La lumière est à moi - Gilles Paris

Gilles Paris, avec La Lumière est à moi, nous offre un recueil de nouvelles, publié aux éditions Gallimard, toutes différentes avec comme lien l’enfance, la mélancolie, le désir de grandir et d’aller vers la lumière.

lumiere_est_a_moi_couverture gilles paris editions gallimard
La lumière est à moi

Anton, Eytan, Angus, Julian, Aaron, Lior, Ethel, Anna, Ruth, Ambre, Brune... Les héros romanesques de Gilles Paris ont tous en commun une part d'enfance déchue, le désir de s'échapper, happés par l'espoir d'une vie plus lumineuse.

Des bords de Seine aux rivages du lac Léman, de la mer des Éoliennes à l'océan Atlantique, leurs destins intranquilles se nouent et se dénouent, à l'heure où les paysages s'incendient en fin de journée.

Dans la lignée de « Courgette », cet enfant qui a bouleversé la littérature, les personnages de Gilles Paris se placent d'emblée auprès de ces héros inoubliables que sont ceux d'Henry James, de Jules Renard, d'Emily Brontë, de Truman Capote et de Dickens.

Comme eux, ils traversent les situations les plus insolites et souvent douloureuses : Lior, qui voit sa mère dépérir, puis guérir ; Eytan, séducteur funambule qui joue avec les sentiments des petits et des grands ; Brune, Anton et Ben, qui se trouvent et se perdent dans le tourbillon de leurs premiers émois...

Ces héros romanesques, happés par les battements d’une vie aussi lumineuse que monochrome, se succèdent et se font écho dans un tempo étonnant. Des profondeurs de l’océan aux mers éoliennes, en Uruguay, à Paris, en Utah, à Stromboli ou à Lausanne, leurs destins se nouent et se dénouent.

Ils ont tous en commun une part d’enfance déchue, le désir de grandir et d’aller vers la lumière.

Les personnages sont des enfants qui font basculer dans le monde adulte. Ils ont en commun la perte d’un proche, la douleur liée au manque, la mélancolie profonde et douloureuse. la plume de Gilles Paris permet de donner aux mots des enfants une tonalité qui sonne vraie.

Un recueil à la fois triste et emplit de lumière.

 

Gilles Paris

Gilles Paris travaille dans l’édition depuis plus de trente ans. Il a publié cinq romans,  dont Autobiographie d’une Courgette,  qui a fait l’objet d’une adaptation cinématographique en octobre 2016 et a reçu, entre autres, deux Césars.

gilles paris ©  Didier Gaillard-Hohlweg
Gilles Paris © Didier Gaillard-Hohlweg

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Ta chronique est très tentante, merci pour cette proposition de lecture
Répondre
B
Je crois que c'est un livre que tu apprécierais énormément.
E
Bonjour, je viens de l'enregistrer dans ma liseuse, je le lirai dans l'avion (14 h je crois).
Répondre
B
Belle lecture et bon vol
E
Le sujet me parle bien et... vous en parlez bien.<br /> Cela me donne l'envie de lire ce livre.<br /> Merci à vous !
Répondre
B
Vous pouvez vous le procurez en cliquant sur la photo, belle lecture
M
Un auteur dont j’aime l’univers et la tendresse.
Répondre
B
j'aime aussi beaucoup son univers.
K
Bonjour Bernie<br /> J'aimerais bien le lire !<br /> @mitié
Répondre
B
Je te conseille de te le procurer (par exemple en cliquant sur la photo), belle lecture.
T
vu que tu le compares à Dickens et jules Renard, il ne faut pas le rater !<br /> Bonne journée Bernie
Répondre
B
C'est une plume que tu apprécieras, j'en suis certain.
D
Merci pour ce conseil ...<br /> Bon mardi, de plus en plus gris !<br /> Le moral suit ...<br /> ,
Répondre
B
Belle lecture