Les Franciscaines présente l'exposition ‘Kees Van Dongen : Deauville me va comme un gant’

Les Franciscaines de Deauville présente du 02 juillet au 25 septembre 2022une exposition inédite consacrée à Kees Van Dongen (Delshaven 1877-Monaco 1968).

Kees VAN DONGEN, La Baigneuse à Deauville, vers 1920, huile sur toile, Collection privée © Adagp, Paris, 2022
Kees VAN DONGEN, La Baigneuse à Deauville, vers 1920, huile sur toile, Collection privée © Adagp, Paris, 2022
Exposition ‘Kees Van Dongen : Deauville me va comme un gant’

Sous le commissariat de Jean-Michel Bouhours (ancien conservateur en chef au Centre Pompidou et commissaire de l’exposition Van Dongen au NMNM de Monaco en 2008), le parcours de l'exposition conduira le visiteur dans l'Œuvre du grand artiste, des années folles aux années 60, avec pour fil conducteur son attachement particulier à la cité normande où il séjournait chaque été pendant 50 ans. Il retrouvait là un quartier de Paris, un lieu observatoire, ... un "théâtre du monde" dont il se voulait un témoin, sans complaisance.

Peintures, dessins, aquarelles, lithographies, films, photographies... plus d’une centaine d’œuvres, parmi les plus célèbres de cet artiste majeur du siècle dernier et figure emblématique du fauvisme, retracent sa carrière au travers du prisme inédit de ses liens avec Deauville (1953-1963).

Un parcours chrono-thématique met en lumière le regard d’un artiste observateur et acteur de Deauville.

Deauville : un « théâtre du monde »

En 1913, invité par le couple de collectionneurs Paul Desjardins, Van Dongen découvre Deauville et retrouve dans l’atmosphère de la cité balnéaire ses sujets favoris : scènes de plage et bains de mer, silhouettes féminines, courses de chevaux, jeux de table, soirées au casino, dîners et folles nuits dansantes... Chaque année, le peintre prend pension à l’hôtel Normandy.

Pour l’artiste, Deauville représente un observatoire, un « théâtre du monde » sur lequel il se place en témoin privilégié des mœurs de son époque.

Sur la plage, l’artiste dessine sur le sable avec Jean-Marie, son fils. À l’hippodrome ou le soir au Casino, il peint sur les joues et les épaules des femmes ou sur leurs ombrelles.

Aucun autre artiste n’a été aussi présent et n’a autant photographié ou caricaturé sur une aussi longue période, Deauville.

En retour, Deauville adopte Van Dongen. Le Casino l’invite à ses dîners et on le salue sur les Planches. Nommé « citoyen d’honneur » dans les années 50, il devient membre du comité d’organisation du centenaire de deauville dont il réalisera l’affiche.

Une exposition d’œuvres originales de l’artiste enrichie d’un exceptionnel matériel iconographique : photographies, ouvrages, caricatures et publications illustrées.

COMMISSARIAT D’EXPOSITION : Jean-Michel Bouhours

Deauville, ça me va comme un gant.
J’y retrouve ma clientèle et ça ressemble à la Hollande,
à cause de la lumière grise et des pluies sur la mer

Kees Van Dongen (Paris Match, 10 octobre 1959)

Kees Van Dongen,

 Kees Van Dongen, artiste majeur du XXe siècle et figure emblématique du fauvisme a peint, dessiné et animé les étés de Deauville durant 50 ans.

L'exposition qui réunit des prêts d'exception de collections publiques et privées, fera l'objet d'une riche programmation associée et d'un catalogue dédié.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
Bonjour Bernie <br /> Je ne connaissais pas l'artiste mais jaime bien.<br /> @mitié
Répondre
B
super
L
trop jolie cette baigneuse!!<br /> bonne journée
Répondre
B
oui un tableau exceptionnel
J
C'est un artiste que je connais peu, l'exposition doit être tres intéressante .<br /> Bonne journée
Répondre
B
oui très intéressa,nte
V
je découvre ce peintre, ce tableau est charmant! dommage que Deauville soit si loin. bisous Bernie. cathy
Répondre
B
C'est un peintre que j'apprécie
E
Bonjour Bernie. Quelle belle exposition cela va être ! Dommage que je sois si loin de Deauville. (J'ai dû chercher où se trouvent les Franciscaines, en fait nouveau centre culturel à Deauville, que j'aimerais bien découvrir !) J'ai vu une expo Van Dongen au Musée Masséna à Nice il y a longtemps, et j'en ai encore des souvenirs éblouis ! Voir ces toiles en vrai, dégageant une telle puissance visuelle et évocatrice, c'était fabuleux ! Le thème Deauville doit être aussi très évocateur d'une époque trépidante et pleine de vie d'une certaine société aisée et frivole. Un témoignage de son temps pris sur le vif. Bon après-midi. 🙋🏼‍♀️
Répondre
B
Merci pour ton témoignage très intéressant
E
J'allais à Deauville souvent avec une amie, dans les année 90/2000.. C'était le bon temps..
Répondre
B
Oui de belles années
B
Ca rappelle les Parisiennes de Jean Gabriel Domergue
Répondre
B
Oui un peu
T
un artiste qui aime la fête et les femmes
Répondre
B
Et qui a un immense talent
M
Deauville un bien charment endroit à visiter, nous y étions il y a une vingtaine d'année.....très belle ville....mais maintenant ce sont des km que nous ne pourrons plus faire, passe une bien douce journée
Répondre
B
De très beaux souvenirs
J
Je découvre un artiste peintre et j'aime ses façons de faire, merci Bernie....
Répondre
B
J'aime beaucoup aussi
C
merci pour cette découverte, je ne connais pas mais je vais aller chercher pour en savoir plus. bises.celine
Répondre
B
C'est un immense peintre