L’application contre le harcèlement de rue UMAY devient partenaire de la SNCF pour participer à la sûreté des gares et leurs alentours

UMAY, l’application mobile de référence en France contre le harcèlement de rue, devient partenaire de la SNCF pour participer à la sûreté des gares et leurs alentours dans une opération pilote en Île-de-France. La SNCF va d’une part disposer d’une cartographie des signalements des utilisateurs dans l’application UMAY. D’autre part, l’application va référencer des safe places aux abords de vingt grandes gares d’Île-de-France pour sécuriser les voyages des clients SNCF.

umay move smart move safe bernieshoot
UMAY l’application contre le harcèlement de rue

UMAY est une application qui sécurise les déplacements, les sorties et les voyages

L’utilisateur choisit ses personnes de confiance parmi ses proches : lors d’un déplacement, sa géolocalisation leur est transmis en temps réel. Les signalements des autres utilisateurs qui se sont sentis en insécurité, victimes de harcèlement ou d'agression au cours des 30 dernières minutes sont aussi également visibles pour que l’utilisateur puisse éviter une zone en particulier : UMAY propose ainsi un déplacement urbain sécurisé. Avec 60 000 téléchargements depuis son lancement et 30 000 utilisateurs actifs, elle est l’application de référence en France. 

SNCF va disposer d’une cartographie dynamique construite à partir des signalements anonymisés des utilisateurs dans l’application UMAY. L’application UMAY travaille déjà avec des collectivités locales (Ivry-sur-Seine, Puteaux, Aix-en-Provence, Clichy-sur-Seine, Saint-Denis de la Réunion, Rouen et Périgueux) pour qu’elles disposent d’une telle cartographie.

UMAY s’appuie aussi sur un réseau de 6 500 établissements qu’elle labellise safe places, bars, restaurants et boîtes de nuit mais aussi points de vente, magasins et institutions, où l’utilisateur qui se sent menacé peut s’abriter. Grâce à une convention signée avec le ministère de l'Intérieur en février 2022, 3 200 gendarmeries et 600 commissariats de police sont aussi labellisés dans l'application. UMAY va référencer des safe places aux abords de vingt grandes gares d’Île-de-France.

« Nous sommes fiers de nous associer à la SNCF pour participer à la sûreté des gares et leurs alentours, souligne Pauline VANDERQUAND, fondatrice de l’application. UMAY est un label fiable, une marque de confiance pour sécuriser les sorties et les voyages et va donc contribuer à sécuriser les voyages des clients de la SNCF. »

« SNCF veille quotidiennement à la sûreté de ses clientes et clients, la lutte contre les atteintes sexistes et sexuelles est une mission prioritaire de la Sûreté Ferroviaire, ajoute Anne MEUNIER, responsable lutte contre atteintes sexuelles et sexistes dans les transports SNCF GPU. Le partenariat avec UMAY va nous permettre de mieux localiser les lieux aux abords et dans les gares ou s’exprime fortement le sentiment d’insécurité et mener des actions plus ciblées et communes, avec les commissariats en Île-de-France, dans le cadre du continuum de sécurité  » . 

Ce partenariat entre SNCF et l’application UMAY se déploie d’abord en région Île-de-France au cours de cette phase pilote. Il concerne vingt grandes gares d’Île-de-France, dont les sept gares parisiennes (gare du Nord, gare de l’Est, gare de Lyon, gare d’Austerlitz, gare Montparnasse, gare Saint-Lazare et gare de Bercy).
31 17, le numéro d'alerte SNCF (SMS 31 17 7), reste la plateforme de traitement des violences sexistes et sexuelles de SNCF : l’application UMAY proposera donc un renvoi vers le 31 17 après un signalement.

Lancée en 2019 sous le nom de Garde Ton Corps, UMAY a bouclé en 2021 une levée de fonds de 400 000 euros pour poursuivre son développement et proposer de nouvelles fonctionnalités. À l’équilibre depuis 2019, UMAY vise un chiffre d’affaires de 6 millions d’euros d’ici 2025, notamment en proposant ses services à l’international.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article