Module de médecine militaire : transfert des savoirs militaires vers les soignants civils

A Toulouse, les 17 et 18 mars 2021 se tiendront les journées annuelles de formation ayant pour thème : « L’approche du Service de Santé des Armées en théâtre militaire et d’attentat ».

transfert savoir militaire civile bernieshoot
Transfert des savoirs militaires vers les soignants civils

Le thème, très actuel, montre une volonté de la part des soignants civils de progresser face aux nouvelles menaces.

Cette formation prend chaque année plus d’importance. Pour preuve, le module fait maintenant partie du programme de Capacité de médecine de catastrophe du SAMU31 (CAPACATA) et du diplôme d’université des soignants en désastre sanitaire et théâtre militaire.

Le double engagement des réservistes opérationnels du Service de Santé des Armées (SSA) est également à souligner. En effet, certains soignants civils ont fait le choix de rejoindre la réserve opérationnelle du SSA. Engagement qui crée un pont de connaissances et compétences entre le monde civil et le monde militaire.

 

L’approche du Service de Santé des Armées en théâtre militaire et d’attentat

L’apparition de scènes de guerre dans notre quotidien nécessitait l’adaptation des forces de sécurité mais aussi une information complémentaire des secours.

L’expertise militaire dans le sauvetage au combat est une référence éprouvée sur les théâtres d’opérations extérieures. En 2015, la direction régionale du Service de santé des armées (DRSSA) de Bordeaux a donc proposé un module de formation au profit des professionnels de santé de la région de Toulouse.

Module de haut niveau monté en collaboration avec le SAMU31, la faculté de médecine, les conseils de l’ordre, la 11ème brigade parachutiste et le pilotage de l’antenne des réservistes de la Section de Rayonnement et de Formation de la Réserve Militaire (SeRFRéM) du 11ème CMA de Toulouse. Les associations régionales de réservistes du SSA (ARROSSA) en assurant l’information, et le rayonnement hospitalo-universitaires.

 

Capacité de médecine de catastrophe du SAMU31

La capacité de médecine de catastrophe et le diplôme universitaire des soignants en désastres sanitaires du SAMU31 sont des enseignements référents dans la Formation des Médecins et des infirmiers de l’urgence de la région Occitanie. Ce module militaire est animé par des enseignants expérimentés : de l’école du Val de Grâce, de l’Hôpital d’Instruction des Armées Robert Piqué de Bordeaux, de l’institut de Recherche Biomédicale des Armées et du 11ème centre médical des armées de Toulouse.

Cet enseignement met maintenant à disposition de tous les intervenants de l’urgence sanitaire régionale un complément de formation indispensable sur le sauvetage au combat adaptée aux nouvelles menaces. En 2017 s’est déroulé le premier module de Médecine militaire de la capacité de médecine de Catastrophe avec un succès remarquable montrant l’inquiétude de la Nation.

2018 a été marqué par un plus grand engagement des participants et la venue de participants étrangers. En 2019 nous avons proposé une proximité encore plus grande lors des exercices.

Pour 2021 nous aurons la présence des équipes nationales hospitalo-universitaires civiles et militaires des cadets de santé du SSA. Pour cette 5ème année nous rassemblerons des soignants (médecins et infirmiers des urgences et du Samu) particulièrement sollicités par l’épidémie du Covid. Pour ce faire nous voulions les en remercier et leur offrir un format plus paisible.

Ainsi nous avons décidé de resserrer cet enseignement autour d’eux en insistant bien sur les distanciations, tout en mettant en avant les mesures barrières et en limitant le nombre de participants à 150 au lieu de 300 habituellement.

Prise en charge des blessés militaires par les soignants

Nouveauté 2021 : application mobile « Cadets SSA »

L’application mobile des « cadets de santé » est un point central d’information nationale des étudiants hospitalo-universitaires civils et de gestion des formations des futurs cadets de santé.

Cette application, maintenant disponible sur IOS ou Androïd, est le fruit d’un partenariat original entre le SSA et l’Union nationale des réservistes formateurs du SSA (UNARÉFSSA) afin d’offrir un portail unique tant a des partenaires civils que des institutions militaires.

Non seulement les étudiants pourront y retrouver une information sur le cursus des cadets de santé et les opportunités offertes au sein du SSA, mais aussi ce portail connecté pourra permettre d’accéder facilement à la gestion sécurisée des parcours militaires une fois intégré aux cadets de santé.

Développée fin 2020, elle répond aux habitudes de communication de la Génération Z tout en respectant les codes militaires. Un outil indispensable aujourd’hui pour être visible et maintenir le lien avec les générations connectées.

Typiquement cette application aide à la gestion des inscriptions au module de médecine militaire des 17 et 18 mars 2021. Téléchargez l’application cadets et santé.

Cette application « cadets de santé » est donc en train de monter en puissance avec des phases de tests comme à Toulouse pour ce module.

Ainsi tout sera prêt pour l’ouverture au recrutement national des cadets de santé à compter de la rentrée 2021-2022.

Que vivent les cadets !!!

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

trublion 14/03/2021 07:50

C' est en fait là le vrai rôle de l'armée, protéger les français en France

Bernie 14/03/2021 11:24

Et avoir la capacité de transférer son savoir est un plus.

tiot le mineur 13/03/2021 15:57

Salut, On peut dire que la médecine militaire est excellent. J'ai été opéré au Val de Grace d'une hernie discale et cela s'est bien passé.

La maison tremble avec le vent qu'il fait.

Je me remets petit à petit de mon passage à l'hosto.

J'espère que tout va bien chez vous.

Bonne journée

Bernie 14/03/2021 11:26

La médecine militaire française est à la pointe. Bon rétablissement.

Monica-breiz 13/03/2021 11:39

Un article tres interessant
Je trouve sue c esrt une bonne chose
L armée a de bons savoir faire et serait bien utile aux causes civiles

Bon samedi Bernie

Kenavo

Bernie 14/03/2021 11:27

Je suis totalement d'accord