Ensemble Nous Poumons, un collectif d'experts pour améliorer les connaissances sur le cancer du poumon

Le cancer du poumon est une maladie dont le diagnostic fait particulièrement peur. En effet, c'est l'un des cancers les plus meurtriers : lorsqu’il est diagnostiqué à un stade métastatique, seuls 4% des patients sont encore en vie 5 après. Or, ce chiffre s’élève à plus de 50% lorsque le diagnostic est précoce ! Encore faut-il le savoir.

ensemble nous poumons cancer bernieshoot
Journée Mondiale contre le Cancer 4 février 2022 - « Ensemble Nous Poumons », un collectif d'experts pour améliorer les connaissances sur le cancer du poumon

C'est pourquoi, à l'occasion de la Journée Mondiale contre le Cancer qui aura lieu ce vendredi 4 février, il est important de parler de cette maladie. Un dispositif de sensibilisation inédit s’est mis en place depuis l’automne dernier : un collectif pluridisciplinaire de professionnels de santé et de représentants d'associations de patients s'est constitué "Ensemble Nous Poumons", afin d'améliorer l'état des connaissances sur le cancer du poumon.

Ils s'adressent aux patients, leur entourage, ainsi qu'aux professionnels de santé, en écho à la stratégie décennale 2021-2030 de lutte contre les cancers de mauvais pronostic lancée par Emmanuel Macron il y a 1 an, en février 2021.

Quatre experts du collectif « Ensemble Nous Poumons » ont participé à une émission vidéo décryptant les principales interrogations du grand public sur le cancer du poumon, qui a été diffusée sur la page Facebook "Vivre avec un cancer du poumon

Informer sur les bénéfices d’une prise en charge précoce du cancer du poumon

Le cancer du poumon est une maladie peu connue du grand public, 7 français sur 10 s’estiment mal informés sur les principaux symptômes associés à cette maladie qui effraie(1). 61% des Français jugent le cancer du poumon extrêmement grave et en ont particulièrement peur(1).

Pourtant, à l’occasion de la journée mondiale contre le cancer, il est important de rappeler qu’une prise en charge précoce peut augmenter considérablement les chances de guérison(2). En effet, le diagnostic de la maladie est souvent établi trop tardivement du fait de l’absence de symptômes caractéristiques : lorsqu’ils sont diagnostiqués à un stade métastatique, seuls 4% des patients sont encore en vie 5 après(2). Ce chiffre s’élève à plus de 50% lorsque le diagnostic est précoce(2).

Ce manque d’information touche également les médecins qui diagnostiquent le cancer du poumon : 68% d’entre eux considèrent finalement savoir peu de choses sur ce cancer(1). « Face à la problématique de santé publique que représente le cancer du poumon, les acteurs de la prise en charge de la maladie sont mobilisés. Nous souhaitons tout mettre en oeuvre pour augmenter les chances des patients grâce à une meilleure prise en charge », explique le Pr Sébastien Couraud, chef du service de pneumologie des Hospices Civils de Lyon.

Eliminer le cancer du poumon comme cause de décès

Avec la volonté d’améliorer la prise en charge des patients grâce à une détection précoce du cancer du poumon, le collectif « Ensemble nous poumons » s’est constitué. Son ambition est d’éliminer le cancer du poumon comme cause de décès. Sa conviction est que l’information est le premier moyen de lutte contre la maladie. Le Collectif « Ensemble nous poumons » a donc pour objectif d’informer sur la maladie ( facteurs de risque, symptômes, diagnostic, traitements ).

Une première campagne de communication destinée aux professionnels de santé a été diffusée de février à avril 2021 dans la presse professionnelle. Le dispositif était constitué d’un publi-rédactionnel, d’informations et d’une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux et du site internet ensemblenouspoumons.fr.

Ce site est également constitué d’un espace grand public car le collectif « Ensemble nous poumons » lance une deuxième campagne de sensibilisation à destination des Français. Cette prise de parole lancée en juin jusqu’à novembre dernier est constituée de 3 annonces presse grand public à la tonalité positive, qui invitent tout un chacun à savoir, agir et avancer grâce à une meilleure information sur les facteurs de risque, les symptômes et les bénéfices d’une prise en charge précoce.

Ce message a également été relayé par une affiche présente dans la salle d’attente des médecins généralistes. Pour toujours mieux sensibiliser sur la maladie, 4 experts du Collectif (le Pr Sébastien Couraud, le Dr Olivier Leleu, Laure Guéroult-Accolas, Fondatrice de l’association Patients en réseau – Mon Réseau Cancer du Poumon et Jean-Pierre Lassaigne, Président de l’association De l’Air !) ont participé à une émission décryptant les principales interrogations du grand public sur le cancer du poumon.

L’émission a été diffusée avec succès sur la page Facebook Vivre Avec un cancer du poumon.

« Notre ambition et celle du Collectif « Ensemble nous poumons » est multiple : informer sur les facteurs de risque et les symptômes d’alerte, sensibiliser les fumeurs comme les non-fumeurs, afin de diagnostiquer beaucoup plus précocement la maladie. C’est un enjeu majeur pour accéder à une meilleure prise en charge », poursuit Laure Guéroult-Accolas, fondatrice de l’association Patients en réseau – Mon Réseau Cancer du Poumon, aux côtés de Jean-Pierre Lassaigne, président de l’association De l’Air !

Le collectif « Ensemble nous poumons »

Pluridisciplinaire, le collectif « Ensemble nous poumons » est constitué d’oncologues, de radiothérapeutes, de pneumologues, de chirurgiens thoraciques, de radiologues, de médecins généralistes, d’associations de patients et du laboratoire AstraZeneca :

Sébastien Couraud

Chef de service pneumologie de l’hôpital Lyon Sud

Olivier Leleu

Chef de service de pneumo-oncologie au Centre hospitalier d’Abbeville

David Boulate

Chirurgien thoracique à l’hôpital Nord de Marseille

Caroline Caramella,

Radiologue à l’hôpital Marie Lannelongue

Mathieu Lederlin

Président de la Société d’imagerie thoracique et radiologue au CHU de Rennes

Nicolas Benoît

Pneumologue libéral à Amiens

Hervé Léna

Pneumologue au CHU de Rennes

Paul Hofman

PU – PH en Pathologie au CHU de Nice

Lassaigne

Président de l’association De l’Air !

Guéroult-Accolas

Fondatrice de l’association Patients en réseau – Mon Réseau Cancer du Poumon

Manot et Yannick Piau

membres de l’association Patients en réseau

Tous se mobilisent pour la lutte contre le cancer du poumon, une démarche qui fait écho à la stratégie décennale 2021-2030 de lutte contre les cancers de mauvais pronostic lancée par Emmanuel Macron en février 2021.

Bibliographie

1. Enquête Ipsos AstraZeneca. 6 001 personnes interrogées, de février à mars 2019 et 437 professionnels de santé interrogés (Médecins généralistes, pneumologues et oncologues). Données analysées par la méthode du Rim Weighting.

2. Haute Autorité de Santé. Guide du parcours de soin. Tumeur maligne, affection maligne du tissu lymphatique ou hématopoïétique. Cancers broncho-pulmonaires [en ligne]. Juillet 2013.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
rien que le mot cancer fait peur
Répondre
B
exact
M
on peut remercier toutes ces personnes qui font leur métier avec passion, même si parfois la réussite de guérison n'est pas là....douce journée
Répondre
B
Je suis d'accord avec toi.
E
mesparents puis mon mari sont morts du cancer du poumon alors je suis très intéressée par le sujet !
Répondre
B
Je te comprends