Juin à l'Institut Cervantes Toulouse

L’institut Cervantes met à l’honneur le cinéma, la science et la fête.

Côté cinéma, du 4 au 27 juin, un hommage à Luis Berlanga permettra de voir 4 de ses films en ligne sur Canal viméo.
Et dans le cadre de Cinélatino, du 9 au 11 juin, des projections  seront réalisées en salle avec un accès libre pour tous les films.
A noter aussi, le 22 juin, la projection d’un film dans le cadre du festival des Images aux Mots

Côté science, le 24 juin quatre jeunes chercheuses viendront
évoquer leurs travaux autour d’un thème qui nous concerne tous  :
“L’impact de l’être humain sur l’environnement : depuis ses origines jusqu’aux défis critiques actuels”.

Enfin le 25 juin, l’Institut Cervantes clôturera en musique son année de cours avec tous les élèves et le public
lors d’une fiesta  dans le jardin avec le son du groupe  Ida y Vuelta.

Calabuch 02_Album
Calabuch film de Luis Berlanga ©DR
L’institut Cervantes met à l’honneur le cinéma, la science et la fête en juin.

Les 100 ans de Berlanga

Luis García Berlanga est des réalisateurs les plus importants de l'histoire du cinéma espagnol.  A  l'occasion du centenaire de sa naissance, un hommage lui est rendu avec ses quatre films incontournables de sa carrière, qui sont un échantillon de son évolution comme cinéaste. Ses caractéristiques de créateur, reconnaissables entre toutes, son humour corrosif et son travail de réalisation le placent parmi les plus grands classiques de notre cinéma du XXº siècle,

 

Information :

Les films seront disponibles  pendant 48 h, à partir de 20 h à la date indiquée.  Accès libre Institut Cervantes Canal Viméo  ou site de l’Institut Cervantes de Toulouse (pages activités culturelles)

 

Cet heureux couple

Du 4 au 6 juin à  20h

Après un passage par l'Institut de Recherches et d'Expériences Cinématographiques, Berlanga et Bardem se lancent dans le projet Altamira, une maison de production créée par plusieurs professeurs et élèves doués, dans le but de faire du cinéma néoréaliste. Pour leur premier film de ce genre, les deux cinéastes reformuleront leur scénario pour réaliser une comédie de moeurs pleine d'humanité sur la vie contemporaine. Avec, dans les personnages principaux, Fernando Fernán Gómez et Elvira Quintillá, secondés par un grand nombre de noms connus dans le cinéma espagnol, ce film est un regard critique sur la toute nouvelle société de consommation qui occulte, en même temps, la reconnaissance de la vitalité de l'espace public madrilène.

Directeurs: Juan A. Bardem et Luis G. Berlanga

Année production: 1951- Durée - 83 min- Pays production: España

 

Calabuch

Du 11 au 13 juin à 20h

Après le succès de Bienvenue Míster Marshall, Berlanga dirige une coproduction avec l'Italie. Le film se déroule dans un petit village valencien dans lequel débarque un mystérieux personnage qui va peu à peu intégrer la vie quotidienne d'un grand nombre de personnages, jusqu'à faire exploser leurs propres clichés. La carrière de l'énérgie nucléaire qui amorce alors un changement dans l'histoire du monde est ici perçue à partir de la vision d'un environnement rural, dans lequel les carences économiques et vitales sont palliées par l'humanisme et la solidarité.

Directeur Luis García Berlanga   Année production: 1956 - Pays production: España/Italia

 

Plácido

Du  18 juin au 20 juin à 20h

 Cette corrosive histoire de Noël de Rafael Azcona et Luis García Berlanga, raconte les aventure d'un chauffeur de triporteur à moteur, engagé dans une sordide campagne de publicité intitulée «Invitez un pauvre à votre table». Comme dans les autres films de la même époque, la vie provinciale est opposée à la nouvelle société de consommation, dans un croisement qui n'est ni ironique ni triste. La balance ne penche en faveur d'aucun de ces deux modes de vie, chacune ayant leur part de chagrin.

