Nouvelle victoire pour les prairies naturelles des Pyrénées Ariégeoises

Vendredi 4 mars, c’est Jean-François Mirouze qui a remporté le 1er prix de l’excellence agri-écologique du Concours Général Agricole au Salon International de l’Agriculture. Au printemps dernier, Jean-François présentait une de ces prairies au concours des pratiques agroécologiques prairies et parcours : elle a été choisie parmi les 4 autres présentées sur le territoire « autour des grottes des Pyrénées Ariégeoises » pour représenter les prairies naturelles des Pyrénées Ariégeoises au Concours général agricole au niveau national.

prairie ariege Jean-François Mirouze bernieshoot
Une nouvelle victoire pour les prairies naturelles de nos Pyrénées Ariégeoises au salon de l’agriculture 2022 à Paris!

Le jury du concours local a visité en mai 2021 la parcelle de Jean François et celles de 3 autres éleveurs possédant des prairies autour de 4 grottes à chauve-souris du PNR des Pyrénées Ariégeoises, partenaire de l’événement. Après délibération, c’est la prairie de Jean-François qui a été désignée comme celle présentant le meilleur équilibre agro-écologique et étant le résultat d’une véritable réflexion sur la gestion de la parcelle, de l’exploitation et de la valorisation du produit de l'élevage.

Jean-François est éleveur depuis 2014, d’un troupeau d’une vingtaine de vaches limousines. Le système de la ferme est en plein air sur la quasi-totalité de l'année : l'hiver, le troupeau dispose d'un bâtiment d'hivernage près du siège d'exploitation, avec un accès permanent à un parcours de 15 ha ; le reste de l'année, l'ensemble du troupeau de pâture un réseau de 55 ha de prairies permanentes. L'utilisation de la prairie est relativement fréquente et peu soutenue, permettant ainsi de valoriser le potentiel agronomique sans le dégrader.

L'alimentation des mères est 100% à l'herbe et au foin. La prairie fait partie d'un ensemble de prairies en réseau participant au maintien du paysage traditionnel de coteaux. L'éleveur met un point d'honneur au bien-être de son troupeau et entame une réflexion sur la labellisation Haute Valeur Environnementale ; un label qui officialisera un engagement pour les pratiques agro-écologiques déjà particulièrement avancé. Issu d'une famille d'agriculteurs et agricultrices, Jean-François Mirouze tente de se réapproprier des pratiques agricoles traditionnelles et envisage une reconversion à temps plein en élevage qui lui permettra de s'investir d'autant plus dans l'amélioration de son système.

À la suite de la victoire de Jean-François au niveau local, le dossier a été porté au niveau national en mettant en avant ce système agricole. Aujourd’hui, cette victoire est célébrée au Salon International de l’Agriculture à Paris : les efforts des éleveurs et leurs engagements vers une agriculture durable et ancrée dans son territoire sont récompensés par ce prix national catégorie prairie de fauche de piémont.

C’est la sixième fois qu’une ferme des Pyrénées Ariégeoises est distinguée au Concours Général Agricole des pratiques agro-écologiques – prairies et parcours. En 2019, c’était la ferme d’Alba à Pailhès, producteurs de fromages de chèvre, qui remportait le 2ième prix de l’excellence agri-écologique du Concours Général Agricole au Salon International de l’Agriculture. En 2018, Mathias Chevillon, éleveur d’ovins en synergie avec l’activité maraichère de sa compagne sur la ferme d’Esbintz sur la commune de Seix, qui remportait 3ième prix dans la catégorie prairies de fauche de montagne, mettant en valeur les élevages transhumants emblèmes des Pyrénées Ariégeoises. En 2017, Christelle Record, éleveuse bovins sur la commune de Baulou, remportait le 3ème prix dans la catégorie « prairies de fauche de montagne et haute montagne », après la famille Morvan en 2011 (prix spécial du jury) et Eric Soucasse en 2012 (prix spécial apicole).

Ces nombreux lauréats, depuis qu’existe le concours, témoignent de la qualité des prairies naturelles riches en espèces qu’abrite le Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises, et de l’équilibre agro-écologique remarquable des systèmes d’élevage du territoire.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
superbe environnement par la c'est bien vert<br /> pourvu que que çà dure <br /> bonne fin de journée <br /> kénavo Bernie
Répondre
B
Oui, c'est beau l'Ariège
E
Bravo à cet agriculteur pour ce prix qui semble mérité !
Répondre
B
Tout à fit d'accord
C
merci pour cette info, c'est une excellente nouvelle. aujourd'hui grand soleil, cela fait du bien, ma petit pensée d'hier est bien le signe du retour du printemps. bises.celine
Répondre
B
super
M
Je ne savais pas qu'il existait ce genre de concours. Je suis très attachée aux prairies naturelles qui sont d'une grande richesse au point de vue de la biodiversité et permettent en plus aux animaux d'élevage d'avoir une nourriture saine et particulièrement bonne à leur santé. Les prairies semées devraient être interdites !
Répondre
B
Je suis totalement d'accord avec toi.
B
Merci pour avoir pris de mes nouvelles....<br /> @+
Répondre
B
C'est normal
T
on n' imagine pas la bio-diversité d' une prairie, et des conséquences sur la valeur du lait fourni par les vaches broutant ces prairies
Répondre
B
Tu as tout à fait raison.
M
et bien voilà une belle organisation qu'il devrait étendre dans tout notre pays.....bravo à ce monsieur.....et à toi bien sûr pour cette belle trouvaille.....passe un bien doux mardi
Répondre
B
Oui cela devrait être étendu.
J
Il en faut oui, merci Bernie...
Répondre
B
absolument