Fondation espace écureuil : A voir et à partager durant le confinement

La Fondation espace écureuil propose un confinement « dans les règles de l’art », le temps que cela durera. Ce mois d’avril, qui intime plus que jamais de ne pas se découvrir d’un fil, nous rappelle que la culture se diffuse bien au-delà des cadres qui lui sont consacrés.

expo_Fondation_espace_ecureuil
Exposition « Nous ne savions pas ce que vos yeux regardaient »

Fondation espace écureuil : Diffuser la culture

La Fondation ouvre grand les portes de son site web et propose un menu printanier aux nourritures culturelles variées, pour petits et grands

 

Fruits et légumes de saison

Si l’exposition « Nous ne savions pas ce que vos yeux regardaient » ne sera sans doute plus accessible au public, ses échos poétiques continuent de nous inspirer.

Dans l’attente qui rythme ce printemps très particulier, la Fondation espace écureuil propose au public de se nourrir de contenus pensés pour le confinement et de participer à plusieurs rubriques :

  • Ma Cantine Préférée
  • Table d’Hôtes
  • Menu Enfant

 

Ma Cantine Préférée

Une œuvre de l’exposition qui était en cours à la Fondation au moment du confinement vous a peut-être particulièrement marqué ?

Sous forme d’un petit texte ou d’une courte vidéo, mêlez vos souvenirs à ceux de l’équipe, pour composer une visite collective, subjective et rêvée de l'exposition.

 

Table d’Hôtes

Dans la « Table d’Hôtes », on partage des références culturelles.

Chacun.e est invité.e à parler d’un film, d’un livre, d’une oeuvre plastique, d’un morceau de musique, d’un documentaire…

 

Menu Enfant

Le « Menu Enfant » se compose d’un jeu de piste sur les traces des œuvres de l’exposition et d’un atelier sur le paysage que l’on peut apercevoir de sa fenêtre.

A vos croquis et carnets !

Envoi des contributions sur : contact@caisseepargne-art-contemporain.fr

 

D’autres nourritures inédites

De leur côté, la Fondation et ses invités plasticiens, écrivains ou comédiens cuisinent d’autres nourritures inédites, à découvrir dans « Bruits de fourchette » et « Nous on lit en mangeant ».

 

« Cadavres Exquis » : une exposition se construit sous vos yeux

Un premier artiste propose une phrase à un autre artiste, qui lui répond par un texte ou une image. Cette œuvre est proposée à un troisième plasticien, qui lui répond par une nouvelle contribution.

C’est l’artiste Patricia Combacal qui a ouvert le cadavre exquis du confinement, avec cette question : « Qu’est-ce qui vous manque le plus ? ». L’exposition se nourrit progressivement d’œuvres originales à découvrir.

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11255

12 commentaires

  1. Je commence à trouver le temps long ainsi, hormis les sorties corvées, celles plaisirs me manquent… même si on va rouvrir chez moi les jardineries, le reste manque à l’appel… et tj en attente de mon opération !

    • Effectivement, il faut oublier les sorties plaisirs, et pour encore une longue période je crois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *