Concours du Meilleur Sommelier des Terroirs du Sud-Ouest : Augustin Belleville titré

L’élève du Lycée CFA François Rabelais de Lyon-Dardilly est donc le grand gagnant de la trente-cinquième édition du Concours du Meilleur Sommelier des Terroirs du Sud-Ouest, qui s’est tenue ce lundi 15 mars. Le concours, l’un des plus anciens de France ouverts aux élèves sommeliers, a réuni 36 candidats originaires de toute la France.

Portrait Augustin Belleville sommelier gagnant concours vin sud ouest bernieshoot
Augustin Belleville grand gagnant de la trente-cinquième édition du Concours du Meilleur Sommelier des Terroirs du Sud-Ouest

Les candidats se sont d’abord affrontés durant la matinée lors d’une série d’épreuves comprenant la dégustation d’un vin rouge à l'aveugle, un test de connaissance et la conception d’un support de communication.

Celle-ci a permis de sélectionner trois finalistes : Augustin Belleville (Lycée CFA François Rabelais de Lyon-Dardilly, 69), Lola Jallais (Lycée Hôtelier de La Rochelle, 17) et Nicolas Mas (CFA Blagnac, 31).

C’est le premier qui a été désigné vainqueur après une nouvelle série d’épreuves comprenant cette fois la dégustation à l’aveugle d’un vin blanc, un exercice de commercialisation dans un contexte de restauration, la correction d'une carte des vins erronée et deux questions posées par le parrain de l’édition, le sommelier Jean-Baptiste Bosc, collaborateur du chef parisien Yannick Alleno au Pavillon Ledoyen***. Augustin Belleville succède ainsi à la lauréate 2020 : Marie Wodecki (Campus de Groisy, 74).

Compte tenu des contraintes sanitaires, le concours s’est déroulé dans un format hybride avec les candidats présents par visio-conférence depuis leurs établissements, les équipes enseignantes contribuant au bon déroulement du concours, et les membres du jury physiquement réunis à Toulouse dans le grand hémicycle de l’Hôtel de Région du conseil régional d’Occitanie.

Le jury était cette année constitué d’une quinzaine de personnalités. On y trouvait notamment des représentants de l’UDSF Sud-Ouest Occitanie comme Alain Landolt, Robert Desbureaux, Philippe Subira ou Thierry Bian, des sommelières comme Laura Meyer (Michel Sarran**, Toulouse), Manon Bernabeu (Le Puit Saint-Jacques**, Pujaudran) ou Margot Duffort (Le Gindreau*, Saint-Médard) et des cavistes tels qu’Éric Cuestas (Le Temps des Vendanges, Toulouse) et Vincent Giraubit (Chais Vincent, Toulouse).

 

Le vainqueur : Augustin Belleville

Âgé de vingt ans, ce natif de la région d’Annecy prépare une mention complémentaire sommellerie au sein du Lycée CFA François Rabelais de Lyon-Dardilly (69). Diplômé de l’École Hôtelière Savoie Léman de Thonon-les-Bains (74), il réalise en parallèle son apprentissage au restaurant de l’Abbaye de Talloires (74) auprès de Charles-André Charrier, maître-sommelier de l’USDF.

« Le Concours du Meilleur Sommelier des Terroirs du Sud-Ouest est le premier concours auquel je participais. Le matin, j’avais un peu de tract mais je me suis détendu au fil de la journée. Et tout s’est bien passé : la victoire, c’est la cerise sur le gâteau !

Depuis un mois, je me suis beaucoup entraîné en compagnie de mon maître d’apprentissage en dégustant et en répondant à des questionnaires de connaissance. Au restaurant, nous proposons souvent des vins du Sud-Ouest au verre, des Fronton, des Cahors ou des Marcillac notamment. Cela m’a aussi aidé ! »

 

Un concours historique

Le Concours du Meilleur Sommelier des Terroirs du Sud-Ouest a été créé en 1987 par l'Association des Sommeliers de Midi-Pyrénées, devenue en 2017 l’UDSF Sud-Ouest Occitanie, concomitamment à la création à Toulouse d’une première formation aux métiers de la sommellerie.

L’objectif : stimuler la connaissance sur les vins du Sud-Ouest.

Aujourd’hui, il s’inscrit dans la stratégie de sensibilisation des futurs professionnels de la sommellerie aux vins du Sud-Ouest, menée par l’IVSO avec le soutien de l’UDSF Sud-Ouest Occitanie et de la Région Occitanie.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
un jeune vainqueur qui a beaucoup de mérite
Répondre
B
Effectivement, et il mérite ce titre.