Des mondes à soi – Exposition à La Fabrique Toulouse – Du 17 mars au 15 avril 2022

La Fabrique, espace d’exposition du Centre d’Initiatives Artistiques du Mirail (CIAM UT2J) à Toulouse, rend hommage à Daniel Cordier et à sa collection riche et variée.

1 - Nikita et Camille Kravtsov
Nikita Kravtsov et Camille Kravtsov Sagnes, Série UFO, Robot attack, 2021, collage textile, 235 x 536cm © courtesy Nikita Kravtsov et Camille Kravtsov Sagnes ; photogr. courtesy des artistes

Des mondes à soi

Dialogue autour de la collection Daniel Cordier

Des mondes à soi, Dialogue autour de la collection Daniel Cordier entrecroise des œuvres et des objets issus des donations de Daniel Cordier au musée national d'art moderne – Georges Pompidou (Paris), en dépôt aux Abattoirs, des collections des Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse et du Frac Occitanie Montpellier, ainsi qu'une œuvre prêtée exceptionnellement par un couple d'artistes contemporains.

Conçue et réalisée par les étudiantses du Master 2 Métiers de l’art. Régie, Documentation, Médiation du Département Histoire de l’art et Archéologie de l’Université Toulouse – Jean Jaurès, cette exposition a pu voir le jour grâce au soutien et sous la supervision de l'équipe artistique des Abattoirs, et avec la collaboration du CIAM UT2J. 

Pour remplir les conditions de ce dialogue, un long travail de documentation a été mené sur les objets extra-occidentaux présents dans la collection de Daniel Cordier. Cette étude, historique et anthropologique, vise à se départir du point de vue occidental d’une réalité en crise.

Au rez-dechaussée, le Cube donne à voir comment des cultures d’Afrique de l’Est, d’Océanie et d’Amérique du Sud, ont manifesté leur rapport au monde. La salle accueille également des oeuvres de la Figuration Libre, où les toiles d’Hervé Di Rosa et de Robert Combas côtoient la tapisserie des artistes Nikita Kravtsov et Camille Kravtsov Sagnes.

La liberté plastique dont font preuve ces artistes procure une expérience singulière, par des couleurs vives et des détails foisonnants qui tendent parfois vers l’absurde.

Dans la Black Box attenante au Cube, et ensuite à l’étage, dans Le Tube, l’exposition présente des œuvres qui se placent sous le signe de l’évasion, de l'imaginaire et de la poésie, laissant toute la place à l’introspection. L’ensemble The Day Before System de Renaud Auguste-Dormeuil, qui marque la fin du parcours d’exposition, offre une recréation pixélisée de ciels étoilés la veille de bombardements historiques (Guernica, Caen, Hiroshima, Nagasaki, Bagdad, Sarajevo). Cette création renvoie au monde absurde dépeint par les artistes en début d’exposition.

Le titre Des mondes à soi marque le parti-pris qu’adopte cette exposition : à la manière de Daniel Cordier nous nous sommes affranchis de tout cadre préétabli afin d’explorer des manières d’être au monde. Ainsi, à l'instar de l'amateur éclairé qu'était Daniel Cordier, l’exposition met en relation des œuvres de toutes temporalités et de toutes pratiques artistiques. Entre le constat d'un monde en crise et l’exploration d’autres types de réalités, elle se propose comme une source de questionnements.

Depuis maintenant plusieurs années, les Abattoirs soutiennent et accompagnent la formation des jeunes professionnels du Masters 2 Métiers de l'art dans le cadre de sa convention avec l’Université – Toulouse Jean Jaurès.

Centre d’Initiatives Artistiques du Mirail UT2J

La Fabrique

5 Allée Antonio Machado, 31058 Toulouse

Du lundi au vendredi de 10h à 17h – entrée libre

Tel : 05 61 50 44 32 – culture.univ-tlse2.fr

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Publications: 11181

12 commentaires

  1. un peu spécial cette image, il faut vraiment que ça plaise et je mettrai une réserve, car pour moi trop de choses s’imposent sur cette image….passe une bien douce journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *