IMT Mines Albi et IMT Mines Alès : Mastère Spécialisé conjoint dédié aux procédés et ressources pour l’ingénierie de l’économie circulaire

Le Mastère Spécialisé (MS) PRINEC (Procédés et Ressources pour l’Ingénierie de l’Économie Circulaire) forme les experts qui permettront aux entreprises de répondre aux obligations réglementaires en matière d’économie circulaire.

Mastère Spécialisé (MS) PRINEC (Procédés et Ressources pour l’Ingénierie de l’Économie Circulaire)

Conjoint aux écoles d’IMT Mines Albi et d’IMT Mines Alès, ce programme a été co-conçu avec l’éco-organisme Valdelia et présente donc une forte dimension opérationnelle. L’originalité du programme réside dans son approche transversale. Il conjugue ainsi plusieurs domaines de compétences qui permettent d’agir sur l’ensemble de la chaîne de valeur de l’économie circulaire : matériaux, génie des procédés, cycle de vie des produits, recyclage, tri…

Accessible avec un niveau Master 2 (Bac+5), le Mastère Spécialisé PRINEC est labellisé par la Conférence des Grandes Écoles. La rentrée s’effectuera en septembre 2023.

Répondre aux nouvelles exigences réglementaires en matière d’économie circulaire

Avec un doublement estimé des besoins en matières premières à 40 ans et un accroissement en déchets de 70% en 2050, sortir du modèle traditionnel du « tout jetable » – qui veut qu’un produit passe forcément par des étapes d'extraction (matières premières), de fabrication, de consommation et finisse à l’état de déchets – n’est plus une option.

La limitation des ressources et les enjeux climatiques enjoignent donc à accélérer le passage à un modèle d’économie circulaire efficient. C’est un des objectifs importants du plan d’action de l’Union européenne pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. En France, il se décline dans la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, dite AGEC, adoptée en 2020. Les objectifs fixés sont ambitieux :

  • intégrer de nouveaux produits dans le cycle vertueux de l’économie circulaire,
  • réduire les déchets et les transformer en ressources,
  • optimiser le rendement des matières premières,
  • accroître la proportion de matières recyclées dans la conception des produits,
  • lutter contre la pollution plastique,
  • allonger la durée de vie des produits.

Des objectifs qui font peser de nouvelles responsabilités sur les entreprises. Ils leur imposent de refondre leurs modèles de production et de s’appuyer sur de nouvelles compétences techniques et en ingénierie.

Le MS PRINEC, des compétences pour faire de la circularité de l’économie une réalité

Former des ingénieurs qui pourront œuvrer à l’accélération du développement des produits éco-conçus, au déploiement de technologies innovantes pour le traitement des déchets et à la modernisation des filières de tri et de valorisation, tel est l’objectif du Mastère Spécialisé PRINEC.

L’ensemble des problématiques de l’économie circulaire est ainsi abordé sous l’angle de l’ingénierie : les aspects liés aux matériaux, les procédés traitant de la fin de vie des produits, incluant notamment le tri, le recyclage, la réparabilité, la durabilité, etc.

Le MS PRINEC s’articule autour de trois domaines d’enseignements qui permettent une approche transversale de l’économie circulaire :

  • Les matériaux et les chaînes de valeur des produits
  • Le cycle de vie des produits et les aspects socio-économiques
  • Les procédés innovants pour l’économie circulaire

Un programme à forte dimension applicative et à visée opérationnelle

Ancré dans la réalité du monde économique, le MS PRINEC inclut de nombreuses conférences d’industriels de différents secteurs d’activité et visites de sites en lien avec les enseignements (acteurs de l’écologie industrielle ou du réemploi, centres de tri, unités de démantèlement de produits usagés…) et la conduite d’un projet de développement industriel principalement axé sur l’éco-conception ou la valorisation des produits en fin de vie, lors du premier semestre.

Ce projet scientifique et technique pluridisciplinaire place les étudiants dans un rôle d'assistance à maîtrise d'ouvrage sur des problématiques réelles d’entreprise. Il est réalisé dans les centres de recherche des écoles et tutoré par des enseignants-chercheurs d'IMT Mines Albi et IMT Mines Alès. Le deuxième semestre du cursus est quant à lui dédié à une mission en entreprise (6 mois).

