Méthode 15 33

Methode 15-33 : vengeance méthodique

Méthode 15-33 (method 15 -33) un roman écrit par Shannon Kirk, traduit de l’anglais (États-Unis) par Laurent Barucq et publié aux éditions Denoël dans la collection Sueurs Froides.
« Ils veulent lui prendre son enfant, elle va leur apprendre la peur »

Methode 15-33 : vengeance méthodique

Methode 15-33 : vengeance méthodique

Sauver Dorothy

Vengeance Méthodique

La campagne de communication des éditions Denoël a faite pour cet excellent roman policier est une des plus percutantes que j’ai pu connaître récemment. C’est sans doute la raison qui m’a poussé à la relayer dans mon article « Alerte : sauver Dorothy » et dans «  Alerte enlèvement : méthode 15-33 ».

Le rapt d’une jeune fille de seize ans, enceinte et sans défense, pourrait au départ constituer une histoire dont le déroulement serait dans le convenu de la tragédie.

Oui mais voilà le kidnapping va tourner au drame non pas pour la victime mais pour ses bourreaux. Son empathie qui au départ est un handicap va devenir une qualité implacable.

Elle accumule méthodiquement des petits objets qui pourraient sembler anodins mais qui se révèleront des armes terribles le moment venu. J’ai réussi à avoir accès au dossier et voici une photo des armes accumulées par la victime.

items méthode 15 - 33

Dans un style d’écriture très précis et efficace, les chapitres narratifs se succèdent entre ceux où  la victime raconte sa détention et ceux où l’agent spécial du FBI Roger Liu nous explique comment est menée l’enquête avec le peu de moyens dont il dispose.

Ceci donne une histoire très bien construite où les codes sont renversés puisque dans cet enlèvement le comportement le plus sociopathe est celui de la victime

Il renverse les codes du genre et raconte ce qui se produit lorsque la victime a un comportement tout aussi sociopathe que celui de ses ravisseurs.

Ce « page-turner » est totalement passionnant avec une écriture charpentée qui est manifeste.

Ce premier roman est un chef d’œuvre du style.

Résumé de l’éditeur

Imaginez une jeune fille de seize ans, enceinte et vulnérable, que l’on jette dans une camionnette crasseuse. Vous la croyez terrifiée?

Bien au contraire, elle n’est pas comme les autres, elle ne ressent aucune empathie. Un handicap qui va devenir une force redoutable : méthodique et calculatrice, elle met au point un plan d’évasion où rien n’est laissé au hasard.

Dès les premières minutes de son enlèvement, elle se focalise avec calme et détermination sur deux choses : sauver l’enfant qu’elle porte et se venger.

Sa volonté de fer et son ingéniosité seront ses meilleures armes contre la perversité de ses oppresseurs, et il ne lui restera alors plus qu’à attendre le moment idéal pour lancer son attaque.

Shannon Kirk

Shannon Kirk est avocate et professeur de droit. Diplômée de l’université de Suffolk, elle a exercé comme avocate d’assises à Chicago. A force de côtoyer des meurtriers et des délinquants, elle a choisi de se lancer dans l’écriture de romans policiers. Méthode 15-33 est son premier ouvrage et a a obtenu le National Indie Excellence Award For Suspense Novel en 2015

Laurent Barucq

Je n’ai, hélas, pas trouvé d’informations pertinentes sur le traducteur Laurent Barucq. Si vous en possédez ne manquez pas de me les communiquer pour que je les ajoute à cet article.

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Publications: 11093

28 commentaires

  1. Comme tu le sais, grâce à toi (puisque c’est toi qui me l’a fait découvrir sur ce blog..), ce livre est déjà dans ma PAL depuis un moment. J’attends avec impatience le moment où je pourrai enfin l’avoir entre les mains!! Je suis sure et certaine que ce sera un coup de cœur, j’ai adoré les premières pages présentées sur le site de Denoël, j’ai été absolument conquise par son écriture: c’est tout à fait mon genre de lecture!! Si l’héroïne fait preuve d’une intelligence supérieure pour s’en sortir, nul doute que l’auteur a un QI largement supérieur à la moyenne, elle aussi, et j’adore suivre les méandres d’une réflexion profonde dans mes lectures…surtout quant c’est au travers d’une écriture « simple » et accessible à tous (ex: Stephen King) ! Merci encore pour cette découverte. 🙂

  2. Ca ne me dit rien justement parce que la victime devient le bourreau. Je préfère éviter la violence extrême même si je ne sais pas comment je réagirais à sa place.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *