110 M€ investis en 2021 par PATRIMOINE

Dans un contexte de crise qui a fortement impacté le secteur du logement, PATRIMOINE maintient son cap et investit près de 110 millions d’euros pour l’année 2021.

PASCAL BARBOTTIN-Directeur General PATRIMOINE SA LANGUEDOCIENNE bernieshoot
PASCAL BARBOTTIN-Directeur General PATRIMOINE SA LANGUEDOCIENNE
Sortie de la crise sanitaire : PATRIMOINE maintient le cap avec un investissement de 110 millions d’euros en 2021

Ce niveau d’investissement historique participera à la construction de 3 000 logements d’ici 5 ans, ainsi qu’à des projets de réhabilitation énergétique et de renouvellement urbain. Le succès de ces projets à fort impact économique et social dépend aussi de facteurs externes, sur lesquels PATRIMOINE souhaite pouvoir compter.

 

Un niveau d’investissement historique

Face à une crise sanitaire, économique et sociale qui a fortement ralenti la construction de logements, PATRIMOINE fait le choix d’un investissement historique – le plus élevé depuis 2014. C’est la première étape d’un plan de développement sur 5 ans qui vise la construction de 3 000 nouveaux logements.

PATRIMOINE souhaite également préserver et améliorer le cadre de vie des habitants. D’une part, avec un maintien élevé des dépenses d’entretien du parc. D’autre part, avec un plan d’investissement en matière de réhabilitation, comprenant des programmes de renouvellement urbain ambitieux, comme celui de la résidence « Noncesse » à Balma (la réhabilitation de 373 logements avec un investissement de près de 25 millions d’euros).

Par ces investissements, PATRIMOINE participe au dynamisme de l’économie locale et de l’emploi, associant notamment tout le secteur du bâtiment mais aussi ses principaux financeurs.

 

Foncier, réglementation, fiscalité : des facteurs de réussite à confirmer

« Nous avons les compétences et la volonté pour relancer la machine, mais plusieurs facteurs de réussite restent à confirmer : un meilleur accès aux fonciers ; un allègement des contraintes réglementaires, qui rendent de plus en plus difficile la construction de logements neufs ; des aides facilitées et larges en matière de rénovation notamment énergétique, la continuité des projets initiés avant la crise en lien avec les équipes municipales. Sur tous ces points, nous comptons sur les institutions et les élus pour apporter des réponses claires et prendre les engagements nécessaires au regard des enjeux économiques et sociaux. De notre côté, nous avons la volonté et les moyens propres nécessaires (embauches incluses) et nous sommes déterminés. Nous serons à leurs côtés pour relever ces défis. »

Pascal Barbottin, Directeur Général de PATRIMOINE

 

Lancement du nouveau BRS : un signal positif

Depuis juin 2020, La Coopérative d’Habitations – filiale accession de PATRIMOINE – est agréée Office de Foncier Solidaire (OFS). Cela lui permet de développer des opérations d’accession sociale à la propriété via le dispositif du Bail Réel Solidaire (BRS).

Cet outil, qui dissocie le foncier du bâti dans les programmes immobiliers, est une illustration pour PATRIMOINE  de son volontarisme malgré la crise, un réel signal positif. Le BRS facilite l’accession à la propriété pour les classes moyennes, notamment en zones tendues, et a un effet modérateur sur la spéculation foncière. Plusieurs opérations en BRS sont déjà envisagées par La Coopérative d’Habitations et PATRIMOINE.

D’autres sont engagées pour l’accession à la propriété dans les villes moyennes en Occitanie et dans le Sud de la Nouvelle Aquitaine. Toutes sont accompagnées par des équipes toujours professionnelles et investies dans la réussite des parcours résidentiels

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article