Le programme éducatif « Carbone Scol’ERE France » sensibilise les jeunes de Tournefeuille à l’environnement !

Depuis octobre 2020, le programme « Carbone Scol’ERE France », qui vise à permettre aux jeunes et leurs familles d’adopter de nouveaux comportements et actions durables au quotidien, est déployé sur l’ensemble du territoire.

Ce projet éducatif unique a connu des débuts prometteurs : au total, sur cette première année scolaire, 1,5 millier de tonnes de gaz à effet de serre ont été évités, plus de 3 360 défis ont été réalisés et 2 237 jeunes ont contribué à cette réussite. En Occitanie, le programme a mobilisé 22 classes et 520 élèves.

Pour ce second volet, la Fédération Léo Lagrange sensibilise les jeunes de Tournefeuille (31170) et déploie ce dispositif au sein de quatre classes de l’école Mirabeau !

tournefeuille ecole mirabeau Carbone Scol ERE France bernieshoot
« Carbone Scol’ERE France », un programme écocitoyen unique en France

« Carbone Scol’ERE France » est un programme d’éducation à l’environnement et au développement durable pour les 9-12 ans et tous les acteurs de la société (citoyen.ne.s, entreprises, collectivités). Ce projet vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et agit en profondeur sur l’acquisition d’habitudes écoresponsables au quotidien.

Pour cela, le dispositif s’appuie sur une plateforme numérique dédiée et sur une série de 5 ateliers pédagogiques de 2h, sur le temps scolaire, échelonnés sur une période de 3 à 5 mois. Une boîte à outils est également mise à disposition des élèves pour les aider à mieux comprendre les enjeux environnementaux actuels, à agir dans la mise en place de solutions pratiques et concrètes, mais aussi à les mobiliser, s’engager et s’impliquer activement.

Grâce à une méthode scientifiquement validée, le programme mesure les GES évités et les comptabilise en Crédits Carbone Educatifs, qui peuvent être achetés par les entreprises, dans le cadre de leur démarche RSE.

A Tournefeuille, les élèves de l’école Mirabeau passent à l’action !

Depuis début novembre, quatre classes de CM2 de l’école Mirabeau ont intégré la seconde promotion du programme « Carbone Scol’ERE France ». Jusqu’en janvier 2022, les élèves auront l’occasion de jouer aux enquêteurs, comprendre les changements climatiques, gaz à effet de serre, les impacts sur les choix de consommation, identifier des pistes de solutions responsables et positives mais aussi mobiliser leur entourage par des défis familiaux écoresponsables.

« Nous avons pu observer durant le premier atelier que les élèves avaient déjà un bon niveau de connaissances en ce qui concerne les sujets qui touchent l’environnement. Ils écoutent et s’informent notamment grâce à l’enseignement dispensé en classe, mais aussi par le biais de leur entourage. Les enfants sont de manière générale très impliqués. Ils posent beaucoup de questions. On sent que ce projet et les questions qu’il soulève leur tiennent à coeur ! », explique Julien Valat, Master formateur du programme « Carbone Scol’ERE France ».

Une première année scol’ERE placée sous le signe de l’écoresponsabilité en Occitanie

Développé au Québec il y 10 ans par la Coop FA, le programme « Carbone Scol’ERE France », lancé en octobre dernier par la Fédération Léo Lagrange, a réussi son objectif premier : insuffler un nouveau mode de vie respectueux aux élèves et à leurs familles, et éviter le millier de tonne de GES. Cette année scolaire 2020-2021, 2 337 élèves de 94 classes, réparties dans 13 académies françaises, ont intégré et suivi les ateliers de « Carbone Scol’ERE France ».

En Occitanie, ce projet a été initié à Toulouse et Montpellier, ainsi que dans les communes de Puycornet, Piquecos, Le Mas d’Azil, Vazerac et Perpignan. Au total, 22 classes sont concernées et 520 élèves ont pu bénéficier des outils pédagogiques et réaliser les défis éducatifs avec leurs familles.

« À la Fédération Léo Lagrange, lorsqu’en 2018, nous avons croisé le chemin de la Coop FA, nous n’imaginions pas l’importance que prendrait ce projet. Grâce au travail de nos équipes, en collaboration étroite avec le corps enseignant et avec le soutien de nos premiers partenaires, cette première année est un succès ! », explique Paul Viricel, directeur du programme « Carbone Scol’ERE France ».

Témoignage de Véronique Paterne, 5ème adjointe commune de Lafrançaise (82)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
c' est de l' avenir de la jeunesse qu'il est question
Répondre
B
Et c'est important
E
Très bonne initiative si les parents suivent aussi le programme !
Répondre
B
Un programme pour toute la famille