temps-glaciaires-fred-vargas-polar-policier-flammarion

Temps Glaciaires – Fred Vargas

Quatre années après, l’armée furieuse, Fred Vargas signe le retour du commissaire Adamsberg dans son nouveau Temps Glaciaires.

temps-glaciaires-fred-vargas-polar-policier-flammarion

Temps Glaciaires

Quatre années sans Adamsberg

Je n’avais pas encore pris le temps de vous présenter le dernier roman de Fred Vargas, qui pourtant est une de mes auteures préférées (j’ai lu tous ses romans) et une référence en matière de romans policiers. Mon genre de prédilection, comme vous le savez désormais.

Eh bien, ce sera donc chose faite aujourd’hui (Il vaut mieux tard que jamais) : je vais vous présenter son tout dernier roman « Temps Glaciaires », sorti il y a à peine quelques semaines.

Quatre années ont passé depuis l’armée furieuse, Quatre années que j’attendais, que dire, que nous attendions ce nouveau Fred Vargas.

L’histoire de « Temps Glaciaires »

Une lettre qui est finalement postée, un suicide, puis deux, puis trois… Le commissaire Adamsberg et ses collègues vont avoir du fil à retordre avec cette intrigue bien corsée, qui les amènera… jusqu’en Islande !

Mon avis

Fred Vargas fait partie de ces auteures de romans policiers qui donnent une véritable importance à la psychologie des personnages et qui s’attache véritablement à plonger dans le lecteur dans l’ambiance de l’enquête.

Nous retrouvons ici avec joie le personnage du commissaire Adamsberg, personnage principal de la majorité des romans de Fred Vargas. Bien sûr, Adamsberg ne serait pas Adamsberg sans ses acolytes habituels : Danglard, Retancourt et Veyrenc. Si vous n’êtes pas familier avec ces personnages, pas de panique ! Fred Vargas nous les introduit si aisément que c’est comme si on retrouvait malgré tout de vieux amis.

L’intrigue générale est bien ficelée et Fred Vargas va s’ingénier à nous perdre : un régal. Nous passons d’une première hypothèse à une autre, Fred Vargas prenant visiblement goût à mélanger les cartes à n’en plus finir. Cela en démange le pauvre commissaire Adamsberg, qui aura besoin de se « gratter » (les fans comprendront).

Fred Vargas nous entraîne dans les couloirs de la révolution française, nous plongeant dans l’âme de Robespierre. Nous sentons que l’auteure aime l’Histoire et en profite pour nous faire partager une petite tranche de la partie sombre de notre Histoire.

J’ai vraiment apprécié la lecture de « Temps Glaciaires », tant pour l’intrigue en elle-même que pour le développement psychologique des personnages. L’intrigue est prenante, on se perd dans chaque piste que Fred Vargas nous tend, pendant qu’elle distille tranquillement, au fur et à mesure, les clefs de ce mystère…. qui tiendra bon jusqu’aux dernières pages.

Je vous recommande bien volontiers ce roman qui ne vous décevra pas. Si vous voulez en lire plus, n’hésitez pas à lire également les autres romans de Fred Vargas.

Petite biographie de Fred Vargas

Fred Vargas est née en 1957. Passionnée d’archéologie, pendant toute sa scolarité, elle ne cesse d’effectuer des fouilles. Elle suit des études d’histoire, s’intéresse premièrement à la Préhistoire puis choisit d’orienter son parcourt sur le Moyen-Âge.

Fred Vargas a quasiment créé un genre romanesque : le Rompol. Avec 13 romans à son actif, elle a été primée à plusieurs reprises notamment pour « Pars vite et reviens tard » qui se voit récompensé du Grand Prix des Lectrices de ELLE en 2002, du Prix des libraires et du Deutscher Krimipreis (Allemagne). Les livres de Fred Vargas sont traduits dans une quarantaine de pays et sont adaptés au cinéma ou la télévision.

