Belles histoires d’automne

Pour la sixième année consécutive, des cavistes militants de toute la France se feront les porte-parole des Vins du Sud-Ouest à l’occasion de l’opération « Belles histoires d’automne ».

« Belles histoires d’automne » : 214 cavistes engagés en faveur des vins du Sud-Ouest

La mission des cavistes militants : partager avec leurs clients leur goût pour les vins issus des cépages autochtones du Sud-Ouest.

Les cépages du Sud-Ouest à l’honneur

L’affiche de l’opération donne le ton. Le Sud-Ouest est une terre généreuse en cépages autochtones, dont certains sont même endémiques, c’est-à-dire qu’on ne les retrouve pas ailleurs. Et ces cépages rares, antidote à la standardisation du vin, le Sud-Ouest en est sacrément fier. Aussi, les cavistes engagés dans l’opération auront pour consigne de mettre en valeur cette diversité au travers de dégustations et de sélections exclusives.

40 coffrets dégustation à gagner

Pour booster l’opération, un concours sur Facebook et Instagram permettra aux amateurs de vin de gagner une box Sud-Ouest. Pour cela, ils devront répondre chaque semaine à une question portant sur une spécificité d’un vignoble du Sud-Ouest. Les coffrets seront composés chacun de six verres collector, d’un couteau-sommelier, d’un livre de recettes et de deux bouteilles de vins du Sud-Ouest.

Une opération qui s’inscrit dans une stratégie au long cours

Avec cette nouvelle édition des « Belles histoires d’automne », les Vins du Sud-Ouest entendent à la fois poursuivre leur travail de fond auprès des consommateurs, en continuant de travailler la notoriété et la pédagogie, et engager les cavistes à les soutenir sur la durée, notamment en stimulant le référencement : l’an passé, quatre cinquièmes des cavistes ayant participé avaient en effet vu leurs ventes progresser pendant et après l’opération !

Les Vins du Sud-Ouest

Conservatoire ampélographique de plus 130 cépages autochtones, dont le braucol, le duras, le prunelart, le malbec, la négrette, le tannat, le loin de l’œil ou le gros et le petit manseng, les vignobles du Sud-Ouest abritent 16 appellations d’origine protégée (AOP) et 12 indications géographiques protégées (IGP), réparties entre les Pyrénées, le Pays basque, l’océan Atlantique et le Massif central. Ces terroirs donnent ainsi vie à des vins d’une grande originalité, couvrant une large palette de goûts, dont 55 % de blanc (sec ou doux), 32 % de rouge et 13 % de rosé.

IVSO- Belles histoires d’automne 2022 vins sud ouest caviste

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11191

6 commentaires

  1. J’étais plus au courant à l’époque des indication…. Il y avait l’AOC et ensuite le VDQS mais tout à changé. Le changement le plus important a été pour les champagne ou les mentions RM – NM et MA ont disparus…

    • Effectivement pour le champagne, ça a tout modifié, j’avais appris tout ça quand nous avons vécu à Reims.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *