Exposition Evidence au Centre Pompidou

Soundwalk Collective & Patti Smith présente Evidence, une exposition au Centre Pompidou du 20 octobre 2022 au 23 janvier 2023.

Patti Smith & Soundwalk Collective / exposition Evidence au Centre Pompidou / 20 oct. 2022 au 23 janv. 2023

Quête poétique et immersive, Evidence est une ode à un monde sans frontières, une réflexion contemporaine sur l’infini et l’universel, une quête spirituelle de l’unité comme présence vivante et vivifiante. Les voyages physiques, sonores et visuels du Soundwalk Collective entrent dans un dialogue infini avec les trajectoires poétiques de la musicienne et poétesse américaine Patti Smith, pour créer une nouvelle vision et un nouveau langage au fil de cette exploration.

Entre sons, films, images abstraites, objets et créations collectés au cours de leurs voyages, cette exposition guide le visiteur à travers une vaste installation exploratoire qui juxtapose des photographies, des textes et des œuvres originales de Patti Smith.

Ces œuvres proviennent aussi bien de ses collections personnelles que de celles du Musée national d’art moderne et du MoMA, comme un témoignage de l’existence de ces poètes et de leur inspiration, offrant ainsi une véritable immersion dans leur esprit et leur art.

Entre 2019 et 2021, Stephan Crasneanscki et Patti Smith ont collaboré à la création de Perfect Vision,  un triptyque d’albums qui puise son inspiration dans les textes de trois poètes français emblématiques : Antonin Artaud, Arthur Rimbaud et René Daumal. Au coeur de l’oeuvre, la nécessité pour les poètes de voyager vers divers horizons pour découvrir une nouvelle vision et une nouvelle perspective d’eux-mêmes et de leur art.

Enregistrés respectivement dans la Sierra Tarahumara au Mexique, les montagnes de l’Abyssinie en Éthiopie et au sommet de l’Himalaya en Inde, ces albums reposent sur l’idée que chaque paysage renferme des souvenirs endormis, témoins du passage de l’homme.

Produit en collaboration avec Russell Elevado, Leonardo Heiblum, Nicolas Becker et Simone Merli, membre du Soundwalk Collective, chaque album revient sur les traces des poètes, nous conduisant à travers des paysages sonores et musicaux, (à la recherche de sons cachés et terrestres qui retiennent en eux des existences), revisités par la voix incantatoire de Patti Smith.

Un montage sonore et visuel qui sillonne les oeuvres d’Arthur Rimbaud, Antonin Artaud et René Daumal dans leur voyage vers l’ailleurs. Stimulée par ces voyages métaphysiques, la composition musicale et sonore de Perfect Vision est le point de départ de cette nouvelle exposition multidisciplinaire que le Soundwalk Collective et Patti Smith ont spécialement conçue pour le Centre Pompidou.

Soundwalk Collective Stephan Crasneanscki Simone Merli © Vanina Sorrenti Patti Smith © Jesse Paris Smith
Soundwalk Collective (Stephan Crasneanscki, Simone Merli) © Vanina Sorrenti ; Patti Smith © Jesse Paris Smith

Programmation associée

Patti Smith Poetry Day 22 et 23 octobre 2022

Événement 22 et 23 octobre 2022

Au Centre Pompidou à Paris, au Centre Pompidou Metz, à la Maison de la Poésie à Paris, à La Fab.

(Fondation Agnès b), à la Cave Poésie à Toulouse, à la Fondation Luma à Arles, à la Villa Médicis à Rome, au Budapest Autumn Festival et ailleurs dans le monde

Pour renouveler les manières de fêter la poésie, qui connaît actuellement un fort regain d’intérêt, le Centre Pompidou propose chaque année à une vingtaine de lieux partenaires, en France et à l’étranger, de partager un événement commun : le Poetry Day. Chaque édition se place sous une figure remarquable et emblématique de la poésie (John Giorno en 2020, Charles Baudelaire en 2021), à travers laquelle il s’agit de solliciter tout un paysage de création poétique, mais également d’en interroger l’héritage, de suivre des filiations entre plusieurs âges et générations de poésie.

Cette année l’invitation a été faite à la vibrante poétesse et musicienne Patti Smith pour inspirer ce nouveau Poetry Day.

Par cette invitation, le Centre Pompidou célèbre l’alliance de longue date entre poésie et musique. De nombreux créateurs inspirés par sa poésie feront des propositions artistiques : ateliers d’écritures, performances, lectures, concerts... l’esprit de Patti Smith sera partagé sous toutes ses formes, pour toutes les générations. Un programme conçu en collaboration avec l’écrivain Boris Bergmann.

Perfect Vision - Live Soundwalk Collective & Patti Smith 22 octobre 2022 à 20h

Musique Grande salle

18€/14€/10€

Patti Smith, Stephan Crasneanscki et Simone Merli du Soundwalk Collective, seront rejoints par des invités exceptionnels pour cette performance unique en Grande salle, autour des trois albums Perfect vision sur les traces de Antonin Artaud, René Daumal et Arthur Rimbaud. Ils imagineront parallèlement des rencontres impromptues au cœur de l’exposition.

Dans le cadre du Patti Smith Poetry Day

Evidence Soundwalk Collective & Patti Smith Catalogue

Sous la direction de Chloé Siganos, Jean-Max Colard et Stephan Crasneanscki

92 pages, 21 x 32 cm, broché, 20€

Bilingue anglais-français

Graphisme : Huz & Bosshard

Le catalogue de l’exposition reprend la thématique du carnet de voyage, de la transcendance et de la révélation.

Il s’inspire de l’immense collage mural réalisé par Patti Smith et Stephan Crasneanscki constitué de centaines de fragments de documents, photographies, dessins originaux et interventions variées tirés des voyages des trois poètes en Ethiopie, Inde et Mexique. Cette publication reproduit ce travail de collages et d’enquête et est accompagné d’un entretien inédit entre Stephan Crasneanscki et Patti Smith.

« Tout est évidence »

Par Patti Smith

Vérification, justification, corroboration, affirmation, authentification, attestation, documentation, déclaration, signes, traces, manifestation.

Parler d’Evidence, c’est parler d’une amitié née dans les airs, loin du monde. Sur un vol Paris-New York, Stephan Crasneanscki et moi étions assis l’un en face de l’autre. Je ne me souviens plus comment s’est engagée la conversation  mais je sais qu’au terme du voyage, nous n’étions plus des étrangers l’un pour l’autre.

Nos discussions nous ont rapidement amené à une intense collaboration visuelle et sonore. De ce rapprochement est né Killer Road, un album centré sur la mort de la chanteuse Nico, qui faisait ressurgir une route à Ibiza, un accident mortel dans le chant des grillons et le crépitement des étoiles dans la nuit. Mon interprétation de la poésie et des textes de Nico puise dans la langue frénétique de Soundwalk Collective, toile de fond chatoyante pour le rythme effréné de ses textes

Une fois Killer Road terminé, ni Stephan, ni moi ne voulions interrompre le flux de nos échanges et nous avons poursuivi avec de nouveaux projets. Sur les traces d’Arthur Rimbaud, l’aventurier-poète, Stephan est parti pour Harar, la ville sainte de l’islam, puis sur les hauts plateaux d’Abyssinie. Il en est revenu avec des images, des films, des enregistrements, me rapportant ainsi les évidences de ces lieux sacrés, qui m’ont permis de créer une l’atmosphère et d’entrer en communication avec Rimbaud en Abyssinie.

Inspirée par les mélopées soufies des musiciens éthiopiens, par le bruit du vent, par des pluies interminables et par les tourbillons de poussière montant de la terre rouge, j’ai trouvé la voix de notre deuxième album, Mummer Love.

Jamais aussi heureux que lorsque nous multiplions les projets, nous nous sommes lancés dans une autre aventure, celle de Peyote Dance, qui reflète notre amour pour Antonin Artaud. Résolu de l’aborder sous un angle inédit, Stephan s’est rendu au Mexique, dans le Copper Canyon en Sierra Tarahumara.

C’est là qu’Artaud avait participé au rituel du peyotl, cérémonie qui à la fois épuise et transporte. Tandis que Stephan réunissait différentes composantes sonores dans cette région pleine de dangers, je restai à New York, où je me livrai à l’étude. Le sol de ma chambre était recouvert de livres, de croquis, de photographies, tandis que je méditais sur la danse extatique et déchirante du peyotl, m’imprégnant de la voix étrangement poignante, viscérale d’Artaud.

Stephan recherchait la proximité avec ces artistes complexes, et moi, leur état d’esprit. En hommage à René Daumal, le poète-mystique, il fit une fois de plus ses bagages et se mit en route pour le Nanda Devi – « déesse-qui-donne-la-félicité », montagne majestueuse et sommet le plus élevé du Garhwal-Himalaya. De mon côté, je me préparais à ma propre ascension, en lisant des traductions de textes sanskrits, ainsi que l’extraordinaire roman inachevé de Daumal, Le Mont Analogue.

Notre trilogie s’est conclue par l’enregistrement physique des oeuvres d’Arthur Rimbaud, Antonin Artaud et René Daumal. Pour cette installation au Centre Pompidou, nous avons rassemblé les ephemera recueillis au fil de notre pèlerinage, qu’il ait été physique ou mental : fragments de tissu, perles, morceaux de bois, pierres, instruments indigènes.

Pour nous, tout est Evidence, tout porte témoignage. Stephan a passé au peigne fin des monceaux de ces fragments préparatoires, tandis que je traçais, composais et constituais des cartes qui n’étaient pas des cartes, mais des empreintes de l’imagination.

C’est lui qui a voyagé jusqu’à ces grottes, ces déserts, ces altitudes, inaccessibles pour moi, lui qui a gravi des montagnes menaçantes, nagé dans des eaux perfides et traversé les plaines africaines à l’arrière des camions. Tout recelait les odeurs  de ces endroits – ce fut ma fenêtre, ma terre. J’ai pu marcher dans ses pas.

C’est ainsi que je suis entrée dans le château de l’alchimiste, où toute chose est changée en or. Pas les petits lingots d’or  ou les lourdes pièces qui pesaient à la ceinture de Rimbaud, ni cette drogue qui atténuait pour Artaud les souffrances de son existence, ni même le minuscule peradam diaphane que l’on trouve, chez Daumal, sur les pentes du Mont Analogue.

Rien de tout cela, sinon les richesses inestimables d’une amitié née dans les nuages, loin du monde.

Soundwalk Collective

Soundwalk Collective est un collectif expérimental fondé par Stephan Crasneanscki à New York (2000 - présent) et rejoint par Simone Merli en 2008.

Leur travail artistique combine anthropologie, ethnographie, narration non linéaire, psychogéographie, l’observation de la nature, et des explorations dans l’enregistrement et la synthèse. La source de leurs oeuvres est toujours liée à des lieux spécifiques, naturels ou artificiels, et nécessite de longues périodes de voyages d’investigation et de travail sur le terrain.

Parmi ses éminents collaborateurs, autres que Patti Smith, citons le musicien de jazz éthiopien Mulatu Astatke, la photographe américaine Nan Goldin le compositeur minimaliste américain Philip Glass, le réalisateur franco-suisse Jean-Luc Godard, ainsi que les talents internationaux Werner Herzog, Charlotte Gainsbourg, Wim Wenders, Willem Dafoe, Jean Nouvel, Catherine Deneuve, Abel Ferrara, Sasha Waltz, Anoushka Shankar, Paul B. Preciado, entre autres.

Leur travail a été exposé et présenté à l’Opéra National de Lyon au festival CTM, au KW Institute of Contemporary Art, Berlin, au Barbican Center, Londres, au Berghain, Berlin, au Mobile Art museum de Zaha Hadid, Hong Kong, Tokyo, New York City, à Manifesta12, Palerme, à la documenta 14, Athènes et Kassel, au Louvre Abu Dhabi, au FOROF, Rome, au New Museum, New York City, au Rubin Museum, New York City, au Bardo Museum, Tunis.

Patti Smith

Patti Smith est née à Chicago et a grandi dans le sud du New Jersey, avant de s’installer à New York en 1967.

Reconnue dans le monde entier, elle mène une carrière d’interprète, d’autrice, de chanteuse et d’artiste visuelle auréolée  de nombreux succès. Son premier enregistrement, Horses, sorti en 1975, a été intronisé au Registre national des enregistrements à la Bibliothèque du Congrès américain en 2010 par le National Recording Preservation Board.

Parmi ses albums suivants figurent Radio Ethiopia, Easter, qui comporte « Because the Night », une chanson écrite en collaboration avec Bruce Springsteen, Wave, Dream of Life, qui comprend le titre « People Have the Power » co-écrit avec feu son mari Fred « Sonic » Smith, Gone Again, Peace and Noise, Gung Ho, Trampin’, Land, Twelve, Banga et Outside Society.

Elle est nommée à quatre reprises aux Grammy® et une fois aux Golden Globe grâce au titre « Mercy Is » co-signé par Lenny Kaye pour le film Noah. Le documentaire de Steven Sebring sorti en 2008, intitulé Patti Smith: Dream of Life, reçoit une nomination aux Emmy Awards.

En mai 2020, Patti Smith reçoit le PEN Literary Service Award, ainsi qu’un doctorat honorifique de l’université Columbia. En 2010, Patti Smith se voit décerner le prestigieux National Book Award pour ses mémoires à succès, Just Kids, qui retracent sa profonde amitié avec le photographe Robert Mapplethorpe et l’évolution de leur travail. Elle écrit plusieurs livres, dont Witt, Babel, Glaneurs de rêves, La Mer de corail, Présages d’innocence, Collected Lyrics, M Train, Dévotion et L’Année du singe.

Patti Smith a l’honneur d’avoir été élevée au rang de Commandeur des Arts et des Lettres par le ministre français  de la Culture. L’année 2007 signe son entrée au Rock and Roll Hall of Fame. En 2010, elle reçoit également le Founders Award par l’ASCAP, ce qui représente la consécration d’une vie, puis en 2011 le prix suédois Polar Music, une reconnaissance internationale décernée aux œuvres musicales de premier ordre.

En 2013, Patti Smith est distinguée par le Bryn Mawr College qui lui remet la Médaille Katharine Hepburn, une récompense destinée aux femmes dont les contributions incarnent l’élan et le dévouement au travail de la célèbre actrice. Le Conseil d’administration du Barnard College lui offre sa Médaille de distinction. En 2016, elle se voit décerner la Burke Medal for Outstanding Contribution to the Arts au Trinity College de Dublin.

Les photographies, dessins et installations de Patti Smith sont exposés dans des galeries et des musées du monde entier.

Son exposition de photos Higher Learning lui vaut de recevoir un Laurea magistrale honoris causa à Parme en Italie, ainsi qu’un doctorat honorifique en littérature euro-américaine de l’université de Padoue.

Son groupe renommé est constitué du guitariste et auteur Lenny Kaye, avec lequel elle travaille depuis 1971, le batteur Jay Dee Daugherty depuis 1975, le bassiste et claviériste Tony Shanahan depuis 1996, et son fils, le guitariste Jackson Smith, depuis plus de dix ans.

À l’heure actuelle, Patti Smith écrit, joue et apporte son soutien à des groupes de défense de l’environnement et des droits de l’Homme, en particulier à Pathway to Paris, une organisation à but non lucratif co-fondée par sa fille, Jesse Paris Smith, qui propose des solutions concrètes pour lutter contre le changement climatique. Elle vit aujourd’hui dans la ville de New York. Le 21 mai 2022, elle reçoit la Légion d’honneur pour l’ensemble de son œuvre et de sa carrière.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Ah je vois que le centre Pompidou Metz est aussi concerné pour les évènements , il faudra que je me renseigne
Répondre
B
oui, tu nous en parleras certainement
R
Je ne connaissais pas Patty Smyth sous cet angle alors merci
Répondre
B
C'est intéressant de la découvrir ainsi
T
il est vrai que le parcours de cette femme est complexe
Répondre
B
Et cette très belle exposition va nous aider à comprendre son parcours.
J
Je découvre ! Merci Bernie...
Répondre
B
avec plaisir