Anecdote sur Fred Vargas

Lors de son passage à la grande Librairie, Fred Vargas nous a raconté une anecdote sur les encouragements de son fils pendant l’écriture des Temps Glaciaires. Son fils lui a donc dit les premières réactions des critiques :

« Fred Vargas sort un nouveau roman, hélas, c’est du Fred Vargas »

C’est à prendre au second degré et je remplace hélas par génial.

Contenu de l’article mis à jour le 4 novembre 2020.

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11248

48 commentaires

  1. je suis entrain de lire pars vite et reviens tard, j’aime beaucoup son univers dès qu’on prend un de ces livre c’est foutu on ne peut plus s’en décrocher !!!

  2. Dans la famille, nous adorons Fred Vargas (merci à Isabelle de nous l’avoir fait découvrir il y a quelques années par un cadeau d’anniversaire). Si celui-ci n’est pas mon préféré, c’est néanmoins un très bon Vargas, oui nous aussi on l’attendait !!! On aime retrouver ces personnages attachants. Dommage qu’on ne retrouve plus les « Evangélistes » je les aime bien ces 3 là ! J’aime quand dans un livre on est mené vers diverses pistes et que les coups de théâtre s’enchaînent ! Bref, je suis une fidèle de Fred Vargas et merci pour ton billet.

  3. On vient juste de me le prêter. Quelques lectures à terminer puis je m’y plongerai. Je n’ai jamais lu de Fred Vargas mais les personnes qui m’en parlent ont l’air tellement enjouées que je vais me laisser tenter.

  4. J’aime beaucoup cette auteure et je n’ai pas lu son dernier livre, je vais me le procurer . Merci pour cet hommage qu’elle mérite.
    Bon dimanche

  5. j’ai lu un de ses premiers (j’ai oublié le titre) puis un deuxième moins plu un troisième encore moins plu donc j’ai abandonné 🙂 têt une erreur 🙂

    non ça va pas besoin d’entrer dans Robespierre

    je connais l’émission mais ne regarde pas assez, le soir on regarde séries ou films et la journée pas de télé

    bon samedi
    bises *

  6. bonjour et bon weekend, je vais voir pour aller le chercher,a plus gfrs bisous avec mon amitié pascalou59

  7. ah je ne connais pas cette émission sur France5 ,et je vais voir à quelle heure puis-je la voir car là je suis en fauteuil roulant pendant 15 jours….

  8. Bonjour,
    Je n’ai lu que l’homme à l’envers, il m’avait bien plu.
    En ce moment je suis plongée dans la steppe mongole : Yeruldegger de Ian Manook…
    Bon dimanche.
    D@net.

    • si tu as aimé l’homme à l’envers celui ci te plaira également.
      Ian Manook c’est du bon aussi, j’ai chroniqué le tome 2 il y a quelques jours

  9. Quel talent elle a cette femme – auteure, jamais, trop laid. Un régal ses livres. Bien à toi.
    Robespierre, Mao, Napo, Hitler, Staline, Pot : pas mes potes.

  10. Je la connais de nom, et il me semble bien avoir une fois suivi une audition.
    Il me semble intéressant de plonger dans le cerveau de Robespierre, qui est malgré tout, une grande figure de notre histoire.
    Je ne manquerai pas l’ occasion de plonger dans son nouveau roman.
    Passe une bonne journée
    Amitié

  11. Non je n’ai pas encore lu ce livre, mais je sais que Fred Vargas a obtenu le prix Landerneau polar cette année pour  » Temps glaciaires « . A la bibliothèque ils ont tous ses romans, j’irais voir si ils ont déjà acquis celui-ci.
    Oui, entrer dans l’âme de Robespierre ça me tente. D’ailleurs si ça t’intéresse, toi au les copinautes qui te suivent voici un enregistrement à écouter sur France Culture : (Débat 1/4) un débat sur Robespierre.
    http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4618876
    Comme je n’ai pas la télévision, il m’arrive de regarder la Grande Librairie sur France5 en streaming.

  12. Ah voilà une auteure que j’aime lire ! et quelques films ont été tirés de ses livres.
    Je regarde un peu parfois la Grande Librairie mais pas tout.
    Bon samedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *