexe et complet, il peut également arriver que la concision soit plus efficace pour transmettre un message clair, compréhensible et complet.

Le nombre de mots ne fait pas tout.

Dans le monde de la blogosphère, un des critères de mesure de la qualité d’un article est le nombre de mots. Si vous n’arrivez pas à aligner un minimum de 500 mots, le nombre 1000 est parfois cité, alors le maître du monde des recherches sur internet se drapera dans sa dignité et ignora votre article sans se demander ce qu’il contient.

Cette règle, dont je ne sais si elle est véritablement utile, est une calamité et une entraine une forme d’autocensure de votre style. Pourquoi devriez-vous comptez les mots et en ajouter au risque de faire perdre l’émotion de votre texte ?

Nous sommes d’accord, pour une commande d’article, le nombre de mots peut être une exigence sous réserve qu’elle ne devienne pas une parodie de « la confiture moins on en a, plus on l’étale ».

Une règle surprenante

Dans un monde où personne ne prend plus le temps de réellement lire, il est d’ailleurs surprenant de recommander un minimum de longueur au texte. Les articles les plus longs ne sont pas les plus lus même si tous les artifices de la rédaction web sont réunis.

Le contenant au service de vos émotions

Ne vous trompez pas d’objectif lorsque vous souhaitez avec raison améliorer vos articles et votre visibilité.

Permettez-moi une métaphore vous éclairera sur ce propos.

Un grand cru restera toujours un grand cru même s’il est servi dans un verre en plastique. Au contraire, un vin industriel même dans un verre de cristal restera maigre, vineux, plat et même âpre.

L’émotion ne s’apprend pas

Autant, vous pouvez apprendre la technique de rédaction d’un article pour le web, autant, il n’existe pas d’école pour vous apprendre à avoir des émotions et vouloir les transmettre.

Naturellement dans la vie de ce blog, qui se veut de manière assumée et volontaire éclectique, vous trouverez des articles plats.

Néanmoins gardez en tête que si les aigles volent parfois au dessous des poules, il arrive rarement que les poules volent au dessus des aigles.

Emotion du dimanche

Magda nous propose en février comme thème de son projet photo « l’émotion ». Le contenu d’un article, d’une photo doit pour être apprécié avant tout dégager de l’émotion. Le pire compliment face à un texte, un tableau ou une photo est certainement de dire «techniquement ça tient la route ».

emotion du dimanche

Tag(s) : #Chronique

Partager cet article

Repost 0