Voyage au cœur des traditions avec le café Agaete, boisson phare des Îles Canaries

Le 23 novembre marquera la Journée Internationale de l’expresso, de quoi réveiller les papilles des amateurs de café.

café Agaete canaries bernieshoot
Voyage au cœur des traditions avec le café Agaete, boisson phare des Îles Canaries

Aux Îles Canaries, cette boisson énergisante naturelle fait partie de l’histoire de l’archipel et plus particulièrement l’Agaete. Un paradis pour les Français puisque la France est le 17ème plus grand consommateur de café en Europe avec une moyenne de 5,1 kg de café par an et par personne !

Sa saveur unique et ancestrale est née dans la vallée d'Agaete où 50 familles produisent de génération en génération et depuis près de 200 ans, le café le plus septentrional du monde. Collecté manuellement depuis 1800, le café Agaete est aujourd’hui une référence dans le monde entier.

 « Le café est arrivé dans cette vallée au début du XIXe siècle et, depuis lors, nous sommes le seul endroit en Espagne et l'un des rares en Europe où il est cultivé de manière traditionnelle et artisanale », explique Víctor Lugo, directeur de la Finca La Laja, une entreprise familiale de caféiculteurs canariens depuis cinq générations.

Sa ferme, située à Gran Canaria, dans la municipalité d'Agaete est connue pour être le paradis du café gourmet de l'hémisphère nord. Son processus de séchage, en particulier la manière dont l'arôme de la cerise est maintenu dans la graine de café, font de cette boisson, un produit d’exception. 

Le café de la vallée d'Agaete est une boisson appréciée dès son apparition à la foire de Paris en 1898. Depuis le XXe siècle, la production a connu un tel essor qu'aujourd'hui, plus de cinquante familles cultivent cette plante dans les Îles Canaries. La vallée d'Agaete se situe à côté de la réserve de biosphère de Gran Canaria, dans le parc naturel de Tamadaba qui se trouve à plus de 150 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Sa production s’élève à 5 000 kilos de café par an et sa zone de sol volcanique fertile est large de 45,5 kilomètres carrés. « Le café de luxe ne peut être produit que dans cette vallée, et nous recevons plus de 150 000 visiteurs chaque année », précise Victor, directeur de la Finca La Laja.

Le café de la vallée d'Agaete, qui est l'un des plus exceptionnels au monde, est une variété arabe d'origine éthiopienne. Les familles et les ouvriers cueillent le café au printemps, grain par grain. Une fois décortiquées, les cerises sont ensuite séchées pendant une vingtaine de jours sur les tables africaines des plantations de café, puis sont torréfiées.

« Dans d'autres pays, au lieu de sécher, on opte pour la voie humide, ce qui est plus rapide. À Agaete, l'élaboration est très différente. Le fait de sécher les cerises leur donne un goût différent qui garde toute la douceur du fruit. Un vrai plaisir en bouche ! » Le café de la vallée d'Agaete est léger en bouche, aromatique et complexe. Il présente certaines nuances acides accompagné d’un arrière-goût amer caractéristique et de certaines notes de chocolat, de réglisse et de fruits. Il est très parfumé et agréable à déguster. 

Agaete, la vallée d’un trésor

La vallée d'Agaete a accueilli de nombreux visiteurs renommés, comme le physicien théoricien Stephen Hawking grâce à ses nombreux champs pittoresques de bananiers, des bosquets de manguiers et surtout, ses plantations de café.

Le climat subtropical est idéal avec très peu de précipitations, d’après le directeur de la Finca La Laja : « Dans la vallée d'Agaete, la température moyenne est de 18 et 20 degrés toute l'année, ce qui offre des conditions parfaites pour la production de fruits tropicaux toute l’année. La visite des plantations de café locales est une l’occasion unique de découvrir les secrets de fabrication de la deuxième boisson la plus consommée au monde après l'eau. »

L'arrivée du café à Gran Canaria remonte à la « découverte » de l'Amérique. Au XVe siècle, les Îles Canaries étaient la dernière étape des explorateurs qui traversaient l'océan Atlantique pour rejoindre le nouveau continent. « Alphonse XIII était un amoureux de la botanique et a cultivé plus de 100 espèces de plantes dans une serre de la vallée de l'Orotava à Ténérife afin de les acclimater à la péninsule ibérique.

vallée Agaete canaries bernieshoot

L'une de ces plantes était le café, introduite dans la vallée d'Agaete vers 1800 par la famille Armas. » Les relations commerciales d'Agaete avec Ténérife étant très proche, le café est arrivé dans une ferme, qui a ensuite été divisée en trois parties : Barranco María, Longueras, et La Laja. Ces trois fermes familiales de plantations de café ont gardé les mêmes traditions génération après génération et qui fait du café d’Agaete aujourd’hui, une boisson incontournable des Canaries. 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
on en apprend tous les jours
Répondre
B
oui c’est ce qui est beau
T
quelle saga que celle du café
Répondre
B
oh oui