 

Directeur Luís García Berlanga  Année production: 1961 Pays production: España

 

Patrimoine National

Du 25 juin au 27 juin à 20h

Dans la dernière partie de sa carrière, alors que le pays était déjà en démocratie, Berlanga conçut trois propositions qui présentaient la situation de la vie espagnole du point de vue de l'opportunisme des classes hautes de la société espagnole; celles là même qui avaient profité des privilèges du franquisme. Patrimoine national —qui se situe dans le Palais de Linares, dans le centre de Madrid, un lieu où se retrouvent plusieurs personnages comme des bouffons et des sans-gêne, est le deuxième volet de cette trilogie.

Directeur: Luis García Berlanga - Année production: 1981- Pays production: España

Tous les films sont d’accès libre

 

Cinélatino

Dans le cadre de Cinélatino, projections à l’Institut Cervantes

Un Cri dans le silence

9 juin à 18h30

Luz, originaire de la communauté indigène Embera-Chamí en Colombie, s'est exilée à Bogotá après avoir tardivement découvert son excision. Retirée de son monde, elle tente de vivre, pour elle-même, les traditions corporelles originelles. Elle retrouve Claudia, étudiante, avec laquelle elle engage un dialogue autour des croyances et des tabous qui conduisent à la mutilation des femmes. Claudia décide alors de retourner à la rencontre des femmes de leur communauté. Avec délicatesse et sans surplomb, dans des images d'une grande beauté, Priscila Padilla, dévoile le cheminement de ces femmes qui questionnent l'entrechoc de leurs coutumes, de leur spiritualité, de leur individualité et de leurs aspirations émancipatrices. Première mondiale.

Présentation par l'association Crear escuela.

 

Rouge

10  juin à 16h30

Argentine, 1975. Claudio, avocat réputé et notable local, mène une existence confortable, acceptant de fermer les yeux sur les pratiques du régime en place. Lors d’un dîner, il est violemment pris à parti par un inconnu et l’altercation vire au drame.

 Directeur: Benjamin Naishat

Année production: 2018

 

4 lonkos

10 juin à 18h30Le film raconte la vie, la mort et la profanation de la dépouille au nom de la science de trois grands chefs Lonkos de la Pampa et de la Patagonie après la sanglante campagne du désert. Il présente l'une des dernières apparitions publiques de l'écrivain Osvaldo Bayer et de l’anthropologue Carlos Martínez Sarasola et divers témoignages.

Directeur: Sebastián Diaz  Année production: 2019

 

Avant 4 Lonkos projection du  court-métrage Río sagrado de Nicole Ellena et Erick Vigouroux (2019, Chile).

Présentation par l'association Apatapela.

 

Juanas

11 juin à 16h30

Juanas retrace l'histoire de Juana Rouco Buela, l'une des figures majeures de l'anarcho-syndicalisme argentin du XXe siècle. Activiste ouvrière, féministe radicale et fondatrice du journal Nuestra Tribuna, écrit et dirigé exclusivement par des femmes, elle s'est battue jusqu'à ses derniers jours pour une société plus juste et plus libre. Aujourd'hui encore, les Juanas se retrouvent dans la rue, unies, pour réclamer leurs droits.

Directrice : Sandra Godoy  Année production: 2019

Présentation par l’association CGT Educ’action 31.

 

Le Brésil désenchanté

11juin à 18h30

Le Brésil a plongé en 2014 dans une grave crise économique et politique. La génération Lula-Dilma vient conter le récit d’un désenchantement démocratique.

 Directeur/s: Filipe Galvon  Année production: 2018

Présentation par l’association Cambuche.

Directeur/ Luis Ortega   Année production: 2018

 

Tous les films sont d’accès libre

 

Festival des Images aux mots

L’Ange

Le 22 juin 2021 à 18h30

Buenos Aires, 1971. Carlitos est un adolescent de 17 ans au visage d’ange dont la route croise celle de Ramón. Ensemble ils vont former un duo trouble au charme vénéneux. Ils s’engagent sur un chemin fait de vols, de mensonges où tuer devient bientôt une façon de s’exprimer... Le film est inspiré de la vie de Carlos Robledo Puch, un assassin argentin condamné à la réclusion à perpétuité.

 

Les femmes dans la science

24 juin à 19h

L’impact de l’être humain sur l’environnement : depuis ses origines jusqu’aux défis critiques actuels.

Andreia Moreira, docorante, Laboratoire AMIS (UMR 5288) du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) “L’impact de l’être humain sur l’extinction et l’évolution des primates“

Gemma Buron-Moles, chercheur post-doctorat Marie Sklodowska-Curie, Toulouse Biotechnology Institute (TBI). " Comment aborder la pollution du plastique?"

Irene González Salgado, doctorante, unité mixte de l’Institut national des sciences appliquées de Toulouse & Toulouse Biotechnology Institute (INSA-TBI). "Vers un futur durable, utilisons nos eaux résiduelles."

Beatriz González Vázquez, doctorante, unité mixte de l’Institut national des sciences appliquées de Toulouse & Toulouse Biotechnology Institute (INSA-TBI). "Le voyage de l'eau : origine et destination de l'eau que nous utilisons."

Un cocktail sera offert après les interventions.

Entrée libre

 

FÊTE de fin d’année

Le 25 juin de 18h30 à 20h30

Afin de célébrer la fin de l'année scolaire, l'Instituto Cervantes invite tous ses élèves et son public à participer à un concert festif dans son jardin avec le groupe IDA Y VUELTA

Le groupe est né en 2013 à Toulouse, à la suite d’une rencontre musicale lors d’une résidence artistique au Jardin Extraordinaire. Alban demande à certains de ces musiciens de continuer l’aventure à Toulouse avec le même fabuleux répertoire new-yorkais joué lors de la résidence. Habituellement interprété par de grands orchestres d’au moins une douzaine de musiciens, ce répertoire renait avec un son particulier, le son d’IDA Y VUELTA ! 

 

Toute l’originalité du groupe réside ainsi dans un répertoire new-yorkais joué avec une instrumentation de type Son cubain ! L’orchestre de Salsa Roots ravive l’esprit mythique de la salsa dura new-yorkaise et portoricaine des années 70, comme celle de la FANIA, d’Ismael Rivera ou en encore du fameux Gran Combo de Puerto Rico. IDA Y VUELTA construit des ponts culturels entre musiques urbaines et musiques rurales, dans l’espace comme dans le temps, dans les styles comme dans les origines…

 

Musiciens : Julia Guilloton : chant, flûte - Benjamin Loisel : trompette, choeur - Eric Pollet : trombone, choeur - Nicolas Goyon : guitare cubaine - Yves Billot : contrebasse - Stéphane Perruchet : congas - Christophe Dandieu : maracas, guïro, choeur - Alban Nénon : direction, bongo, campana, choeur.

 

Entrée libre

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Elena800 07/06/2021 03:37

Une bonne initiative, bon lundi !

Bernie 07/06/2021 18:09

absolument

moqueplet 06/06/2021 07:25

la durée sera courte il va y avoir affluence devant les entrées....il ne va pas falloir trainer....passe un bien agréable dimanche

Bernie 06/06/2021 11:02

ça devrait aller je pense

trublion 06/06/2021 07:19

Une belle expérience à suivre
Bon dimanche Bernie

Bernie 06/06/2021 11:02

oui c'est très intéressant

biker06 06/06/2021 06:58

vive les fiesta....

Bernie 06/06/2021 11:02

totalement

jill bill 06/06/2021 06:33

J'avoue que ce nom ne me dit rien... là j'apprends, merci Bernie

Bernie 06/06/2021 11:03

C'est une culture que l'on connait peu