« La Coxinha » : Quand la Ville rose se met à l’heure de Rio…

Viviane do Nascimento et Marc Lamy se sont lancés le défi de créer la première adresse de coxinhas à Toulouse. Cette petite croquette croustillante, traditionnellement farcie au poulet et enrobée de farine de blé et de chapelure, est la star de la street food brésilienne.

« La Coxinha » : la première adresse de street food brésilienne à Toulouse !

Cette spécialité se prête aussi bien à un déjeuner sur le pouce qu’à des moments de convivialité entre amis. Rien de mieux que le Carnaval de Rio, du 17 au 25 février, pour

La star de la street food brésilienne part à la conquête de la Ville rose

« J’ai rencontré Viviane en 2018 au bar La Maison, dont j’étais à l’époque le directeur » se souvient Marc Lamy, ancien hôtelier-restaurateur. « Elle était fraichement arrivée de Rio, où elle travaillait dans le tourisme, et cherchait un boulot dans la restauration. On est devenu amis et elle m’a fait goûter ses délicieux plats et m’a partagé sa passion pour la cuisine brésilienne. Je lui ai proposé de me rejoindre dans l’activité de traiteur que je créais. »

Marc Lamy et Viviane do Nascimento
Marc Lamy et Viviane do Nascimento

En octobre 2021, le duo s’installe dans les cuisines des Belles Gamelles, au MIN de Toulouse, et lance Terroir Exotique, un service de traiteur pour les entreprises et les particuliers. Leur produit phare : la coxinha.

En portugais, coxinha (« à prononcer co-chi-nia » précise Viviane) signifie ‘petite cuisse’. Les coxinhas tirent en effet leur nom et leur forme en spirale de la cuisse du poulet, l’ingrédient traditionnellement au centre de la garniture. Enrobée de farine de blé et de chapelure avant d’être frite, cette petite croquette est très populaire au Brésil. « C’est LE produit par excellence de la street food brésilienne » souligne Viviane.

La coxinha rencontre un grand succès auprès des clients de Terroir Exotique, ravis de découvrir ce met exotique, peu connu en France. « Nos clients nous demandaient régulièrement où l’on pouvait retrouver nos coxinhas. Avec Viviane, nous avons commencé à réfléchir à ouvrir un point de vente, car il n’existait aucune adresse proposant ce produit » explique Marc. « Pendant l’hiver 2021/2022, alors que nous vivions la vague Omicron et que toutes nos prestations étaient annulées en raison des contraintes gouvernementales, nous avons dû pivoter rapidement pour que notre jeune société survive en ces temps difficiles. C’était le moment de lancer notre offre grand public, que nous avons baptisée La Coxinha ! »

En mai 2022, La Coxinha s’installe dans les cuisines de Popafood, au 32 bis avenue Honoré Serres, un lieu spécialement pensé pour la livraison et le click & collect, une approche innovante qui correspond aux nouveaux modes de consommation.

Mettez du soleil et de la carioca dans votre déjeuner !

Outre la traditionnelle croquette au poulet, La Coxinha propose aussi des variantes originales : confit de canard, bœuf épicé, porc, fromages (mozzarella, emmental et parmesan) et crevette. Pour les reconnaître, pas d’inquiétude, le duo a pensé à tout ! « Nous avons opté pour des colorants naturels (betterave pour le confit de canard, origan pour le fromage, …), qui permettent de colorer la pâte et de distinguer les différentes options » explique Marc. « Une alternative vegan est en cours de création » complète Viviane.

Pour un déjeuner sur le pouce, Marc et Viviane ont développé deux formules : le « coxi’wrap » et la « salade brésilienne ».

Le « coxi’wrap » : une création originale !

Un soir, alors que les autres cuisines de PopaFood avaient déjà fermé, Marc voit débarquer un groupe de jeunes étudiants affamés. « Pas convaincus par la coxinha, ils voulaient absolument manger un burger ou une pizza » se souvient Marc. Il a ainsi improvisé un wrap, que les jeunes ont adoré !

Le coxi’wrap de La Coxinha

Garni de 3 coxinhas au choix (poulet, fromage, bœuf épicé, crevettes, confit de canard, ou porc), le wrap est composé de salade, d’oignons, et de tomates, le tout arrosé de vinaigrette et d’une sauce brésilienne. « Au début, Viviane pensait que c’était un sacrilège… Aujourd’hui, même nos clients brésiliens les recommandent ! » se réjouit Marc.