Enfin, ce programme réalisé en partenariat avec l’éco-organisme Valdelia permet aux étudiants de se confronter à la réalité opérationnelle des freins et opportunités de l’économie circulaire.

La complémentarité des expertises scientifiques apportées par les deux écoles

Fidèle à l’ADN des écoles de l’IMT, IMT Mines Albi et IMT Mines Alès ont développé des champs de recherche qui répondent aux enjeux du futur. Ils leur permettent aujourd’hui de répondre avec pertinence aux besoins de la transition écologique. La complémentarité des expertises scientifiques de haut niveau apportées par les deux écoles constitue un point de différenciation du MS PRINEC et lui permet de proposer cette approche transversale incontournable pour mettre en œuvre une économie circulaire efficace.

IMT Mines Albi nourrit le programme des connaissances scientifiques dans le domaine des déchets, de la valorisation énergétique et des éco-activités menés par son centre de recherche RAPSODEE UMR CNRS 5302. La modélisation du comportement, l’instrumentation et l’étude de la durabilité des matériaux sont développées par l’Institut Clément Ader UMR CNRS 5312 (ICA). Enfin, l’approche originale de l’intelligence artificielle développée par son Centre Génie Industriel ouvre de nouvelles perspectives pour l’organisation logistique et rétro-logistique des produits en fin de vie.

De son côté, IMT Mines Alès a au sein de ses départements d’enseignement et équipes de recherche des compétences solides en rapport avec les domaines des ressources et des matériaux à faible impact environnemental. Il s’agit des départements d’enseignement Ecoconception Matériaux et Procédés (ECOMAP), Environnement Energie Risques (2ER) et équipes de recherche PCH (Polymères Composites et Hybrides), DMS (Durabilité écoMatériaux et Structures), RIME (Recherche sur les Interactions Matériaux Environnement) et ERT (Eau, Risques et Territoires).

Ces compétences permettent de couvrir et maîtriser de manière pertinente les domaines de l’évaluation environnementale, de la disponibilité en ressources, notamment extractives, de l’éco-conception et de la fin de vie des matériaux et produits, particulièrement ceux comportant des matériaux polymères (plastiques et composites).

« Cette formation transversale et applicative apportera de réels atouts pour les ingénieurs de demain. Abordant des thématiques opérationnelles sur les matériaux, les procédés innovants de fabrication, la gestion des déchets ou l’éco-conception ; et des thématiques plus théoriques sur les évolutions de la règlementation, les politiques et enjeux actuels et futurs, le programme permettra aux étudiants d’acquérir les compétences nécessaires pour changer leur vision des filières et participer à l’économie circulaire qui se met en place. »

Arnaud Humbert-Droz, Président Exécutif de Valdelia

« Tournées mutuellement vers les grands défis de demain, et particulièrement ici sur la transition écologique, il nous a semblé naturel de co-construire ce mastère spécialisé ensemble. Nous avons pensé ce programme pour former les experts de demain sur une thématique encore peu appliquée dans les organisations pour garantir l’intégration et l’application de la circularité de l’économie au sein des organisations aujourd’hui. »

Christine Boher, enseignante-chercheure IMT Mines Albi, & José-Marie Lopez-Cuesta, enseignant-chercheur IMT Mines Alès, co-responsables du MS PRINEC

Le Mastère Spécialisé PRINEC en bref

Rentrée : Septembre 2023

Recrutement : en cours jusqu’à début juillet

Durée de la formation : 1 an

Lieu de la formation : Albi ou Alès

Modalités d’admission : être titulaire d’un diplôme d’ingénieur ou d’un niveau Master 2 (Bac+5) ou d’un niveau Master 1 accompagné de 3 ans d’expériences professionnelles dans les domaines suivants : sciences des matériaux, génie mécanique, génie énergétique, génie des procédés, génie industriel.

Langue d’enseignement : français

Frais de scolarité : 7 000 € (tarif réduit) – 14 000 € (tarif classique)

Labellisé par la Conférence des Grandes Ecoles

En savoir plus

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11195

4 commentaires

  1. j’avoue que cela devrait intéresser certains jeunes et moins jeunes, pour ma part ce n’est pas le genre de filière qui me tenterait. bises;celine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *