Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Paola Barbato : Le Fil Rouge

Le Fil Rouge est le deuxième  roman publié en France aux éditions Denoël, écrit par Paola Barbato, traduit par Anaïs Bouteille-Bokobza. Que fait un homme quand il se retrouve face à l’assassin de son enfant ?

Le Fil Rouge - Paola Barbato- traduit par Anaïs Bouteille-Bokoza

Le Fil Rouge - Paola Barbato- traduit par Anaïs Bouteille-Bokoza

Le Fil Rouge

 

Décryptage d’une vengeance privée

Ce roman fait partie de la collection Sueurs froides, les âmes sensibles devront s’abstenir. C’est une intrigue qui a du romanesque mais qui surtout va nous mener dans un décryptage psychologique d’un homme qui va découvrir la vengeance.

Nous découvrons dans ce roman une succession d’ambiance qui nous font comprendre comment un homme qui a vu l’assassin de sa fille (et a passé un mois dans le coma) et être dans un état que l’on pourrait considérer végétatif va se retrouver amener à tuer. Il avait pourtant tout mis en place pour oublier, mais l’Assassin va le rattraper.

Le style de Paola Barbato est simple, précis et même dans l’horreur se dégage un fond poétique. L’histoire est à la fois simple et rude. Ce sont des faits divers de tous les jours qui vont être élucidés et la vengeance privée sera sans concession.

Sans dévoiler le contenu j’ajouterais qu’une suite de rupture de scènes et de pensées en fait un roman fascinant qui amène une vraie réflexion sur notre rapport à la vengeance face à l’horreur.

A découvrir sans hésitation.

 

Quatrième de couverture

368 pages, 155 x 225 mm

ISBN : 9782207118900 / Gencode : 9782207118900

Code distributeur : B26616

Collection Sueurs Froides

Parution : 05-11-2015

 

Antonio Lavezzi mène une existence solitaire et monotone depuis le jour où Michela, sa fille de treize ans, a été sauvagement assassinée. Sa femme l’a quitté, et le meurtrier n’a jamais été arrêté. Antonio travaille dans le bâtiment avec un ami d’enfance.

Ce dernier lui présente inlassablement de petites amies potentielles qui ne l’intéressent pas. Lorsqu’un corps est découvert sur le chantier dont il est responsable, des éléments troublants amènent Antonio à penser que cette affaire et son histoire personnelle sont liées.

 Contacté par un homme mystérieux, baptisé l’Assassin, qui lui ordonne d'exécuter des criminels ayant échappé à la justice, Antonio décide d’obéir et va s’extraire peu à peu de sa torpeur et de son silence. L'Assassin semble savoir qui a tué Michela, et Antonio, pris dans une spirale meurtrière, est plus que déterminé à venger sa fille.

 

 

Paola Barbato

Paola Barbato, née le 18 juin 1971 à Milan, en Lombardie, est une romancière et une scénariste de fumetti italienne.

Elle est principalement connue pour sa collaboration à la série Dylan Dog et pour son roman À mains nues (Mani nude), lauréat du prix Scerbanenco en 2008.

 

Anaïs Bouteille-Bokobza

Sociologue de formation (thèse de doctorat soutenue en 2004 Anaïs Bouteille-Bokobza a travaillé au CNRS sur des projets en sociologie de la traduction.

 En 2006 elle a  entamé une transition qui l'a amenée à devenir traductrice littéraire à plein temps,  avec également des contrats en tant que rédactrice et coordinatrice de livres.

 

Votre Fil Rouge

  • La vengeance peut –elle être privée ?
  • Est-il possible d’oublier l’horreur ?
  • Aimez-vous les décryptages psychologiques ?

 

vote hellocotonRendez-vous sur Hellocoton !

 

bernieshoot blogger photographe chroniqueur

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Onvqf 25/11/2015 19:45

Bonsoir Bernie,
Je ne connais pas cet auteur, je demanderai à mon épouse s'il elle le connais car elle lis beaucoup plus que moi,
Une belle soirée,
A bientôt,
David,

Virginie 25/11/2015 16:00

Ouh je sens que ce livre pourrait me plaire ;)

clara65 25/11/2015 07:05

je crois que je ne me remettrais pas d'une telle tragédie et en plus quand le crime reste impuni, c'est pire !
Un roman sans doute passionnant mais noir aussi.
Bon mercredi.

Linda 25/11/2015 04:19

I think vengeance is a very unhealthy thing. Whereas revenge causes hatred and war, forgiveness brings love and peace.

lemenuisiart 24/11/2015 19:07

La photo de la couverture est superbe, mais pas envie de la lire, pas mon style

nays 24/11/2015 18:53

difficile a dire pour la vengeance ?? perso je pense que je ne serais pas vengeresse... elle est si personnelle..

je ne pense pas qu'on puisse oublier l'horreur

bonne soirée Bernie
bises*

nays 24/11/2015 18:51

bonsoir Bernie
waw rien que la couverture...je note ..
difficile

jill bill 24/11/2015 18:13

Une couverture hard.... Un livre de circonstance, combien de familles sur le moment aimeraient se venger après la perte d'un être cher tué lâchement... Oublier, non jamais, merci, JB

Renee 24/11/2015 17:42

voilà un très bon livre il me semble en tous cas. C'est pas bien de se venger mais tellement humain et j'avoue que........................Bisous douce soirée

Maria-Lina 24/11/2015 13:34

Bonjour Bernard, oufff ça semble être un livre assez fort mais, pas mon genre de lecture... Bise et bon mardi tout doux!

marizou 24/11/2015 11:19

Il faudrait poser la question aux survivants des tueries du 13 novembre. Je doute que l'on puisse oublier l'horreur.

Rebecca G. 24/11/2015 10:58

Je ne réponds de rien si l'on touche un cheveux de mes enfants... Et c'est pour cette raison, je pense, que je ne lirais pas ce livre: je me sentirais trop concernée par ce problème et cela me retournerait les tripes, je le sais d'avance. Donc, j'évite ce genre de lecture....

Mimi 24/11/2015 10:17

Les histoires de vengeance en littérature, j'adore ça !

jean 24/11/2015 09:42

Oui sans aucun doute.. mais ce n'est pas le bon chemin... car curieusement la vengeance ne règle rien...

trublion 24/11/2015 09:14

je pense être capable de faire profil bas si on touche à ma famille, pour organiser ma vengeance et tuer le meurtrier, parce que je ne suis pas capable d' oublier l' horreur, surtout si je suis concerné
Passe une bonne journée
Amitié

covix 24/11/2015 09:02

Bonjour,
Pas dans mes lectures.
Bonne journée
@mitié

Les Petits Bavardages de Magalie 24/11/2015 08:15

Typiquement le genre de livres que j'aime, ça a un petit fond de Dexter en plus :)

danièle.b 24/11/2015 07:40

on dit qu'il faut faire confiance en notre justice, on est prêt à appliquer ce beau principe, mais quelqu'un qui est confronté à la perte d'un enfant de façon violente a certainement envie de se venger plus personnellement et je peux le comprendre , parce que l'horreur ne s'oublie pas.
je ne suis pas certaine de lire ce bouquin, un peu trop dur me semble t-il.
bonne journée

dom 24/11/2015 05:25

Je reconnais que je suis rancunière ...
Bon mardi
♥ Bisoux ♥

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