L’avion est le moyen de transport idéal pour une escapade d’un week-end ou un séjour au bout du monde. La peur de l’avion, comme toutes les peurs, est un véritable handicap. Mais aujourd’hui vaincre la peur de l’avion c’est possible.

vaincre sa peur en avion - Flight Experience Paris Simulateur

vaincre sa peur en avion - Flight Experience Paris Simulateur

Vaincre sa peur de l’avion

Centre du Traitement de la Peur en Avion

 

Bernieshoot aime l’aviation

Vous connaissez ma passion pour l’aviation et vous découvrez régulièrement les photos que j’ai pu prendre dans le monde. Sans prendre l’avion toutes ces découvertes n’auraient pas été possibles.

Hors nous savons que pour certaines personnes prendre l’avion représente une terreur terriblement handicapante. C’est pourquoi j’ai offert cette tribune (ceci n'est pas un article sponsorisé) à Xavier Tytelman fondateur du stage du Centre de Traitement de la Peur de l'Avion afin de vous présenter une solution possible et efficace.

 

Le CTPA est présent sur Facebook, Twitter et possède un blog.

 

 

Naissance du CTPA (Centre du Traitement de la Peur en Avion)

Le CTPA est né par hasard en 2008. Une psychologue, le Dr Negovanska, a eu plusieurs patients souffrant de la peur de l'avion mais malgré ses efforts et toutes les techniques employées, elle a estimé que les résultats n'étaient pas aussi bons que pour les autres phobies qu'elle était amenée à traiter.

Elle a donc demandé à un aviateur militaire spécialiste de la sécurité aérienne, Xavier Tytelman, d'intervenir auprès de ses patients pour répondre aux questions techniques : pourquoi une turbulence n'est pas dangereuse, comment est gérée une panne moteur...

Le tandem était né, et les autres psychologues, également en difficulté face à la peur de l'avion, ont commencé à orienter leurs patients vers le Dr Negovanska. Avec les années, une prise en charge plus structurée  comprenant trois grandes étapes est apparue.

 

 

Garder les idées claires

La partie "psychologie" de la journée permet d'apprendre à éviter tous les symptômes de l'anxiété, comme le cœur qui accélère ou les bouffées d'angoisse.

La psychologue utilise pour cela un logiciel de cohérence cardiaque avec biofeedback, c'est-à-dire un guide respiratoire relié à un capteur cardiaque permettant de voir en temps réel comment une bonne respiration permet de mieux gérer son stress. Une deuxième phase est davantage orientée sur les pensées, l'objectif étant de pouvoir garder les idées claires même en cas de panique.

La deuxième étape n'a qu'un objectif : les stagiaires ne doivent plus avoir aucune question à la fin de la journée. Principes du vol, gestion de pannes, vol de nuit, bruits bizarres, toutes les réponses sont claires et agrémentées d'enregistrements sonores et de vidéos.

 

 

Mise en Situation

La troisième grande étape est la mise en situation. Jusqu'en 2011, celle-ci était limitée à une visite d'avion au sol ou à un vol réel accompagné, en général un aller-retour Paris / Toulouse. Mais en 2012, un premier simulateur de vol ouvre en France à destination du grand public : Flight Experience.

Le CTPA, qui suit ses patients sur le long terme et mesure l'efficacité de la prise en charge, va donc proposer un stage sur une journée avec ces trois mêmes étapes mais en prenant cette fois les commandes d'un Boeing 737 au sein d'un simulateur de vol de qualité professionnelle plutôt que de subir un vol en tant que passager...

 

Excellents résultats

Et à la surprise du Dr Negovanska, les résultats sont alors meilleurs ! Le simulateur fonctionne un petit peu comme un film : dans un film d'horreur, même si l'on sait que l'on est devant un écran on peut quand même avoir peur.

Le simulateur a ce même effet puisqu'il est une information visuelle : il peut marquer le cerveau des émotions d'une manière positive. L'anxiété subie par les patients est alors plus faible sur les vols suivants en ayant fait du simulateur de vol plutôt que le vol réel accompagné.

Le stage se structure dès lors sur une journée entre 10h et 19h avec ces trois étapes : psychologie, explications techniques puis simulateur de vol.

 

 

Démarche et prise en charge

La démarche et la prise en charge fait alors l'objet d'une étude clinique réalisée en partenariat avec l'Université Paris Descartes et publiés dans une revue médicale scientifique en aout 2015. Sur les 157 stagiaires suivis, 97% ont réussi à reprendre l'avion, et en moyenne leur anxiété n'est plus que de 3,7/10 dès le premier vol qui suit le stage alors qu'elle était à plus de 9/10 auparavant !

La démarche est alors proposée dans plusieurs villes, et l''équipe du CTPA compte aujourd'hui 6 psychologues et 9 pilotes de ligne. Le stage "Prêt à décoller", d'un coût de 430€, est proposé en partenariat avec 7 simulateurs de vol à Paris, Pontoise, Grenoble, Marseille et Montpellier, en Belgique à Charleroi et en Suisse à Lausanne.

Le CTPA étant un cabinet de psychologie, le stage est remboursable par les mutuelles prenant en charge les entretiens avec un psychologue. Il est également éligible aux procédures de formation professionnelle type DIF ou CPF, et des comités d'entreprise peuvent également le rembourser...

 

Le prochain défi du CTPA ?

Transmettre à la terre entière l'amour de l'aviation ! Et pour cela, la prochaine étape est la traduction du stage en langues étrangères.  De nouveaux partenariats sont déjà prévus à cet effet !

Vous pouvez retrouvez les CTPA en France, Belgique et Suisse.

 

 

Votre peur de l’avion

  • Avez-vous peur en avion ?
  • Connaissiez-vous ces stages ?
  • Avez-vous des phobies ?

 

vote hellocotonRendez-vous sur Hellocoton !

 

bernieshoot blogger photographe chroniqueur

Vaincre sa peur en avion

Vaincre sa peur en avion

Tag(s) : #Aviation, #Tribune

Partager cet article