ORLAN aux Abattoirs : "Manifeste ORLAN. Corps et sculptures"

Les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse sont heureux de présenter une importante exposition de l'artiste ORLAN du 8 avril au 28 août 2022. Son œuvre, des années 1960 à nos jours, sera envisagé d’une manière inédite. Pour la première fois, la sculpture en sera le fil rouge : depuis les photographies Corps-Sculptures, les performances, les chirurgies, les sculptures de plis jusqu'à l'IA et la robotique. Plus qu'une monographie classique, c'est une exposition manifeste, conçue en étroite collaboration avec l'artiste, qui sera proposée aux Abattoirs.

ORLAN, Empreinte de la bouche sur masque de calque, 1991, cibachrome sous Diassec, 110 x 160 cm, édition 1/7 © Adagp, Paris, 2022 ; photogr. courtesy de l’artiste et Ceysson & Bénétière
ORLAN, Empreinte de la bouche sur masque de calque, 1991, cibachrome sous Diassec, 110 x 160 cm, édition 1/7 © Adagp, Paris, 2022 ; photogr. courtesy de l’artiste et Ceysson & Bénétière
ORLAN aux Abattoirs : "Manifeste ORLAN. Corps et sculptures"

ORLAN est une figure incontournable de l’art de la seconde moitié du XXe siècle et du XXIe siècles. Elle a eu un rôle majeur dans l’histoire de l’art féministe et performatif. Tout au long de sa carrière, ORLAN sort du cadre et fait de son propre corps le médium, la matière première et le support visuel de son œuvre.

Dès le départ, il devient l’outil et la matière pour mener une relecture de l’histoire de l’art et des normes imposées par la société. Au sein d’une démarche transdisciplinaire qui allie la sculpture, la performance, la photographie, la vidéo et l’installation, ORLAN se saisit aussi bien des mediums traditionnels que des nouvelles technologies - du minitel au numérique, en passant par la robotique, les sciences médicales, le jeu vidéo ou encore la réalité augmentée.

ORLAN est une artiste pionnière puisqu’elle est l’une des premières artistes à s’être appropriée des techniques scientifiques et médicales comme la chirurgie et la biogénétique. Elle n’a de cesse de faire appel à l’innovation technologique pour envisager l’humanité dans toutes ses dimensions.

Depuis les années 1960, ses positions innovantes et subversives détournent les codes et les conventions préétablis. Non sans humour et provocation, ORLAN s'oppose à la morale, aux déterminismes naturels et sociaux, ainsi qu’à toutes les formes de domination : suprématie masculine, religion, ségrégation culturelle, racisme, etc. À travers sa vie et son art, elle a défendu la liberté plus que tout.

Son œuvre éminemment politique nous engage à l’émancipation et à la résistance face aux diktats. ORLAN sculpte donc son corps et son identité, on peut dire qu'ORLAN est elle-même une sculpture. L’artiste manifeste une liberté sans borne et lutte pour que chacune et chacun puisse concevoir son propre destin, son propre corps.

Le parcours aux Abattoirs rassemblera une centaine d’œuvres et de documents réalisés depuis les années 1960 jusqu’aujourd'hui et issus d'un très large éventail de médias, dont des sculptures, son robot, des photographies, des vidéos, des performances, etc.

L’exposition mettra en valeur des œuvres iconiques et d’autres plus méconnues – provenant de collections publiques et privées, ainsi que de l'atelier de l'artiste - augmentées d’archives historiques.

Un catalogue sera publié à l’occasion de cette exposition aux éditions Manuella. Des essais inédits porteront un regard nouveau sur l’oeuvre d’ORLAN.

Commissariat :

Julie Crenn, Historienne de l'art et commissaire d'exposition indépendante

Annabelle Ténèze, Conservatrice en chef, directrice des Abattoirs

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Je me souviens de cette artiste, et je ne pensais pas qu'elle vivait toujours, surement car à force de faire subir des anesthésies à son corps.... ça peut finir par écouter la vie, mais non en fait,elle est toujours là et tant mieux. Après , je n'aime pas ce qu'elle fait, j'accroche pas du tout j'avoue
Répondre
B
mais c'est totalement ton droit
M
le titre "Orlan aux abattoirs" est une peu surprenant.....même si l'on sait que c'est un lieu d'exposition....passe une bien agréable journée
Répondre
B
Pas pour les toulousains
T
je n'aime pas du tout
Répondre
B
d'accord
J
J'avoue mon ignorance sur cette artiste.... merci Bernie !
Répondre
B
on ne peut pas tout connaitre
B
Comme le disait Ben Vautier que j'avais rencontré aux abattoirs de Nice (Le 109) Est ce que tout est art ? Est qu'il faut etre un allumé pour etre reconnu artiste ?<br /> Bon week end
Répondre
B
grandes questions