SCOPELEC : Lettre ouverte au Président de la République

Lettre ouverte à Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République

Monsieur le Président de la République,

Depuis plusieurs mois, les femmes et les hommes de SCOPELEC, plus grande coopérative ouvrière de France, se battent pour préserver leur emploi et leur savoir-faire mis au service de la transformation numérique du pays. Ensemble, ils ont développé un modèle singulier, efficace et performant, au cœur de votre projet pour la France très haut débit. Les salariés de Scopelec partagent avec vous cette vision d’une société dans laquelle l’entrepreneuriat et l’humain primeraient sur le profit et où l’efficacité économique servirait l’intérêt général.

Pour les PTT, France Telecom puis Orange, les équipes de SCOPELEC posent depuis cinquante ans le cuivre du téléphone, les câbles d’Internet, la fibre optique, et maintenant la 5G. Si elle a connu des difficultés, cette société a, pendant plusieurs décennies, bâti son succès sur une originalité : une gouvernance à laquelle les salariés sont associés et un partage collectif des fruits de leur travail. Eux sont prêts à poursuivre sur ce chemin et ont d’ores et déjà amorcé une diversification de leurs activités.

Le 28 décembre prochain, le tribunal de commerce de Lyon annoncera sa décision après avoir laissé peu de perspectives, le 8 décembre dernier, à l’offre de reprise interne présentée par SCOPELEC, la seule qui ait consulté les salariés concernés. Ces derniers se sont prononcés à 70% en faveur de ce projet en s’engageant à y investir leurs deniers personnels. 

Le Groupe SCOPELEC est légitime pour rester un acteur crédible et performant du monde des télécommunications et de la transition énergétique.

- Parce que les performances actuelles et passées de SCOPELEC n’ont rien à envier à celles de ses concurrents. Les indicateurs de performance publiés par Orange le prouvent.

- Parce que le personnel de SCOPELEC soutient massivement le projet et s’est engagé à y investir près d’un million d’euros, gage de son attachement au modèle coopératif et de sa détermination à le faire réussir.

- Parce qu’au-delà de ses salariés, le projet porté par les femmes et les hommes de SCOPELEC bénéficie du soutien financier du monde de l’économie sociale et solidaire et des collectivités territoriales. Il propose un plan de financement cohérent et solide.  

- Parce que l’offre de reprise présentée par les salariés de SCOPELEC est la mieux disante socialement. Elle sauvegarde près de 1 500  emplois sur l’ensemble du territoire national, et préserve les sous-traitants et les fournisseurs.

- Parce que le financement de l’offre de reprise présentée par les collaborateurs de SCOPELEC a fait l’objet d’une expertise sérieuse et d’une approbation par l’un des plus grands cabinets de conseil financier français, ce qui dément toute faiblesse quant à sa solidité financière.

- Parce que ce projet se met au service de la transition énergétique, grande priorité nationale.

- Parce que notre offre est la seule qui respecte la spécificité nationale, reposant sur son capital humain et non sur le seul soutien de fonds d’investissement étrangers recourant aux travailleurs détachés.

A l’heure où le destin de ces centaines de salariés et le projet qu’ils portent collectivement nécessitent le soutien de tous, nous vous demandons, en tant que chef de l’État, premier actionnaire d’Orange, d’obtenir que cette entreprise reconsidère une position injustifiée qui va à l’encontre des principes que vous portez en particulier en matière de souveraineté économique.

Monsieur le Président, à l’heure où vous portez les enjeux d’actionnariat salarié, soutenir ce projet est la garantie que les fruits du travail des femmes et des hommes de SCOPELEC ne seront pas reversés à des actionnaires en France ou à l’étranger, mais à leurs salariés et à leurs sociétaires sur notre territoire.

Il s’agirait là d’une solution triplement gagnante : pour les salariés, avec la préservation de 1457 emplois ; pour l’État, ensuite, avec une gestion rigoureuse, non spéculative ; enfin, pour garantir notre souveraineté dans deux secteurs stratégiques, nos télécommunications et la transition énergétique.

Monsieur le Président de la République, nous défendons un projet responsable, durable, créateur de valeur pour tous, ancré sur les territoires. Avec la représentation nationale, aidez-nous à le réaliser !

Veuillez agréer l’expression de notre haute considération,

Le personnel du groupe SCOPELEC,

Les partenaires sociaux,

Le conseil de Surveillance représentant les sociétaires

scopelec logo
Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
je crois qu'ils ne sont pas les seuls a essayer de tenir la tête hors de l'eau, pour gagner leur vie....est-ce que monsieur ???? daignera leur répondre correctement et pas toujours en blablabla....car ces derniers mois, on est fort pour donner hors de nos frontières, je vais arrêter là, sinon je risquerais d'être insolente....passe une bien agréable journée
Répondre
B
Je partage ton sentiment.
E
Espérons pour eux qu'ils seront entendus...
Répondre
B
Croisons les doigts ;