La « salade brésilienne », la coxinha en mode « healthy »

L’heure est au « healthy » et La Coxinha l’a bien compris ! Marc et Viviane ont élargi encore leur offre en proposant un plat plus léger, idéal pour un déjeuner gourmand et équilibré.

La salade brésilienne de La Coxinha
La salade brésilienne de La Coxinha

La « salade brésilienne » est composée de 3, 5 ou 8 coxinhas, déposées sur un lit de salade verte, de tomates, d’oignons et de crispy oignons, arrosés d’une vinaigrette maison et de la fameuse sauce brésilienne. À table !

Pour se désaltérer, façon Brazil

Les clients de La Coxinha ont le choix entre plusieurs boissons :

–             Guarana, l'une des boissons les plus consommées au Brésil. Énergisante et rafraichissante, elle accompagne à merveilles les coxinhas pour un repas typiquement brésilien.

–             Maté cito : délicieuse boisson d'Amérique latine, à base de maté du Brésil et citron.

–             Jus de Maracuja (fruit de la passion) de Caju, Caja et Cupuaçu (des fruits savoureux du Brésil) fait à la demande, au blender.

Le soir, place à la convivialité avec les plateaux de coxinhas !

Si la coxinha peut bien sûr se consommer « sur le pouce », en snacking, c’est aussi (et même surtout !) un produit synonyme de convivialité et de partage au Brésil. « Là-bas, on la consomme beaucoup en tapas, au milieu d’un assortiment, qu’on appelle les salgadinhos » explique Viviane.

Plateau La Coxinha
Plateau La Coxinha

C’est dans cet esprit que La Coxinha propose des plateaux de 10, 25, 50 et même 100 coxinhas, à partager entre amis ou en famille, une idée originale pour mettre le Carnaval de Rio à sa table !

Une offre de restauration inédite à Toulouse, qui séduit les particuliers et les professionnels

Véritables précurseurs de la street food brésilienne à Toulouse, Viviane et Marc ont eu envie de s’appuyer sur les producteurs locaux pour concocter leurs délicieuses recettes. Ainsi, pour ses matières premières, La Coxinha se tourne au maximum vers des adresses toulousaines, dont l’excellence des produits n’est plus à démontrer. « Des bons produits, cuisinés avec amour : c’est ça la recette de notre succès ! » explique Viviane.

Ainsi, pour la coxinha au confit de canard, c’est du côté de la Maison Samaran que le duo s’approvisionne ; pour la coxinha de porc, la Maison Garcia ! Enfin, pour la coxinha classique farcie au poulet : « Nous travaillons avec un boucher halal, installé rue Bayard, afin que nos clients de toutes confessions puissent la déguster », déclare Marc. Pour les fruits et légumes, Viviane se rend chaque matin avec son panier de courses au Marché Cristal, à quelques minutes de la cuisine.

Soucieux de l’environnement, Viviane et Marc utilisent des emballages alimentaires recyclables. De plus, le duo a opté pour un vélo cargo pour assurer la livraison des commandes des professionnels. En effet, outre l’offre dédiée aux particuliers qui rencontrent un franc succès, Marc et Viviane sont de plus en plus sollicités par des bars et restaurants de la Ville rose, qui souhaitent mettre les coxinhas à leur carte. « Nous sommes totalement ouverts aux opportunités de développement, pour que le maximum de Toulousains puissent découvrir et se régaler avec la Coxinha » explique Marc avec enthousiasme. « C’est un petit bout du Brésil que j’ai amené avec moi, et je suis ravie et fière de voir l’engouement qui se crée pour ce produit ! » conclut Viviane.

Informations utiles

La Coxinha

32 bis avenue Honoré Serres, 31000 Toulouse

Du mardi au dimanche : 11h30/15h00- 19h30/22h00 En Click & Collect et en livraison (Deliveroo et Uber Eats)

La Coxinha
La Coxinha

Site internet : lacoxinha.fr

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11251

4 commentaires

  1. I haven’t tried Brazilian food before.
    There’s a churrasco restaurant near my place, it’s always packed with people.
    It’s about £30 for all you can eat meat!
    As I am getting older, I really can’t eat so much meat anymore. Ha ha!

    Have you tried Jamaican food before? It’s actually a lot better than I thought originally.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *