Bilan de l'été dans les Pyrénées

Bilan très positif pour les domaines N'PY -1-  et ses grands sites

Avec 20,9% de fréquentation en plus cette année-2-, les Pyrénées passent en tête des destinations montagne préférées des Français. Synonymes de grands espaces, grand bol d'air pur et authenticité, les stations et grands sites pyrénéens ont su se remettre en cause et rebondir pour attirer une nouvelle clientèle tout en préservant la qualité de service.

 

Pic du Midi, Cauterets-Pont d'Espagne et Train de la Rhune en forte progression

Alors que l'activité des groupes en particulier étrangers a fait totalement défaut cet été et que la météo a été difficile en juillet, le Pic du Midi progresse une nouvelle fois avec 50 427 billets vendus entre le 1er juillet et le 31 août (à comparer au 48 853 de l'année précédente qui était déjà une année record). Sans surprise, la semaine du 9 au 15 août a été la plus importante avec 10 620 personnes montées au sommet.

91,10 % des clients en journée recommandent la visite du site. La mise en place par N'PY de la réservation horaire qui tient compte de la place dans les cabines du téléphérique, a largement contribué à ce succès, les clients n'attendant pas pour embarquer au sommet. A noter également la progression du restaurant Le 2 877 (+3,6%), de la boutique (+33,7%), des Nuits au Sommet (+2%). Enfin, le nouveau Photoprint (impression payante des photos réalisées sur le Ponton dans le ciel) a généré un CA de 23 715 €.

A Cauterets Pont d'Espagne, le bilan est également très positif, les vacanciers ayant répondu présents à l’appel de la montagne et du grand air. Malgré une météo défavorable en juillet qui a impacté sa fréquentation, le site a connu une fréquentation en hausse de 5% en août (versus 2020).

N'PY enregistre de son côté une augmentation de 10 % pour le Pic du Midi et de 18 % pour Cauterets Pont d'Espagne du nombre de forfaits vendus grâce à la réservation sur internet (www.n-py.com).

Enfin, avec 169 095 personnes montées au sommet de La Rhune par l'authentique train à crémaillère soit un nombre de visiteurs en augmentation de 28% par rapport à 2020, La Rhune renoue avec  une saison touristique d'avant Covid.

pyrenes_le-ponton-dans-le-ciel

Aller au sommet des domaines skiables pour mieux en redescendre

A Peyragudes, les nouveautés ont créé le buzz. C'est ainsi que l'ouverture tout au long de l'été du Skyvall et de certaines remontées mécaniques a permis de générer un CA de 320 000 € en progression de 65% grâce à plus de 65 000 personnes transportées pour faire une randonnée, du VTT ou s'amuser sur l'espace ludique du front de station. A noter l'engouement pour la nouvelle piste de tubbing avec jusqu'à 950 passages certains jours. La Vallée du Louron a connu une augmentation du taux d'occupation de ses hébergements de 12% par rapport à 2020 avec entre 68 et 96% de remplissage durant les 7 semaines de haute saison.

Escalade, canyoning, balades commentées, transhumance, parcours aventure, spéléologie, Trotti'rando, VTT électrique, ateliers photographique et découverte de la forêt ont connu un fort intérêt à Piau avec 468 clients entre juillet et août. Le centre de balnéo Edeneo a quant à lui boosté sa fréquentation de +258 % par rapport à 2020. Ouvert au grand public, le télésiège du Campbielh a enregistré de son côté une hausse de 286 %. Enfin, le nombre de nuitées généré par les différents hébergements sur Piau a augmenté de 10% avec une clientèle majoritairement en provenance de Gironde et d'Espagne (+21 %).

Luz-Ardiden qui n'ouvrait pas de remontées cette année, a enregistré une forte affluence lors de l'arrivée d’étape du Tour de France en juillet et des nombreuses courses de vélo durant l'été.

Le Cirque du Lys à Cauterets a connu un véritable engouement cette année avec une nouvelle hausse de fréquentation pour cet été de 20%. L'ouverture de la télécabine et du télésiège ont permis au grand public d'admirer un superbe point de vue à 2300 mètres d'altitude. Avec un taux de remplissage supérieur aux années passées sur les hébergements du village, la destination Cauterets a su proposer de belles possibilités de séjours à des vacanciers en quête de ressourcement aux Spas et Thermes, de montagne préservée et accessible respectueusement à un large public, autour d’un village aux multiples services et hébergements de qualité.

Côté Pyrénées-Atlantiques, Gourette est sur une année en très forte augmentation par rapport à 2019 (domaine fermé en 2020). C'est ainsi que 13 235 personnes ont emprunté en juillet et août la Télécabine du Bézou (versus 4 958 en 2019). Sans aucun doute le résultat des nouveautés proposées cette année telles que l'airbag, les nouveaux itinéraires VTT, vélo électrique ou trottinettes et les itinéraires ludiques et pédagogiques.

Enfin, La Pierre Saint-Martin reste stable en terme de fréquentation avec 6 399 passages cet été sur le Télésiège de l'Arlas qui permettent de s'élancer depuis le haut des pistes ou partir plus tranquillement en randonnée.

 

Les domaines se préparent désormais pour la saison d'hiver afin de satisfaire une clientèle toujours plus avide de nouveautés. Les premières ouvertures sont prévues le week-end du 4 décembre.

-1-N'PY regroupe les domaines skiables de Peyragudes, Piau, Grand Tourmalet, Pic du Midi, Luz-Ardiden, Cauterets, Gourette et La Pierre Saint Martin

-2-Etude ANMSM (Association Nationales des Maires des Stations de Montagne) du 2 septembre 2021 - Taux d'occupation de +7% sur la période été.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
une région que j'aimerais visiter...a voir
Répondre
B
c'est une très belle région
M
Je ne me souviens pas avoir été dans ces régions. Je suppose que ce doit être très beaux.
Bonne journée. Gros bisous
Répondre
B
C'est magnifique, une destination à programmer
T
ce qui semble confirmer les 6,55 % de progression annoncée !
Bonne journée bernie
Répondre
B
exactement
J
Vous avez la chance d'avoir des chaînes de montagne, hiver comme été à fréquenter.... bon jeudi Bernie
Répondre
B
J'avoue que j'apprécie de vois les Pyrénées depuis chez moi tous les jours.
M
et oui il faut toujours innover pour satisfaire ceux qui se balade.....mais irais-je moi sur ce tremplin avec le vide en dessous, il ne fat ps craindre le vide....passe un bien doux jeudi
Répondre
B
Ce n'est pas une obligation d'aller sur ce tremplin, il y a tellement de choses à faire.