Saint-Sulpice-la-Pointe : création concertée avec les habitants de nouvelles lignes de bus

Saint-Sulpice-la-Pointe, commune du Tarn située à équidistance d’Albi et de Toulouse, ne cesse d’innover pour le bien-être et la qualité de vie de ses habitants.

Concertation citoyenne – 221 habitants de Saint-Sulpice-la-Pointe participent à la création de leurs nouvelles lignes de bus

En février 2022, la ville tarnaise a lancé un projet de collaboration inédit entre les habitants, les associations, les commerçants et la Société Publique Locale « d’un point à l’autre » : la commission extra-municipale des transports de la ville de Saint-Sulpice-la-Pointe.

 Ce projet participatif, qui mobilisa 221 habitants, a eu pour but de mieux cerner les besoins des Saint-Sulpiciens en matière de transport urbain, de définir le tracé, les horaires, la fréquence, le matériel, la communication et le processus d’achat de billets des nouvelles lignes de bus. Une démarche pour l’heure inédite en Occitanie.

La question des transports en commun est un sujet central pour la population et fait souvent l’objet de riches débats. C’est pourquoi, la ville de Saint-Sulpice-la-Pointe, qui gère elle-même son réseau de transport urbain depuis 2016, a décidé de confier la rédaction du cahier des charges à destination de la SPL 1 « d’un point à l’autre » à ses habitants.

Pour ce faire, 40 structures (associations, commerçants, collèges, écoles, etc.) ont été sollicitées par la mairie afin de mobiliser les Saint-Sulpiciens. Une démarche participative de grande ampleur puisque ce sont 221 personnes qui ont répondu à l’appel de leur commune et ont participé à divers ateliers, débats et rencontres individuelles sur 10 lieux de la ville. Ces rencontres citoyennes se sont déroulées sur trois jours en février 2022 et constituent la base du projet.

S’en est suivi la création de la commission extra-municipale, qui s’est réunie tous les 15 jours. Composée de huit citoyens et de trois élus chargés de rédiger et de présenter, avec l’aide technique de la SLP, une proposition chiffrée au Conseil Municipal du 7 juillet 2022. Cette dernière a dû travailler avec un périmètre budgétaire égal aux années précédentes. Cette démarche inédite pensée par la mairie aura permis aux Saint-Sulpiciens de s’investir pleinement dans la vie de leur commune.

L’animation de la commission extra-communale a été confiée à la société Exaeco, dont une partie des effectifs est implantée à Couffouleux, village voisin de Saint-Sulpice.

« Les rencontres citoyennes ont amené de la matière pour les débats, mais les éléments techniques apportés par la SPL ont permis également aux membres de saisir les enjeux et la complexité des décisions. Les choix faits par la commission ont été collectifs et vont vraiment dans le sens de l’amélioration du service. » explique Benoît Albagnac, Conseiller municipal délégué, en charge de la mobilité et la sécurité routière.

De plus, fortement attachés à réduire leur impact sur l’environnement, la mairie et les Saint-Sulpiciens ont choisi des véhicules zéro émission de CO2 ; un véhicule hybride est d’ores et déjà à l’essai.

« Nous souhaitons que les Saint-Sulpiciens participent et s’impliquent pleinement dans la vie de la commune. Le sujet des transports est important pour nos administrés, toutes générations confondues. Ces rencontres citoyennes étaient donc pour nous la meilleure façon d’adopter un projet réellement en accord avec leurs attentes et leurs besoins. Cette approche participative constitue une première étape d’un projet plus global : co-construire la ville de demain avec nos habitants. » explique Raphaël Bernardin, Maire de Saint-Sulpice-la-Pointe.

Depuis la rentrée, les trajets des 2 lignes de bus sont donc modifiés, pour une meilleure desserte de certains quartiers, mais aussi pour améliorer les temps de parcours. Les horaires ont également été revus pour mieux s’adapter à ceux des trains, aux temps de sortie des établissements scolaires et de nouveaux créneaux ont été rajoutés les mercredi après-midi, permettant ainsi se rendre plus facilement sur les lieux d’activités culturels et sportifs de la commune. En outre, la commission a également permis le renforcement du TAD (Transport A la Demande) avec de nouveaux horaires, notamment le samedi matin.

Mais le travail des membres de la commission ne s’arrête pas pour autant car elle est également chargée d’évaluer la mise en oeuvre de ses choix pour proposer des ajustements, tout au long de l’année. La commission travaillera également sur le volet communication et sur les modalités d’achat des titres de transport.

Avec ce projet, la mairie de Saint-Sulpice candidate aux Trophées de la participation & de la concertation 2022 organisés par le Think Tank Décider Ensemble et le média la Gazette des Communes. Les lauréats de cette 7ème édition seront révélés le 8 décembre 2022 à Grenoble à l’occasion de la Conférence Internationale de l’Observatoire International de la Démocratie Participative (OIDP).

Saint-Sulpice-la-Pointe ligne bus concertation citoyenne bernieshoot

 1 Société Publique Locale

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11304

2 commentaires

  1. Un beau projet ! Les transports en commun devraient tous être gratuits et aucune commune ne devrait chercher à les rentabiliser…c’est un enjeu majeur pour la planète

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *